Changer d'édition

Maisons de soins: une grève illimitée démarre chez Sodexo à Bettembourg
Luxembourg 3 min. 05.06.2018

Maisons de soins: une grève illimitée démarre chez Sodexo à Bettembourg

Maisons de soins: une grève illimitée démarre chez Sodexo à Bettembourg

Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 05.06.2018

Maisons de soins: une grève illimitée démarre chez Sodexo à Bettembourg

Maurice FICK
Maurice FICK
«99% des salariés ont voté pour la grève! Nous commencerons donc une grève à durée indéterminée mercredi matin devant la maison de soins de Bettembourg. Suivront Bertrange et les établissements de Zitha Senior», annonce Nora Back de l'OGBL. La coupe déborde pour 350 salariés du secteurs d'aides et de soins qui passent à l'action.

«On est arrivé à un point de non-retour!», lance Nora Back aux journalistes venus nombreux au siège de l'OGBL, mardi matin. «Les personnes qui travaillent dans les maisons de soins ont une véritable vocation et un idéalisme. Alors quand de tels professionnels disent qu'ils vont faire grève et renoncent à leur vocation, celle d'aider des gens, c'est que c'est allé loin...», accentue la secrétaire centrale du Syndicat santé, services sociaux et éducatifs de l'OGBL. Autour de la table les salariés de la maison de soins An de Wisen, embauchés par Sodexo à Bettembourg, acquiescent, le visage long.

«Nous ne voulons pas la grève mais juste notre revalorisation», explique Christophe Csato, délégué du personnel à Bettembourg, aux côtés de Nora Back, secrétaire centrale du Syndicat santé, services sociaux et éducatifs de l'OGBL.
«Nous ne voulons pas la grève mais juste notre revalorisation», explique Christophe Csato, délégué du personnel à Bettembourg, aux côtés de Nora Back, secrétaire centrale du Syndicat santé, services sociaux et éducatifs de l'OGBL.
Photo: Maurice Fick

La convention collective de travail FHL (Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois) entrée en vigueur le 1er octobre 2017 garantit la revalorisation de leur carrière, une augmentation de salaire conséquente mais aussi des primes calculées sur le salaire annuel, rétroactivement jusque... 2014. Ce sont les salariés les plus chevronnés qui bénéficient de cette convention collective FHL, clairement plus avantageuse que la convention SAS (Secteur des Aides et soins et du secteur Social), dont bénéficient systématiquement tous les salariés embauchés dans les maisons de soins depuis dix ans.


Le syndicat reproche à la direction de ne pas respecter les termes de la nouvelle convention collective pour le secteur.
Appel à la grève: Sodexo se défend
Après l'appel de l'OGBL à une grève dans trois résidences pour personnes âgées, la direction de la résidence "an de wisen" de Bettembourg (groupe Sodexo) sort de son silence pour vivement critiquer la position du syndicat.

«99% des salariés ont voté pour la grève»

L'ennui c'est que «les 20.000 personnes qui travaillent dans les deux conventions collectives ont bénéficié de revalorisations mais que 350 salariés se sont entendu dire: "vous n'y avez pas droit!"», résume Nora Back. En clair, ces 350 laissés-pour-compte, n'ont pas été augmentés comme d'autres collègues qui exercent la même profession dans le même secteur.

Le résultat des consultations menées ces derniers jours - suite au constat de non-conciliation devant l'Office national de conciliation - dans les maisons de soins «An de Wisen» à Bettembourg, «Les Parcs du 3ème Âge» à Bertrange et les deux maisons du groupe Zitha Senior à Pétange et Luxembourg-Ville, est sans appel.

Et permet de mesurer la hauteur de la vague protestataire: «99% des salariés ont voté pour la grève à Bettembourg et à Bertrange. La consultation est encore en cours chez Zitha Senior», explique Nora Back qui ne doute pas un instant de l'issue de ces deux dernières consultations.

