Changer d'édition

Malgré la crise, les faillites sont toujours en baisse
Luxembourg 2 min. 21.10.2022
Au Luxembourg

Malgré la crise, les faillites sont toujours en baisse

Le Statec indique que 675 entreprises ont été déclarées en faillite et 573 ont été mises en liquidation pendant les neuf premiers mois de 2022.
Au Luxembourg

Malgré la crise, les faillites sont toujours en baisse

Le Statec indique que 675 entreprises ont été déclarées en faillite et 573 ont été mises en liquidation pendant les neuf premiers mois de 2022.
Photo d'illustration: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 21.10.2022
Au Luxembourg

Malgré la crise, les faillites sont toujours en baisse

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Malgré l'inflation et la hausse des prix de l'énergie depuis février, les entreprises luxembourgeoises font preuve d'une résistance sans faille.

À maintes reprises ces dernières années, les Luxembourgeois ont fait preuve d'une résilience à toute épreuve. Ce constat s'applique d'autant plus pour les indépendants et les entreprises luxembourgeois. Encore aujourd'hui, malgré la crise énergétique qui met plus que jamais les plus petits artisans dans une situation inconfortable, ceux-ci semblent tout de même résister à la flambée des prix. Conséquence de tout cet acharnement: les faillites et les liquidations sont toujours en baisse sur les neuf premiers mois de l'année. 


«Nous avons pris et nous prendrons nos responsabilités»
Le Premier ministre est longuement revenu sur la situation économique, sociale et financière de son pays. Résolument optimiste, il a notamment levé le voile sur de nouveaux incitants financiers et sur les futurs enjeux du Luxembourg.

Le Statec indique en effet ce vendredi que selon le dernier décompte du ministère de la Justice, 675 entreprises ont été déclarées en faillite et 573 ont été mises en liquidation pendant les neuf premiers mois de 2022. Concrètement, le nombre de faillites prononcées entre janvier et septembre 2022 a baissé de plus de 21% par rapport à la même période de l'année précédente. Le tissu entrepreneurial se porte donc, à première vue, bien mieux que lors des quatre années précédentes. 

Toutefois, comme le soulignait Herbert Eberhard, l'administrateur délégué de l'organisme de recouvrement de créances, en juillet dernier, ce chiffre «n'est pas réaliste, étant donné que les conséquences économiques des diverses crises au Luxembourg ne se feront sentir qu'avec un certain retard». Rappelons que dans les pays voisins, en Belgique et en France, les chiffres provisoires des faillites montrent déjà une nette augmentation, de l'ordre de 10% pour les sociétés belges et de 25% en France. L'Allemagne a, quant à elle, enregistré une légère baisse des faillites, de 3%.


Malgré ce taux de chômage très faible, les entreprises continuent de recruter massivement selon l'ADEM.
Un chômage stable mais des inscriptions en hausse
Le taux de chômage pour le mois écoulé, corrigé des variations saisonnières, calculé par le Statec, est de 4,8% et est identique au mois dernier.

Quoi qu'il en soit, parmi les entreprises ayant mis la clé sous le paillasson, les sociétés holding et fonds de placement représentent 26,2% des faillites pendant la période sous revue, alors que 20,1% des entreprises en faillite sont classées dans la branche du commerce.

Quid des liquidations? Celles-ci sont effectivement à différencier des faillites. Contrairement à ces dernières, les liquidations concernant le processus dans lequel le statut juridique de la société est complètement résilié en raison d'une instabilité financière ou pour toute autre raison. 

Baisse des liquidations également

Au cours des neufs premiers mois de 2022, les tribunaux luxembourgeois ont prononcé la liquidation de 573 sociétés, ce qui correspond à une baisse de 25% par rapport à la même période de l'année précédente. Les sociétés les plus impactées par les liquidations sont celles de type holding et les fonds de placement (45,2% du total) et celles issues de la branche du commerce (16,1% du total).

Reste à savoir si les mesures d'aides énergétiques prises récemment par le gouvernement permettront de sauver un maximum d'entreprises comme cela avait pu être le cas lors de la pandémie de covid-19. Les spécialistes s'attendent en tout cas à une hausse assez nette de sociétés devant fermer boutique l'hiver prochain.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que le nombre de faillites prononcées en 2022 est en baisse par rapport à 2021, les entreprises ont été bien nombreuses à mettre la clé sous la porte lors du dernier trimestre de l'année.
Avec 183 liquidations judiciaires prononcées en mars, contre 116 en février, les prémices d'une dégradation du tissu économique se font sentir.
Les tribunaux luxembourgeois auront prononcé 136 nouvelles fins d'activité de sociétés en juin. Ainsi, le nombre de faillites constatées pour le premier semestre 2021 est-il de 8% supérieur en comparaison avec la moyenne des premiers semestres d'avant-crise.