Changer d'édition

Meisch s'explique sur l'affaire de la «chambre rose»
Luxembourg 11.06.2019

Meisch s'explique sur l'affaire de la «chambre rose»

Meisch s'explique sur l'affaire de la «chambre rose»

Photo: Chris Karaba
Luxembourg 11.06.2019

Meisch s'explique sur l'affaire de la «chambre rose»

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Après s'être prononcé une première fois sur les allusions homophobes figurant dans un manuel de mathématiques, le ministre de l'Education nationale apporte des précisions sur le déroulé des événements.

C'était la polémique de ce début de mois de juin: un exercice de mathématiques, présent dans le livre «Clic & Maths 3e» met en scène deux jeunes garçons, «Xavier et Etienne» qui souhaitent peindre leur chambre en rose. Très vite, Franz Fayot, député LSAP, est monté au créneau, accusant l'ouvrage d'homophobie.


IPO , Chamber , Regierungserklärung Gambia II , Regierung DP-LSAP_Dei Greng , Xavier Bettel stellt Koaltionsabkommen vor , Etienne Schneider , Xavier Bettel vlnr Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Quand l'homophobie s'invite dans des manuels scolaires
«Xavier et Etienne veulent peindre leur chambre en rose». Cet exercice du livre de mathématiques «Clic & Maths 3e» aurait pu passer inaperçu dans un autre pays que le Luxembourg... Mais est accusé d'homophobie par plusieurs ministres du pays.

Si Claude Meisch, ministre de l'Education nationale s'est prononcé sur ce fait la semaine passée et a donné raison au député socialiste, il est revenu sur les faits officiellement ce mardi matin en répondant à la question énoncée par Franz Fayot.

Le ministre a ainsi souligné que le groupe de travail en charge de l'adaptation de ces manuels de mathématiques belges et la composition même de ce groupe «remontent à la législature 2009-2013».

Il s'avère que pour le marché luxembourgeois, une première version du manuel en question a été publiée en 2013, dans laquelle l’énoncé de l’exercice en question n’avait pas été adapté par rapport à la version originale et comprenait deux prénoms féminins.

Ce n’est que dans la deuxième version, publiée en 2015, que figurait l’adaptation incriminée par remplacement des prénoms féminins par des prénoms masculins.

Ces adaptations ont été réalisées par le biais d’un contact direct entre le groupe de travail luxembourgeois et la maison d’édition belge, sans passer par le SCRIPT.

«Ce contact direct est à mes yeux inacceptable, voilà pourquoi de nouvelles procédures ont déjà été mises en place au cours de l’année 2016 afin d’éviter que les groupes de travail n’entrent en contact direct avec les maisons d'édition», s'insurge Claude Meisch.

Comme annoncé la semaine passée, tous les manuels comprenant cette erreur sont retirés du marché afin d'être corrigés.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quand l'homophobie s'invite dans des manuels scolaires
«Xavier et Etienne veulent peindre leur chambre en rose». Cet exercice du livre de mathématiques «Clic & Maths 3e» aurait pu passer inaperçu dans un autre pays que le Luxembourg... Mais est accusé d'homophobie par plusieurs ministres du pays.
IPO , Chamber , Regierungserklärung Gambia II , Regierung DP-LSAP_Dei Greng , Xavier Bettel stellt Koaltionsabkommen vor , Etienne Schneider , Xavier Bettel vlnr Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort