Changer d'édition

Manifester d'accord, mais avec autorisation parentale
Luxembourg 2 min. 07.10.2019

Manifester d'accord, mais avec autorisation parentale

Manifester d'accord, mais avec autorisation parentale

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 07.10.2019

Manifester d'accord, mais avec autorisation parentale

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'école est obligatoire et pas question de ne pas aller en cours sans justification ou autorisation écrite de ses tuteurs. Le ministre de l'Éducation nationale vient de le rappeler au lendemain des marches pour le climat mais aussi l'intronisation comme chef scout du grand-duc héritier.

A l'école, au lycée, la règle est maîtresse. Et en tant que ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch (DP) les connaît toutes et se doit de les faire appliquer. Aussi, vient-il de rappeler que la seule possibilité légale de déroger à l’obligation d’assister aux cours est celle «d’une demande de dispense motivée présentée par les parents en tant que détenteurs de l’autorité parentale ou par l’élève majeur».

Et si le député LSAP, Franz Fayot, interrogeait le ministre sur le sujet, c'est qu'à l'occasion de la dernière manifestation de Youth for Climate dans les rues de la capitale, le 27 septembre dernier, la question avait fait débat. Les «jeunes» accusant le ministre de vouloir rendre plus difficile la mobilisation en rappelant cette règle de conduite à quelques jours du mouvement.


Le climat a fait bouger les foules
Vendredi après-midi, la manifestation en faveur de la défense de l'environnement a mobilisé plus que jamais. Le collectif «Youth for Climate» et les 32 autres associations participantes ont réussi leur coup. D'ores et déjà, un cinquième acte est annoncé.

Dans une réponse parlementaire, Claude Meisch réfute cette volonté. Comme il l'avait déjà fait dans la presse. Le ministre, qui avait rencontré finalement les organisateurs du mouvement la veille de la marche, avait juste tenu à «imposer le respect des dispositions légales» en matière d'absence en classe. Et cela même si, comme il l'affirme, le gouvernement «apprécie à sa juste valeur l’engagement de nos jeunes contre le changement climatique».

Valable pour tout événement

Reste qu'en cas d'école buissonnière, la responsabilité des parents ou de l’élève majeur se trouve engagée. À défaut d’une demande, et sauf les cas de présentation d’un certificat médical, toute absence d’un élève est à considérer comme non excusée. 


Getreu der Tradition der großherzoglichen Familie zur Unterstützung und Förderung der Scout-Bewegung nahm Erbgroßherzog Guillaume im März vergangenen Jahres an der Sitzung der „Baden Powell Fellows“ in Mexico City teil.
Guillaume devient chef scout, comme son grand-père
Entre 2.000 et 3.000 scouts sont attendus ce vendredi après-midi à la Kinnekswiss à Luxembourg-Ville pour assister à l'événement. Le grand-duc héritier Guillaume prêtera serment pour devenir leur chef et succéder à feu le grand-duc Jean.

Et cette règle s’applique à tout événement et toute manifestation, sans distinction quant à leur nature. Pourvu que les centaines de garçons et filles (et leurs parents donc) ayant participé, vendredi 4 octobre, à la nomination comme chef scout du grand-duc héritier ne l'aient pas oublié. Car aucune exception ne sera faite et que, scout ou pas, toute absence non justifiée ce jour-là sera punie, comme il se doit.


Sur le même sujet

La maltraitance des mineurs surveillée à l'école
Pour que les enfants aient le moins possible à subir de violences physiques ou psychologiques, le système scolaire s'est doté de nombreux dispositifs. Des moyens à la portée des enseignants, des parents comme des jeunes victimes.
Douze porte-parole pour tous les parents d'élèves
Pour renforcer leur rôle de partenaires incontournables de l'école, les parents des écoliers et lycéens seront représentés par un groupe de 12 représentants nationaux dès février. Ils seront désignés parmi les représentants locaux élus au courant de cet automne.
Charlemagne: première école francophone à enseigner le luxembourgeois dès le primaire.Foto:Gerry Huberty
Les jeunes redescendent dans la rue ce vendredi
Quatre mois après leur dernière grève, les étudiants luxembourgeois repartent pour la troisième fois dans les rues de la capitale, avant d'entamer une semaine entière de mobilisation axée autour du climat.
Des milliers de jeunes Luxembourgeois ont défilé dans les rues de la capitale en février et mars 2019.
Le besoin en enseignants persiste
Des petits écoliers aux étudiants de l'Uni, la responsabilité du ministre de l'Éducation nationale porte sur 150.000 élèves. Mais une des préoccupations de Claude Meisch (DP) reste le recrutement de nouveaux instituteurs et professeurs.
Politik - Interview Claude Meisch - Bildungsminister - DP- Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Cinq choses à retenir sur la rentrée
Plus d'élèves, d'enseignants, des nouvelles mesures pour les jeunes et les parents d'élèves, un accent mis sur l'environnement: à trois jours de la reprise des cours, le ministre de l'Éducation nationale a passé son grand oral ce vendredi.
Schoul Rentrée 2016-2017 - illustration - Photo : Pierre Matgé