Changer d'édition

Maria Teresa visite un camp de réfugiés syriens
Luxembourg 13 2 min. 20.11.2013

Maria Teresa visite un camp de réfugiés syriens

Luxembourg 13 2 min. 20.11.2013

Maria Teresa visite un camp de réfugiés syriens

Lors de son deuxième jour de visite officielle en Turquie, la grande-duchesse Maria Teresa s'est rendue mercredi à Gaziantep, au Sud-Est de l'Anatolie, pour voir dans quelles conditions vivent les réfugiés syriens dans le camp de Nizip 2. Le Luxembourg verse 500.000 euros pour améliorer leur quotidien.

(AnLa/MF) – Accompagnée de Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et guidée par le directeur du camp de réfugiés, la grande-duchesse Maria Teresa a pu visiter la clinique du camp dans laquelle le ministère de la Santé, l'Unicef et l'OMS mènent une campagne de vaccination contre la poliomyélite, la crèche, l'école, le supermarché et les locaux d'accueil sociaux.

La Grande-Duchesse est allée à la rencontre des réfugiés syriens et a assisté à une représentation théâtrale des enfants réfugiés en Turquie.

Elle a ensuite expliqué lors d'une conférence de presse que le Luxembourg versera une double contribution financière de 250.000 euros pour soutenir la Turquie dans ses efforts et offrir des conditions de vie dignes aux réfugiés et aux communautés qui les accueillent: 

  • 250.000 euros sont versés à l’Unicef pour financer la construction d’une école dans la ville de Nizip. Cette école pourra accueillir quelque mille élèves. Les quelque mille enfants qui vont ainsi pouvoir retourner à l’école s’ajouteront aux 70.000 enfants réfugiés qui fréquentent déjà l’école en Turquie, ce qui représente un énorme effort organisationnel et un coût substantiel pour le gouvernement turc. 
  • 250.000 euros iront au Programme alimentaire mondial (PAM/WFP) pour son programme d’assistance alimentaire sur base de cartes électroniques conjointement mis en œuvre avec le Croissant-Rouge de Turquie. Ce système de cartes électroniques permet aux familles syriennes de faire leurs propres choix parmi une large variété de denrées alimentaires et de préparer eux-mêmes des repas selon leurs habitudes et coutumes.

À ce jour, l’effort humanitaire du gouvernement luxembourgeois en réponse à la crise syrienne se chiffre à 7,6 millions d’euros pour 2012 et 2013.

Ces contributions soutiennent des projets humanitaires en Syrie et dans les pays voisins accueillant des réfugiés (Liban, Jordanie, Turquie, Irak, Égypte).