Mandat d'arrêt international

Un homme ultra violent en fuite

Mohamed Ezzi
Mohamed Ezzi
Photo: Europol/Polizei

(mth/AF) - Pendant cinq ans (de 2009 à 2014), Mohamed Ezzi s'est montré violent envers sa femme. Il a été si brutal, que cette ancienne militaire de 44 ans s'est retrouvée totalement aveugle suite à de graves blessures. Cinq opérations ont été nécessaires pour qu'elle recouvre partiellement la vue. Elle ne pourra plus retravailler, indique le site d'Europol.

Photo: Europol

Mohamed Ezzi a dû répondre de ses actes en octobre 2015 au tribunal, au Luxembourg. Il a été condamné en première instance à dix ans de prison, dont cinq avec sursis. La peine s'est alourdie en appel, atteignant sept ans de prison ferme à l'encontre du prévenu, alors âgé de 28 ans. Il n'a purgé cependant  qu'une infime partie de sa peine.

Depuis quelques jours, Ezzi apparaît sur la liste des criminels les plus recherchés d'Europe d'Europol.

Déjà lors de la première instance de son procès, il était sorti libre du tribunal. Son avocat avait obtenu une remise en liberté conditionnelle. Il devait simplement se présenter régulièrement au commissariat de police et ne pas quitter le pays.

Le jugement en seconde instance , le 26 juin 2016, fut définitif: la brute Ezzi devait purger sa peine, sous les verrous. Mais les forces de l'ordre ne l'ont pas trouvé à l'adresse qu'il avait renseignée.

Un mandat d'arrêt international a été émis.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.