Changer d'édition

Même les chevaux manquent de vaccins
Luxembourg 2 min. 13.04.2021

Même les chevaux manquent de vaccins

Depuis début mars 2021, cinq cas de rhinopneumonie équine ont déjà été signalés au Grand-Duché.

Même les chevaux manquent de vaccins

Depuis début mars 2021, cinq cas de rhinopneumonie équine ont déjà été signalés au Grand-Duché.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 13.04.2021

Même les chevaux manquent de vaccins

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Au Luxembourg, comme ailleurs en Europe, une épidémie de rhinopneumonie sévit dans les écuries. Et les vétérinaires ont bien des difficultés à se procurer les sérums protecteurs pour les montures.

A chacun ses maux et son épidémie. Aux hommes le covid-19,  aux chevaux la rhinopneumonie équine. Et les deux virus sévissent au Luxembourg : 63.880 cas d'infection au coronavirus dépistés parmi la population, et cinq cas d'équidés touchés par cette «forme grippale» repérés ces dernières semaines. Et pas question pour le ministère de l'Agriculture de prendre à la légère cette maladie qui frappe les écuries. En effet, l'infection au virus EHV-1 peut causer non seulement une forte fièvre aux animaux, mais aussi provoquer des avortements parmi les juments.


Animal rights activists from PETA stage a die-in outside the Hall of Justice office of Los Angeles District Attorney Jackie Lacey in Los Angeles, California on November 13, 2019, to protest the deaths of 37 racehorses this year at the Santa Anita Park track. (Photo by Mark RALSTON / AFP)
PETA au galop pour protéger les chevaux
Les courses hippiques sont dans le collimateur des activistes américains de l'association PETA. En effet, tout animal subissant une fracture lors de ces compétitions est immédiatement abattu mais les bêtes sont aussi soumises à des médications toxiques.

Actuellement, aucun des chevaux atteints au Grand-Duché n'est décédé, assurent les services du ministre Romain Schneider. Tous les cinq ont pu être traités par leur vétérinaire. Et désormais il appartient à chaque propriétaire,  exploitant d'écuries de pension ou de centres équestres de protéger ses bêtes contre l'infection. 

Sauf que, depuis la découverte d'un cluster en Espagne et la diffusion du virus à travers l'Europe, le vaccin immunisant vient à manquer là aussi. «Offre insuffisante» reconnaissent les autorités. Dommage car le virus a déjà fait des dégâts en France, en Belgique et en Allemagne. Mettant à mal l'activité de certains élevages spécialisés dans la reproduction. 

Particulièrement contagieuse

Dans une réponse parlementaire adressée au député Gusty Graas (DP), le ministre de l'Agriculture rappelle que la maladie n'impose que des mesures préventives au Luxembourg, «celles qui s'appliquent en général pour les maladies virales». A savoir : vaccination, limitation des déplacements, mise à l'écart des chevaux suspects ou atteints de la maladie. «Une communication de ces recommandations a été faite en collaboration avec la Fédération luxembourgeoise des sports équestres (FLSE).» 

Car les premiers concernés par cette épidémie pourraient bien être les cavaliers en compétition. La rhinopneumonie étant particulièrement contagieuse, il n'est actuellement pas question d'envisager un quelconque meeting. D'ailleurs, les seules mesures covid restreignaient déjà cette possibilité. Mais il faudra se poser la question de la possibilité de voir se rassembler des chevaux si le ministère des Sports venait, dans un avenir proche, à autoriser à nouveau les rassemblements sportifs. 

Dans le calendrier officiel, une chance : aucun tournoi équestre international n'est prévu avant la fin août au Luxembourg. D'ici là, le virus aura peut-être été éradiqué. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Tandis que les hommes se préoccupent de leur santé en raison du covid, les éleveurs de volaille craignent pour leurs volailles. En effet, le virus H5N8 a été détecté en Europe et il peut être fatal aux animaux à plumes.
A member of a team of Dutch veterinarians looks for bird flu-contaminated chickens on a farm after an outbreak of bird flu in the Deurne area, April 21, 2003. This farm's 90,000 consumption hens were gassed as a precautionary measure because the farm is located within a 3 km zone of another contaminated  farm in the northern part of Limburg. The virus killed a Dutch veterinarian last week, but the government has now confirmed that it has not mutated into a SARS-like killer disease.        NETHERLANDS OUT   REUTERS/Michael Kooren
Plusieurs vétérinaires luxembourgeois mettent en garde contre l'achat de chiens ou chats venus de Russie, Ukraine ou Biélorussie. Certaines de ces bêtes ne disposant pas de suffisamment d'anticorps contre la rage.
A Canadian Sphynx  cat looks on during a cat exhibition in the Kyrgyzstan's capital Bishkek on February 16, 2013. Cats owners from Kyrgyzstan, Kazakhstan and Uzbekistan gathered today in Bishkek to show off their pets. AFP PHOTO / VYACHESLAV OSELEDKO
L'Observatoire de l'environnement naturel a dressé, mercredi, le bilan de l'état des habitats et espèces au Grand-Duché. Et ceux-ci seraient particulièrement menacés. L'organisme lance donc un appel au gouvernement pour agir au plus vite.
Steinkauz
Alors que l’épidémie de pneumonie virale se répand à travers le monde, le spécialiste du département infection et immunologie du Luxembourg Institute of Health conserve un optimisme mesuré. Le professeur Claude P. Muller répond aux questions que tout le monde se pose.