Changer d'édition

Macron et Mélenchon en tête au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 11.04.2022
Election présidentielle française

Macron et Mélenchon en tête au Luxembourg

Jean-Luc Mélenchon arrive en deuxième position au Luxembourg dans les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française.
Election présidentielle française

Macron et Mélenchon en tête au Luxembourg

Jean-Luc Mélenchon arrive en deuxième position au Luxembourg dans les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 11.04.2022
Election présidentielle française

Macron et Mélenchon en tête au Luxembourg

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Les électeurs français du Grand-Duché ont majoritairement voté pour Emmanuel Macron, suivi ensuite par Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour.

Il fallait être patient jusqu'au bout de la nuit. Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française au Luxembourg ont été proclamés vers 1h ce lundi matin, après avoir été validés par un procès-verbal centralisateur. Ces résultats doivent encore être officiellement proclamés d'ici à ce mercredi par le Conseil constitutionnel français.


This photograph taken in Toulouse, southwestern France on April 10, 2022 shows screens displaying TV shows showing the projected results after the close of polling stations in the first round of the French presidential election. (Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)
Cinq choses à retenir du premier tour
Les principales informations à retenir de la soirée du premier tour de l'élection présidentielle française.

Sur les 28.151 électeurs inscrits, près de la moitié des votants (47%) se sont exprimés. 13.243 bulletins ont été considérés comme valides. Le président Emmanuel Macron arrive en tête (49% des suffrages exprimés), suivi par le candidat de LFI Jean-Luc Mélenchon (12,72%), puis par Eric Zemmour (10%) et Yannick Jadot (7,88%). 

Marine Le Pen (6,04%), Valérie Pécresse (5,69%), Nicolas Dupont-Aignan (2,11%), Jean Lasalle (1,77%), Anne Hidalgo (1,63%), Fabien Roussel (0,85%), Philippe Poutou (0,50%) et Nathalie Arthaud (0,27%) complètent le reste du tableau des 12 candidats.

La progression de l'extrême droite

«Eric Zemmour et Marine Le Pen font près de 16% ensemble, ce n'est pas négligeable», souligne Frédéric Schauli, coordinateur de la majorité présidentielle au Luxembourg, pour les résultats au Grand-Duché. Pour lui, il est important de comprendre les attentes de ces électeurs: «Il faut plus expliquer notre programme et le rôle de l'Europe, alors qu'une guerre est à notre porte. Il y a pas mal de challenges.» 


(FILES) This picture taken on April 6, 2022 in Marseille, southern France, shows folded electoral leaflets of French President and liberal party La Republique en Marche (LREM) candidate for re-election Emmanuel Macron (L) and French far-right party Rassemblement National (RN) presidential candidate Marine Le Pen ahead of the first round of the French presidential election. - French President Emmanuel Macron leads far-right leader Marine Le Pen in the first round of France's elections by a larger than expected margin, with the rivals now set to battle for the presidency in a run-off later this month, projections showed. (Photo by Nicolas TUCAT / AFP)
Macron et Le Pen au second tour, comme en 2017
Selon les premières estimations du vote du premier tour de l'élection présidentielle française, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront pour le second tour.

Si Frédéric Schauli salue la victoire d'Emmanuel Macron, il considère «qu'on ne peut pas se satisfaire d'avoir l'extrême droite au second tour». Pour le 24 avril, il souhaiterait convaincre les électeurs à voter pour le président sortant «par choix et pas par défaut sur son programme contre Marine Le Pen».

La progression de l'extrême droite est la résultante de la politique macroniste, considère de son côté le délégué de La France insoumise Stéphane Menant. Ce dernier dénonce une banalisation du discours d'extrême droite de LREM concernant les réfugiés et l'immigration. Stéphane Menant note une progression de 3 points pour Jean-Luc Mélenchon par rapport à 2017 au Luxembourg. Une progression qui s'explique selon lui par l'écroulement du PS et par le fait que les Verts ne soient pas aussi forts que prévu. Le délégué LFI souligne également que son candidat est «le seul à avoir fait une bonne campagne».

Réaction du PS et de Reconquête!

La déléguée du PS, Monique Dejean, ne compte pas baisser les bras, malgré le faible score de sa candidate Anne Hidalgo (1,63%): «Malheureusement, on s'y attendait, en espérant un peu plus de 2%. Maintenant en juin nous aurons les législatives où les socialistes sont encore bien implantés (régionales, départementales et municipales). On va se battre»


Les électeurs français regrettent une «non-campagne»
Les électeurs français résidant au Luxembourg sont venus ce dimanche glisser leur bulletin dans l'urne pour le premier tour de l'élection présidentielle française. Ils regrettent une campagne éclipsée par la guerre en Ukraine.

Le délégué du parti Reconquête! d'Eric Zemmour pour le Benelux se dit déçu par le score de l'ancien polémiste en France (7%). «Mais nous nous souviendrons du bel engouement militant.» Contactés, les représentants LR au Luxembourg n'ont pour le moment pas encore répondu à nos sollicitations.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Election présidentielle française
Après les territoires d'outre-mer, c'est au tour des Français de métropole de glisser leur bulletin dans l'urne pour le premier tour de l'élection présidentielle française.
A man waits to vote by anticipation for the French presidential elections at the Palais de Congres in Montreal, Quebec, Canada, on April 09, 2022. - France on Saturday prepared for the first round of presidential elections projected to produce a run-off rematch between President Emmanuel Macron and far-right leader Marine Le Pen that will be far tighter than their duel five years ago. (Photo by Andrej Ivanov / AFP)
Les Français du Benelux éliront ce dimanche 4 juin le député qui les représentera à l'Assemblée nationale à Paris. Neuf femmes et neuf hommes sont en lice au 1er tour. Le député sortant, Philip Cordery (PS), résistera-t-il?
C'est le résultat d'un sondage TNS-Ilres publié ce mois de mai à propos du choix des Luxembourgeois, s'ils devaient voter pour la Présidentielle française du dimanche 7 mai.