Changer d'édition

Mama Shelter ouvrira le 20 juillet, au Kirchberg
Luxembourg 10 4 min. 10.07.2020

Mama Shelter ouvrira le 20 juillet, au Kirchberg

Serge et Jérémie Trigano sont venus assister aux premiers pas de leur nouveau "Mama Sheleter", le 13ème.

Mama Shelter ouvrira le 20 juillet, au Kirchberg

Serge et Jérémie Trigano sont venus assister aux premiers pas de leur nouveau "Mama Sheleter", le 13ème.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 10 4 min. 10.07.2020

Mama Shelter ouvrira le 20 juillet, au Kirchberg

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le dernier-né des hôtels de la famille Trigano devait accueillir ses premiers hôtes, au Kirchberg, mi-avril. Son inauguration aura finalement lieu au cœur de l'été avec à sa tête un habitué de l'hôtellerie luxembourgeoise, André Pêcheur.

A évoquer le lancement du nouveau Mama Shelter, Serge Trigano préfère parler de soft opening plutôt que d'inauguration. Mais le nouvel hôtel sis au 2, rue du Fort Niedergruenewald va vite prendre le chemin de la normalité, assure le fondateur de ces établissements mêlant 147 chambres, rooftop de 350 m2, restauration et espaces de coworking.

Et tout à coup, le virus est arrivé...

Serge Trigano, porteur du projet Mama Shelter: «Clairement quand le confinement a été annoncé au Luxembourg, nous en étions aux finitions du Mama Shelter Kirchberg. Tout a été décalé, mais l'hôtel n'en est que plus beau! Blague à part, il est évident que les nouvelles normes sanitaires nous poussent à revoir notre démarrage. On ouvre le 20 juillet mais nous espérons pouvoir être 100% opérationnels en septembre. En clair, là il y aura bien les 147 chambres d'ouvertes ainsi que le rooftop. Mais il faudra être un peu plus patient pour démarrer l'activité de notre restaurant et l'accueil des salariés souhaitant bénéficier de notre ambiance (si décalée) pour télétravailler.

Qu'a changé cette crise du covid-19 pour l'hôtellerie, et la chaîne Mama Shelter en particulier?

«Ne revenons pas sur les mesures sanitaires et de distanciation, elles sont connues de tous. Pas plus que sur le bouleversement de l'activité tourisme (de loisirs comme d'affaires) qui a chuté comme jamais, pour maintenant reprendre avec timidité. S'il est un point positif que je retiens pour nos établissements, c'est ce boum du télétravail. A terme, les entreprises qui vont s'engager plus massivement dans cette forme d'organisation devront s'assurer des lieux pour réunir tel service, regrouper tel groupe pour décider ou échanger en vis-à-vis. C'est là que nous avons une carte à jouer avec notre Mama Works, au look original, aptes à accueillir des salariés en toute convivialité. 


Osten , Fokus Schiessentümpel , Mullerthal , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le Luxembourg ambitionne «un tourisme plus qualitatif»
Pilier de l'activité économique selon Lex Delles, le secteur touristique doit se réinventer pour se relancer après avoir subi la crise sanitaire de plein fouet. Le marché de proximité sera valorisé de même que le tourisme d'affaires qui bénéficiera d'un nouveau label pour rassurer les visiteurs.

L'employeur ou le fournisseur qui veut retrouver ses clients n'aura pas à se soucier des règles d'hygiène, ce sera notre job. Et pour le reste, la qualité de recevoir et la mise à disposition des outils nécessaires au job, on sait déjà faire.

A la tête de ce 13e Mama Shelter, vous avez retenu un habitué du pays...

«Effectivement, le directeur sera André Pêcheur qui travaille sur le Grand-Duché depuis une dizaine d'années. Il a été en poste dans le groupe Accor, pour le Novotel Centre et Kirchberg, et ne sera donc pas dépaysé. La prise de contacts avec les nouveaux publics qui peuvent se retrouver dans l'esprit d'un lieu de vie, de travail, de soirée (et de repos) comme le nôtre n'en sera que plus facile. André Pêcheur devra diriger une soixantaine d'employés quand Mama Shelter tournera à plein.

