Changer d'édition

Marché de l'immobilier: Toujours plus chère, Luxembourg creuse nettement l'écart
Luxembourg 2 min. 07.10.2014

Marché de l'immobilier: Toujours plus chère, Luxembourg creuse nettement l'écart

Luxembourg 2 min. 07.10.2014

Marché de l'immobilier: Toujours plus chère, Luxembourg creuse nettement l'écart

Entre la capitale et les autres communes du Grand-Duché, mais également entre le Luxembourg et les autres Etats membres européens, dont nos voisins, les prix du logement affichent des différences de plus en plus significatives.

(DN) - Entre la capitale et les autres communes du Grand-Duché, mais également entre le Luxembourg et les autres Etats membres européens, dont nos voisins, les prix du logement affichent des différences de plus en plus significatives.

Rien ne freine l'évolution des prix de l'immobilier au Luxembourg. En un an, les prix des appartements, en construction et existants, ont augmenté de 3,8% entre le deuxième trimestre 2013 et le deuxième trimestre 2014.

Sur cette période, le prix moyen des appartements existants a atteint 337.546 euros et celui des appartements en construction 425.989 euros soit, respectivement, 4.230 et 5.265 euros le mètre carré.

Mais tout dépend de la taille de l'appartement, et de l'endroit où il est situé.

Primo, le prix de vente décroît avec la surface du logement. Le prix moyen au mètre carré d'un studio se situe à 4.719 euros alors que celui d'un trois chambres et plus tombe à 3.852 euros, une chute de près de 900 euros.

Secundo, le prix de vente décroît au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la capitale. Dans le canton de Luxembourg, le prix moyen au mètre carré d'un bien atteint 5.264 euros alors qu'on le trouve à 3.842 euros dans le canton d'Esch-sur-Alzette.

Des différences accrues au sein du pays...

L'accessibilité à la capitale joue un rôle majeur dans la structuration spatiale des prix enregistrés des appartements existants. Ces derniers se réduisent d'environ 22% en moyenne en s'éloignant à 30 minutes de la capitale en voiture, en heure de pointe. En 2009, ce même pourcentage s'établissait à 17%. Conclusion : les différences de prix des logements se sont accrues sur le territoire national pendant cet intervalle.

… et avec nos voisins

Jusqu'en 2012, l'évolution des prix au Luxembourg était corrélée avec celle constatée en Belgique. Mais depuis un écart se creuse, le marché luxembourgeois étant plus dynamique. A l'inverse, les prix plutôt stables en Allemagne croissent depuis 2011 au même rythme qu'au Luxembourg. Enfin, la prix en France sont orientés à la baisse depuis 2012.

La comparaison de cette évolution avec celle de la zone euro est tout aussi significative : du premier trimestre 2007 au premier trimestre 2014, les prix au Luxembourg ont augmenté d'environ 25% alors qu'en zone euro ils se situent sous leur niveau de 2007.

Ce résultat est notamment influencé par certains Etats membres qui ont connu un effondrement de leur marché immobilier, comme l'Espagne ou l'Irlande.

Ces données proviennent d'une nouvelle publication du STATEC, «Le logement en chiffres», qui analyse, en partenariat avec l'Observatoire de l'habitat, les principales tendances du marché.


Sur le même sujet