Changer d'édition

LuxExpo reprend la vaccination anti-covid
Luxembourg 2 min. 02.06.2021

LuxExpo reprend la vaccination anti-covid

Pour le redémarrage, le centre fonctionnera avec 15 lignes de vaccination.

LuxExpo reprend la vaccination anti-covid

Pour le redémarrage, le centre fonctionnera avec 15 lignes de vaccination.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 02.06.2021

LuxExpo reprend la vaccination anti-covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Faute de vaccins, le sixième centre avait fermé ses portes après quelques jours seulement de fonctionnement. Le "vaccinodrome" du Kirchberg a repris ses activités ce mercredi matin.

Ce devait être LE centre de vaccination majeur du pays. Avec 48 lignes de vaccination possibles et près de 95.000 personnes accueillies par semaine, le site du Kirchberg faisait passer la campagne vaccinale à la vitesse supérieure. Et finalement, pschitt. Ouvert le 19 mai, il devait fermer ses portes après «seulement» 2.655 injections réalisées. Bien maigre bilan pour le dispositif installé dans les halls de LuxExpo. «Nous avons malheureusement eu, quelques jours après la décision d’ouvrir le centre, quelques reports de livraison», explique Luc Feller pour justifier la fermeture inattendue.

A défaut des dosettes promises par les laboratoires, le haut-commissaire à la protection nationale n'a donc eu d'autre choix que d'interrompre la montée en puissance du site. Les vacances de Pentecôte sont passées par là, les flacons des quatre laboratoires ont retrouvé la route du Luxembourg, et voilà donc le sixième centre de vaccination du pays reprenant du service ce 2 juin.

Depuis fin décembre, et l'arrivée du premier contingent de vaccins au Grand-Duché, la problématique de l'approvisionnement a constamment été d'actualité pour les autorités. Avec plus souvent de mauvaises surprises que de bonnes... Au dernier rapport du ministère de la Santé en date du 26 mai dernier, le pays attendait encore 112.435 nouvelles doses (entre le 31 mai et le 28 juin). Aucune en provenance des usines Johnson & Johnson (le vaccin unidose) mais 88.335 de la part de Pfizer/BioNTech, 12.100 d'AstraZeneca et 12.000 de Moderna. A savoir si les promesses seront tenues.

Alors qu'en cinq mois, le Luxembourg a réussi à administrer 351.056 doses anti-covid, le ministère de la Santé vient de lancer une campagne de communication sur l'importance de la deuxième dose. Mais sur ce point, Luc Feller se veut rassurant : «Nous n’enregistrons pas de refus importants. Il y a parfois des refus singuliers, mais rien d’extraordinaire». La crainte d'effets secondaires -rares- ne freine donc pas la campagne d'immunisation significativement.

Mais les autorités d'insister :  «Ce n'est qu'après ce rappel d'injection seulement que le système immunitaire devient suffisamment fort pour assurer la meilleure protection possible».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bien que le vaccin aide à réduire le risque de contagion, le ministère de la Santé n'entend pas lever les mesures d'isolement pour les personnes ayant été en contact avec un cas covid+. La mesure devrait courir tant que le taux de vaccination restera faible.
L'Agence européenne des médicaments vient de donner son accord pour élargir l'injection du vaccin. Les 27 pays membres de l'UE seront autorisés à vacciner les adolescents, s'ils le souhaitent.
Charles Muro,age 13, celebrates being inoculated by Nurse Karen Pagliaro at Hartford Healthcare�s mass vaccination center at the Connecticut Convention Center in Hartford, Connecticut on May 13, 2021. - Six Children were vaccinated at the site and joined other children in the United States as kids ages 12-15 are now able to be vaccinated with the Pfizer-BioNTech�Covid-19 vaccine, joining the growing population of the US that can be vaccinated against the Covid-19 virus. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
La mort d’une patiente explique le retrait partiel de ce vaccin unidose censé faciliter le déroulement de la campagne de vaccination. Désormais, seuls les 41 ans et plus y auront droit.
(FILES) In this file photo the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine is administered to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - Half of all US adults will have received full Covid-19 vaccines on May 25, 2021, the White House said, marking another huge milestone in the fight against the pandemic. "Today, the United States will reach 50 percent of American adults fully vaccinated," a White House official said, speaking on condition of anonymity.More than half a million Americans have died from the coronavirus but the country is now a world leader in rolling out vaccinations. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Après bien des Etats, le Grand-Duché a fait le choix de s'en remettre à un prochain avis de l'Agence européenne des médicaments avant de reprendre -ou non-les injections d'AstraZeneca.
11.03.2021, Großbritannien, London: Ein Mitarbeiter zeigt die ersten verabreichten Ampullen mit den Corona-Impfstoffen von Astrazeneca (l) und Biontech/Pfizer, die Teil einer neuen COVID-19-Austellung im Science Museum sein werden. Foto: Victoria Jones/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++