Changer d'édition

Messe à la cathédrale Notre-Dame: «Il faut redonner des idéaux aux jeunes»
Luxembourg 6 2 2 min. 17.11.2015

Messe à la cathédrale Notre-Dame: «Il faut redonner des idéaux aux jeunes»

La cathédrale était pleine ce mardi soir

Messe à la cathédrale Notre-Dame: «Il faut redonner des idéaux aux jeunes»

La cathédrale était pleine ce mardi soir
Lex Kleren
Luxembourg 6 2 2 min. 17.11.2015

Messe à la cathédrale Notre-Dame: «Il faut redonner des idéaux aux jeunes»

Mardi soir à la cathédrale Notre-Dame, l'archevêque Jean-Claude Hollerich a prononcé une messe en hommage aux victimes des récents attentats. Les pensées étaient bien sûr tournées vers les victimes des récents attentats en France.

(AF) - Mardi soir à la cathédrale Notre-Dame, l'archevêque Jean-Claude Hollerich a prononcé une messe en hommage aux victimes des récents attentats. Les pensées étaient bien sûr tournées vers les victimes des attentats du 13 novembre à Paris, mais aussi celui survenu la veille à Beyrouth (faisant 44 morts, le pire que le Liban ait connu depuis 1990), ou les atrocités commises en Syrie ou en Irak.

L'assistance est venue en masse assister à cet hommage. La cathédrale était pleine. Le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, le couple héritier étaient présents, ainsi que de nombreuses personnalités politiques parmi lesquelles l'ambassadeur de France, la bourgmestre de Luxembourg Lydie Polfer, des ministres et des députés.

La messe a été entièrement dite en français, dans un profond recueillement (voir l'intégralité de l'homélie en vidéo ci-dessous). «Nous devons prendre du temps pour digérer ces actes horribles et infâmes contre la vie humaine», a déclaré l'archevêque.

Avant de rappeler comment un quotidien qui s'annonçait simple et heureux a sombré dans l'horreur: «Le matin, nous avons le cœur empli de petits bonheurs et d'espoirs à l'idée de sortir le soir à un concert, au restaurant, entre amis ou en couple. Puis c'est le cauchemar, la tuerie.»

Choqué que l'on puisse tuer au nom de dieu, Jean-Claude Hollerich a asséné: «Le plus affreux, c'est que l'on utilise le nom de Dieu quand on tue des hommes. C'est un blasphème inouï!»

Durant son homélie, il a souligné le manque de repères qui marque notre société: «Nos idéaux sont devenus bien petits en Europe. Il nous faut redonner des idéaux aux jeunes de toutes les religions en Europe. Pour que ces jeunes ne rejoignent jamais des bandes qui terrorisent les populations. Redonner des idéaux est aussi le rôle des religions.»

«Au Luxembourg, il existe une bonne entente entre les religions. Nous nous respectons. Nous nous aimons», a souligné l'archevêque.

«Travaillons ensemble dans une même société pour construire un peu de bonheur et respecter les droits de l'Homme», a-t-il conclu.

Les fidèles se sont rassemblés autour de ces messages d'espoir et de paix, en affirmant leur foi en un monde meilleur:

Retrouvez l'intégralité de l'homélie:



Sur le même sujet