Le chef français Jean-Erden Hurstel aura la responsabilité des cuisines de l’établissement.

Côté réservations, cela ne va pas être simple d'afficher complet dans l'immédiat.

«Ah bon (rires)? Moi, je vois plein de bonnes raisons de venir passer un moment ou une nuit chez nous. A commencer par l'attrait de la nouveauté. Il n'y a rien qui ressemble au Mama dans toute l'offre hôtelière du Luxembourg. Et puis, il y a ces fameux vouchers offerts aux résidents et aux frontaliers par le ministère du tourisme. Nos prix démarrent à 89€ la chambre, donc avec un bon vous pouvez dormir une demi-nuit. Sérieusement, avec deux bons vous passerez une nuit dans un lieu unique, c'est tentant. 

Après le Luxembourg, quelles sont les ouvertures attendues?

«Kirchberg est notre Mama n°13, ensuite vont arriver Rome, Bucarest, Lisbonne, Bahreïn et un troisième Hôtel dans le quartier de la Défense, à Paris. Mais je ne peux pas vous dire dans quel ordre, car partout le covid-19 a impacté les travaux de construction. Le seul endroit où cette épidémie ne nous a pas porté préjudice, j'avoue, c'est à Dubaï. Elle a reporté d'un an l'ouverture de l'exposition universelle, et c'est tant mieux car nous n'étions pas dans le bon timing pour ouvrir là-bas dans les temps en 2020!»

Après avoir travaillé pour les hôtels Novotel de la capitale André Pêcheur prend la tête du Mama Shelter.
Après avoir travaillé pour les hôtels Novotel de la capitale André Pêcheur prend la tête du Mama Shelter.
Photo: Steve Eastwood


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Toujours pas de décollage pour les agences de voyages
Alors que l'Union européenne a rouvert de façon ciblée ses frontières en plein démarrage de la saison touristique estivale, les professionnels du secteur font grise mine. Et pour cause, ce sont 70 à 80% du chiffre d’affaires qui s’est envolé en raison de la crise sanitaire.
A woman from the Netherlands and her friend from Britain stand next to the display flight information at Josep Tarradellas Barcelona-El Prat Airport, as a case of novel coronavirus has been confirmed in Barcelona, Spain February 26, 2020. REUTERS/Nacho Doce - RC2E8F90FQYS
Le secteur du business events doit se réinventer
A compter du 24 juillet, les événements professionnels (salons, congrès, team-building) seront à nouveau possibles. Pour que le Luxembourg retrouve son attractivité auprès de la clientèle, et que les professionnels reprennent leur activité, le ministère du Tourisme mobilise les différents partenaires.
MICE
Le Parc de Bettembourg retrouve ses visiteurs
Le complexe animalier et de loisir a beau être «merveilleux» il n'a pas trouvé de remède au coronavirus et a dû respecter trois mois de sommeil forcé. Mais ce mercredi sonne le retour aux affaires avec des nouveautés, mais aussi des mesures sanitaires renforcées et déjà un sacré manque à gagner.
Lokales, Märchenpark, Reportage vor Wiedereröffnung am 1. Juli, foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les sept chemins d'un été à bicyclette
Des 16 premiers parcours balisés "VeloSummer 2020" annoncés par le ministre du Tourisme, ne reste aujourd'hui plus que sept tronçons. Le refus de certaines communes et d'usagers de la route étant venus freiner les ardeurs de Lex Delles. N'empêche, voilà des itinéraires parfaits pour découvrir le pays à la force des mollets.
HANDOUT - Zum Themendienst-Bericht von Andreas Drouve vom 14. Mai 2019: Unterwegs auf vier Rädern: Radler steuern an der Charente entlang. Foto: Sébastien Laval/Charentes Tourisme/dpa-tmn - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit dem genannten Text und nur bei vollständiger Nennung des vorstehenden Credits - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Le Kirchberg tend les bras au 13e Mama Shelter
Le nouvel hôtel ouvrira mi-avril dans le quartier des affaires de la capitale. De quoi renforcer l'offre d'accueil de 145 chambres sur le plateau. Mais, première pour la chaîne, le site disposera aussi d'un espace de coworking.