Changer d'édition

Lydie Polfer réclame une présence policière accrue
Luxembourg 3 min. 27.04.2021 Cet article est archivé

Lydie Polfer réclame une présence policière accrue

Henri Kox et Lydie Polfer peinent à nouveau à s'entendre sur la présence policière dans la capitale.

Lydie Polfer réclame une présence policière accrue

Henri Kox et Lydie Polfer peinent à nouveau à s'entendre sur la présence policière dans la capitale.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 27.04.2021 Cet article est archivé

Lydie Polfer réclame une présence policière accrue

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Face aux rassemblements sauvages et au non-respect des règles covid de plus en plus visibles, la bourgmestre de Luxembourg veut voir plus d'uniformes dans les parcs et les rues de la capitale.

« Ça, je n'en veux plus!» Parler du rassemblement qu'a connu la Kinnekswiss, vendredi dernier, à la bourgmestre de la capitale entraîne immédiatement ce type de réaction. «Ces gens-là n'avaient vraiment pas le sens des responsabilités. Nous restons en pleine épidémie covid, il y a des règles qui sont faites pour nous protéger tous, collectivement», poursuit Lydie Polfer (DP). Sauf que ce soir-là plus de 150 jeunes ont pris possession du parc pour y fêter le retour des beaux jours.


Lok , Speedmarathon , Geschwindigkeitskontrolle ,  Radarkontrolle , Polizei , Police , Sicherheit Verkehr , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La vaccination des profs et policiers fait débat
La CGFP demande à ce que les enseignants et les agents des forces de l'ordre soient placés en priorité dans l'ordre de vaccination contre le covid. Jusqu'à présent, le gouvernement s'est refusé à établir un classement suivant les professions.

Il a fallu attendre 21h30 pour que plusieurs patrouilles interviennent pour disperser la foule. Le couvre-feu n'était certes pas encore entré à vigueur (23h), mais la limite du nombre de participants pouvant possiblement se réunir sur la voie publique (100) était bel et bien largement dépassée

Pour la bourgmestre, voilà la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Une coupe déjà pleine après un précédent rassemblement ''interdit'' dans le parc des Trois Glands au Kirchberg. «Nous avons dû fermer cet espace vert maintenant, mais je ne peux tout de même pas interdire tous les accès à la Kinnekswiss!»

De la prévention plus que des sanctions  

Non, l'élue libérale renvoie désormais clairement la gestion de la situation à la police grand-ducale et au ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox. «Où étaient les policiers au début du rassemblement? Est-il impensable de mettre plus d'effectifs en place à l'approche d'un beau weekend où l'on peut pressentir qu'il va y avoir des tentations de se réunir au-delà du raisonnable?» Et de taper du point : «Je veux des policiers maintenant. Je ne dis pas qu'ils verbalisent, mais qu'ils soient présents et visibles».

De la prévention plus que des sanctions. D'ailleurs, vendredi, aucun avertissement taxé n'a été adressé contre un contrevenant. Position assumée par les autorités : «Les personnes sur place ont commencé à quitter les lieux dès l’arrivée de la police». 

Interrogé sur un éventuel déploiement de plus d'agents aux heures et endroits «à risques», le ministère de la Sécurité intérieure botte en touche. «Sensibiliser encore et toujours reste le mot d’ordre.» Selon Henri Kox, il appartiendrait «aux responsables politiques à tous les niveaux d’attirer sans cesse l’attention des personnes sur la raison d’être des règles sanitaires en place et la nécessité de les observer». On fait mieux comme preuve de sévérité.

Pourtant les sanctions existent, et d'aucuns encore en font les frais. Dans son rapport hebdomadaire, publié mardi, la police grand-ducale recense encore quelque 190 avertissements taxés dressés et 30 rapports aux autorités compétentes. Ce qui correspond à la moyenne de ces derniers temps. Impossible d'avoir le nombre d'infractions relatives aux terrasses bondées ou à des attroupements incontrôlés. 


Zum Themendienst-Bericht "Jugend/Lifestyle/Ratgeber/KORR/" von Florian Oertel vom 17. Januar: Damit bei der Party nichts zu Bruch geht, sollte Zerbrechliches aus dem Weg geräumt werden. Zu viel Alkohol kann zu bösen Überraschungen führen.(Archivbild vom 4.08.2006/Die Veröffentlichung ist für dpa/gms-Themendienst-Bezieher honorarfrei.) +++ +++
Pas de «binge drinking» à la côte belge
Des jeunes saouls à Knokke et des parents tenus pour responsables : les premiers avertissements sont lancés aux futurs vacanciers.

«Je comprends que face au virus on puisse hésiter à intervenir. Qu'il faille faire preuve de prudence dans l'action pour éviter que l'intervention de la police déclenche une émeute, mais vraiment je crois que la police devrait faire un gros effort en matière de visibilité dans notre ville», conclut Lydie Polfer.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les faits commencent à tenir de la routine : des groupes se rassemblent dans le parc de la capitale, trop de monde, des tensions... et la police se retrouve dans l'obligation d'intervenir comme mercredi soir encore.
Achtung gespiegelt. Polizei Corona Covid Kontrolle
Même si le dispositif est entré en vigueur voilà plus de trois semaines, il est encore des individus qui se font contrôler (et verbaliser) par la police entre 23h et 6h du matin.
Lokales,Couvre-Feu-Kontrolle der Polizei,Ausgangssperre wegen Corona,Covid,Polizeokontrolle in Lintgen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La décision de la Ville de Luxembourg d'avoir recours à une société privée pour sécuriser le quartier Gare continue de faire des remous. Mardi, Henri Kox, ministre de la Sécurité intérieure, et la bourgmestre Lydie Polfer s'accordent sur le besoin de coopération.
Quartier de la gare, Bahnhof Luxemburg, avenue de la liberté, photo Guy Wolff
Pour briser la vague de contaminations, la police à renforcer ses contrôles. La semaine dernière, une centaine de personnes ne respectant pas l'interdiction de sortie entre 23h et 6h ont reçu un avertissement taxé.
Polizisten beobachten die Fans von Willem II die vor einem Café unterhalb des Stadions feiern 
/ 16.09.2020 Fussball Europa Qualifikation, 2. Runde, Saison 2020-2021 / 16.09.2020 /
LUX, ELQ,FC Progres Niederkorn (LUX) - FK Willem II Tilburg (NED) / 
Stade Municipal de la Ville de Differdange, Differdingen - Oberkorn /
Foto: Ben Majerus