«Nous commencerons donc une grève à durée indéterminée ce mercredi matin à 6h30 devant la maison de soins de Bettembourg. Suivront Bertrange et les établissements de Zitha Senior», a-t-elle d'ores et déjà annoncé ce mardi en fin de matinée.

La semaine s'annonce particulièrement mouvementée au Luxembourg dans ce secteur sensible où, assure le syndicat, la solidarité entre salariés joue à plein. L'OGBL organisera un rassemblement de solidarité ce samedi 9 juin à 11 heures à Luxembourg devant la Séniorie Saint Jean de la Croix (30, rue Sainte Zithe).


Les 205 salariés de la résidence gérée par Sodexo sont soulagés. 66 d'entre eux devaient être licenciés.
Maison de soins «an de Wisen»: Les 66 emplois menacés seront sauvés à Bettembourg
Une solution de maintien de l'emploi a été trouvée vendredi après-midi suite à une réunion entre le syndicat OGBL, le ministre de la Sécurité sociale Romain Schneider ainsi que des responsables et représentants de cette résidence gérée par Sodexo.

«Les anciens ça coûte cher!»

«Les anciens ça coûte cher!», lance Christophe Csato en ne blaguant qu'à moitié. Des 106 salariés sous convention collective FHL de la maison «An de Wisen», «33 avaient été convoqués au bureau de la direction et ont accepté de signer la convention SAS», moins avantageuse. «Une de nos revendications était de les faire revenir dans la convention FHL», rappelle Nora Back.

Lors de cette grève qui s'annonce dure, «nous serons là nuit et jour», assure Nora Back, «nous ne voulons pas nuire aux pensionnaires. Nous avons essayé de les impacter le moins possible mais c'est devenu irrémédiable», s'excuse-t-elle presque. Son syndicat a pris les devants pour détailler la situation conflictuelle et la nécessité d'agir dans une lettre adressée à tous les résidents et à leurs familles.



Sur le même sujet

Zitha Senior touché à son tour par la grève à Luxembourg et Pétange
La grève inédite dans le secteur des soins qui a touché jusqu'ici Sodexo à Bettembourg et la fondation des «Parcs du 3e Age» à Bertrange, se propage au groupe Zitha Senior. A 11h30 ce jeudi une grève illimitée a été déclenchée par l'OGBL rue Sainte-Zithe à Luxembourg! Le site de Pétange est également en grève depuis 14 heures.
Grève dans les maisons de soins: une solution bientôt en vue?
Le mouvement de grève dans le secteur des aides et des soins s'étend sous la pression de l'OGBL. En coulisses, ministères et directions des établissements touchés se sont retrouvés. La COPAS annonce avoir «proposé des solutions au gouvernement». Le LCGB exige d'ores et déjà «une solution nationale et durable». C'est au Conseil de gouvernement de trancher, ce vendredi.
Victoire pour les grévistes de la maison de soins à Bertrange
En grève ce jeudi matin, plus de la moitié des salariés des «Parcs du 3e Age» à Bertrange ont fini par faire plier la direction de la maison de soins. «L'accord a été signé. Nous avons obtenu tout ce que nous revendiquions», assure Pitt Bach de l'OGBL. La direction dit avoir été «contrainte d'accepter les revendications» par souci pour la sécurité des pensionnaires. La grève est finie depuis 16h30 à Bertrange. Elle se poursuit à Bettembourg. Et sera lancée vendredi matin chez Zitha Senior à Pétange.
Maison de soins de Bettembourg: les grévistes «ne lâcheront rien», Sodexo non plus
Des salariés de la maison de soins «An de Wisen» à Bettembourg ont entamé une grève illimitée mercredi. C'est un «crève-cœur» d'être sur le trottoir au lieu de s'occuper des pensionnaires, «mais on est là pour défendre nos droits», assure un délégué du personnel. Le directeur des activités seniors chez Sodexo assure que la grève ne gêne «pas du tout» le fonctionnement interne de la maison et qu'il ne «cédera en aucun cas».