Changer d'édition

Luxtram au ralenti boulevard Royal
Luxembourg 3 min. 06.09.2019

Luxtram au ralenti boulevard Royal

Les équipes de Luxtram devaient accéder à diverses parcelles du boulevard Hamilius au premier trimestre. Ce n'est toujours pas le cas.

Luxtram au ralenti boulevard Royal

Les équipes de Luxtram devaient accéder à diverses parcelles du boulevard Hamilius au premier trimestre. Ce n'est toujours pas le cas.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 06.09.2019

Luxtram au ralenti boulevard Royal

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le chantier du tram est à l'arrêt depuis tout l'été devant les bâtiments en cours de construction du Royal-Hamilius et Zenith. A défaut d'accéder à temps à deux emprises de voirie, le planning d'installation de la liaison Étoile/Gare pourrait être remis en cause.

Pour Luxtram, c'est simple: «Le boulevard Royal constitue la clé de voûte de la future ligne de tram». Et son directeur André von der Marck n'abuse pas en disant cela. C'est bien là, au cœur de la capitale, que se fera la jonction entre l'actuelle voie Luxexpo/Étoile et celle en cours de construction liant le carrefour Etoile à la gare de Luxembourg. «Mais c'est aussi à cet endroit que ça coince!», enrage le responsable.


WO fr, Chantier Royal Hamilius , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Compte à rebours lancé pour le Royal-Hamilius
Les premières enseignes à ouvrir, dans le nouveau centre commercial de la capitale, seront Fnac et Delhaize, vers la fin octobre. Les Galeries Lafayette, elles, programmeront leur lancement pour la période de l'Avent. D'ici là, la commercialisation de l'ensemble des cellules et appartements se poursuit.

En effet, impossible pour les différentes entreprises intervenant pour le compte de Luxtram de déposer et réinstaller les réseaux qui, demain, seront enterrés sous la dalle où circulera le tram. La «faute» à deux maîtres d'ouvrage en retard sur la libération de deux parcelles de chaussée, sur le boulevard. 

Et André von der Marck d'expliquer: «Au pied du Royal-Hamilius, une emprise de chantier devait être accessible en mars dernier. Au final, elle ne l'a été que début juin, et à quelques semaines du congé collectif, il ne nous était plus permis de nous lancer dans ces travaux pourtant capitaux pour notre avancée». 

L'ancien parking Aldringen

Un malheur n'arrivant jamais seul, à quelques pas de là, une seconde emprise n'a toujours pas été libérée dans les délais par Codic, l'aménageur du Royal-Hamilius. Après des mois de discussion, Codic vient de se déclarer prêt à procéder aux travaux nécessaires pour libérer l'espace en question. «Dans un mois, on n'en parlera plus», promet Vincent Beck, directeur général adjoint de la société. 

Quatre semaines donc pour évacuer les restes de la construction souterraine de l'ancien parking Aldringen; des vestiges situés justement là où le tram devra passer.

 Moi, s'il me manque un cm de voies, je ne peux pas faire rouler l'ensemble  

Tout irait presque dans le meilleur des mondes, si une troisième difficulté ne se présentait pas devant Luxtram, quelques mètres en contrebas. Cette fois, c'est le maître d'ouvrage du futur bâtiment Zenit qui doit se presser. Des mois que les équipes du tram auraient dû avoir accès à un bout de terrain.

Sauf que dessous, il y a les restes d'un imposant coffre-fort d'une ancienne banque qui siégeait là. «Et ce n'est pas à notre charge de détruire cet équipement», insiste André von der Marck.


La nouvelle ligne de tram reste programmée pour fin 2020.
Le chantier du tram ne prend pas de congés
Les entreprises en charge du nouveau tracé du tram ont obtenu la dispense du congé collectif. L'été sera donc tout entier dédié à la progression des 2,1 km de chantier en plein cœur de la capitale. Principal objectif: s'attaquer aux carrefours.

Là encore, le maître d'ouvrage a répondu qu'il n'allait plus tarder. «Mais j'avoue être un peu échaudé», confie le directeur de Luxtram. 

Derrière ce doute, pointe même la peur de ne pouvoir livrer à temps - décembre 2020 - cette seconde partie de ligne du tram. «Moi, s'il me manque un cm de voies, je ne peux pas faire rouler l'ensemble», avertit le responsable.

La météo jouera aussi

Après avoir mené à bien les travaux de l'autre côté du pont Adolphe cet été, Luxtram espère pouvoir poursuivre dans les temps côté boulevard Hamilius. «Mais clairement, nous ne pourrons plus encaisser de nouveaux décalages», annonce déjà André von der Marck. 

Rien d'étonnant donc à ce qu'il souhaite un automne et un hiver particulièrement cléments pour que ces chantiers puissent progresser selon le timing annoncé.

La partie rouge représente la ligne du tram en cours de construction qui doit être livrée fin 2020.
La partie rouge représente la ligne du tram en cours de construction qui doit être livrée fin 2020.
Illustration: Luxtram



Sur le même sujet

Un restaurant de plus au Royal-Hamilius
L'enseigne «Victorine» vient compléter l'offre gourmande du futur grand site commercial de la capitale. L'ouverture de ce second point gourmand est annoncée pour le 1er trimestre 2020.
Déjà huit accidents pour le tramway
Un nouvel incident est survenu, ce vendredi matin, entre un bus et le tramway au Kirchberg ; exactement un mois après un précédent choc similaire, en juin dernier.
La collision a eu lieu à l'intersection de la rue Alphonse Weicker et de l'Avenue John F. Kennedy.
L'arrivée du tram à la gare plus chère que prévu
Les travaux d'infrastructures qui permettront au tram de circuler jusqu'à la gare centrale à l'horizon fin 2020 coûteront finalement beaucoup plus cher à la Ville de Luxembourg comme s'en sont rendu compte, lundi soir, les élus communaux.
Nei Avenue , Gare , Chantier Tram , alentours  Rousegärtchen , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort