Changer d'édition

Luxembourg Air Rescue vole vers une nouvelle récompense
Luxembourg 1 15.12.2020

Luxembourg Air Rescue vole vers une nouvelle récompense

La coque EpiShuttle permet aux équipes la prise en charge de malades contagieux sans risque.

Luxembourg Air Rescue vole vers une nouvelle récompense

La coque EpiShuttle permet aux équipes la prise en charge de malades contagieux sans risque.
Photo : Claude Piscitelli
Luxembourg 1 15.12.2020

Luxembourg Air Rescue vole vers une nouvelle récompense

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La compagnie vient de recevoir le prix de Gaulle-Adenauer pour son rôle actif dans la prise en charge de patients covid au printemps dernier notamment.

Trente-deux ans que le prix de Gaulle-Adenauer a été créé, et il aura fallu la crise du coronavirus pour qu'il soit attribué au Grand-Duché, ou plus exactement à la compagnie d'assistance Luxembourg Air Rescue (LAR). Une récompense partagée avec son homologue germanique, la DRF-Luftrettung. Car toutes deux ont eu un rôle à jouer dans le transport de malades covid par voie aérienne.

Ainsi, au début de la première vague, les hôpitaux français (et plus particulièrement ceux de la région Grand Est) ont vite atteint leurs capacités d'accueil. Et de nombreux transferts de malades vers des structures de soins à l'étranger ont été assurés aussi bien par les équipes de la LAR que par celles de la DRF. Et c'est cet engagement que ce prix saluant toute «contribution notable à la consolidation de l’amitié franco-allemande» vient récompenser cette année.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

«La DRF-Luftrettung et la Luxembourg Air Rescue ont, par la mobilisation de leurs équipes et de leur flotte, envoyé un signal fort de solidarité et de coopération européenne», estiment ainsi Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes et Michael Roth, Staatsminister für Europa.


Les Etats se partagent la note de Luxembourg Air Rescue
Non, le Grand-Duché n'a pas réglé seul la facture de la prise en charge de malades du covid-19 français par le service d'assistance médicale aérien. La France a aussi payé sa part.

Si la Luxembourg Air Rescue a joué un rôle exemplaire, notamment en assurant également le transfert de malades covid entre hôpitaux français durant cette période critique, il est aussi à noter que le Luxembourg (en tant qu'Etat) avait fait montre d'une remarquable générosité. Geste salué à l'époque par l'ambassadeur de France, Bruno Perdu. Ainsi, onze patients français souffrant de l'infection pulmonaire due au Sars-Cov2 avaient été hospitalisés au Grand-Duché. 

LAR doit maintenant s'armer de patience, car épidémie oblige, la remise du prix de Gaulle-Adenauer a dû être reportée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Moins de 20% de femmes chez les pompiers
Si question efficacité, le Corps grand-ducal d'incendie et de secours a fait ses preuves depuis sa création en 2018, il reste encore marqué par des personnels largement masculins parmi ses effectifs.
Lokales, Helden des Alltags - Claudine Funk (CGDIS Ambulancier), Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Seuls trois patients français toujours au Luxembourg
Sur les onze patients du Grand Est atteints du coronavirus et héliportés dans un état critique vers les hôpitaux luxembourgeois au plus fort de la crise, seuls trois restent hospitalisés au CHEM. Dont deux en soins intensifs.
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Air Rescue fliegt französischen Patienten zurück nach Colmar, CHDN Ettelbrück, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort