Changer d'édition

"Medicoleaks": le gouvernement doit agir vite
Luxembourg 11.04.2012

"Medicoleaks": le gouvernement doit agir vite

"Medicoleaks": le gouvernement doit agir vite

Luxembourg 11.04.2012

"Medicoleaks": le gouvernement doit agir vite

Suite aux deux perquisitions menées mardi dans le cadre du "Medicoleaks", le Chaos computer club Luxembourg s'interroge sur le travail de la commission nationale de Protection des données et la sécurité des bases de données au Luxembourg.

(ASR) - Onze semaines se sont écoulées depuis l'annonce qu'un homme a pu prendre connaissance de près de 49.000 dossiers médicaux d'une base de données de l'Etat. Depuis, aucun plan national officiel sur la sécurité des données n'a été établi par le gouvernement, regrette le Chaos computer club Luxembourg.

Il critique également le travail de la Commission nationale de protection des données (CNPD) qui, selon lui, n'a pas pris des mesures préventives suffisantes pour éviter le problème.

Selon le Chaos computer club Luxembourg, cette commission s'était plainte en début d'année d'un manque de ressources. Ne serait-il pas donc temps de reconsidérer ses ressources, de déterminer son champ d'action et de définir son rôle?, s'interroge le club.

Le gouvernement devrait, selon lui,  faire appel à une instance extérieure indépendante pour coopérer avec la CNPD afin de contrôler  les bases d'information de l'Etat luxembourgeois.

Se pose donc la question générale, selon le groupe, de la sécurité des bases de données au Luxembourg: est-elle vraiment assurée?

Le Chaos computer club Luxembourg remet donc en cause les actions du gouvernement et souligne que "Medicoleaks" soulève encore de nombreuses questions.

Par ailleurs, déi Lénk condamne avec fermeté les poursuites engagées contre le président de la Piratepartei, Sven Clement.

Selon déi Lénk, "le gouvernement se trompe de cible dans l’affaire Médico-Leaks. Au lieu de poursuivre les personnes qui ont alerté les autorités et les médias sur les failles du système informatique du centre médico-sportif, le gouvernement doit prendre ses responsabilités et veiller à la sécurité et à la confidentialité des données personnelles dont il a la responsabilité."


Sur le même sujet

"Medicoleaks": premières perquisitions
Deux mois et demi après l'annonce qu'un homme a pu prendre connaissance de 48.670 dossiers médicaux d'une base de données de l'Etat, la police a mené deux perquisitions, mercredi matin.
48.670 dossiers médicaux échappent au contrôle de l'Etat
Un identifiant et un mot de passe collés sur l'ordinateur d'un médecin ont permis à un Luxembourgeois de prendre connaissance de 48.670 dossiers médicaux d'une base de données de l'Etat, selon un pirate qui a révélé la faille dans le système de sécurité.
Photo d'illustration
Biltgen annonce qu'une plainte a été déposée
Le ministre de la Justice, François Biltgen, qui s'exprimait à 16h45 depuis le Kirchberg, a indiqué qu'une plainte pour vol simple dirigé contre les services de l'Etat avait été déposée au Parquet. Une réaction du gouvernement parfaitement au point. Décodage.