Changer d'édition

Menace terroriste: le dispositif de sécurité sera allégé
Luxembourg 17.02.2016 Cet article est archivé
Conseil de gouvernement

Menace terroriste: le dispositif de sécurité sera allégé

Fini les patrouilles renforcées de police et de douaniers mises en place au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.
Conseil de gouvernement

Menace terroriste: le dispositif de sécurité sera allégé

Fini les patrouilles renforcées de police et de douaniers mises en place au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.
Photo: Maurice Fick
Luxembourg 17.02.2016 Cet article est archivé
Conseil de gouvernement

Menace terroriste: le dispositif de sécurité sera allégé

Les mesures mises en place pour renforcer la sécurité après les attentats de Paris «seront allégées». Mais «les contrôles plus stricts aux grandes manifestations restent en vigueur», a annoncé Xavier Bettel. Le Conseil de gouvernement a par ailleurs décidé d'implanter un nouveau centre d'accueil d'urgence pour réfugiés à Diekirch.

(MF) -  Les mesures mises en place pour renforcer la sécurité après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris «seront allégées». Mais «les contrôles plus stricts aux grandes manifestations restent en vigueur», a annoncé Xavier Bettel à l'issue du Conseil de gouvernement, mercredi. Le même conseil ministériel a par ailleurs décidé d'implanter un nouveau centre d'accueil d'urgence pour réfugiés à Diekirch.

En ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, le Luxembourg reste pour l'heure en niveau d'alerte 2 (sur 4). En revanche, les ministres du gouvernement Bettel ont pris en compte l'avis du Groupe de coordination en matière de lutte contre le terrorisme (GCT) daté du 15 février et ont décidé ce mercredi -dans le cadre du plan Vigilnat- d'alléger la protection renforcée dans le cadre du niveau d'alerte 2.

Fini donc les patrouilles renforcées de la police et de l'Administration des douanes et accises dans les lieux sensibles comme à la gare centrale. Mais la présence policière renforcée restera toutefois la règle lors d'événements et manifestations susceptibles de rassembler beaucoup de monde et étant jugés sensibles par le GCT.

Un centre d'accueil d'urgence à Diekirch

Les ministres continuent à plancher sur la planification nationale pour l'accueil des  demandeurs de protection internationale. «Cet hiver, il y a eu un léger recul du nombre de demandeurs d'asile mais nous sommes prêts à un nouvel afflux», a expliqué Xavier Bettel.

Le Conseil des ministres a donné son feu vert ce mardi pour créer une structure provisoire d'accueil d'urgence pour demandeurs de protection internationale à Diekirch.

Les ministres ont décidé de limiter la capacité de ces centres de primo-accueil (CPA) à moyen terme à 300 personnes et de limiter leur durée de vie à cinq ans. Une capacité d'accueil qui pourra toutefois être temporairement revue à la hausse par le gouvernement en cas d'urgence absolue.


Sur le même sujet

Xavier Bettel a présenté ce jeudi soir les mesures que le gouvernement compte adopter au plus vite pour donner davantage de moyens à la police et à la justice contre le terrorisme.
Verschärfte Polizeipräsenz am Flughafen Findel und am Bahnhof,Attentat,patrouilles ,Police ,Douane. Foto:Gerry Huberty
Le Luxembourg dispose depuis mars du plan « Vigilnat » comme dispositif de prévention et de protection face aux menaces d’un acte terroriste. De quoi s’agit-il ?
Verschärfte Polizeipräsenz am Flughafen Findel und am Bahnhof,Attentat,patrouilles ,Police ,Douane. Foto:Gerry Huberty
Une séance exceptionnelle du Conseil de gouvernement s'est tenue samedi après-midi. Pour le Premier ministre Xavier Bettel, si la vigilance est de mise, il n'y a pas de «risque concret» pour le moment au Grand-Duché.
Xavier Bettel s'est adressé à la presse à l'issue de la séance extraordinaire du conseil de Gouvernement.