Changer d'édition

LSAP, DP et Verts valident en congrès les accords de coalition
Un programme, quatre couleurs pour la coalition Gambia II.

LSAP, DP et Verts valident en congrès les accords de coalition

Photo: Pierre Matgé
Un programme, quatre couleurs pour la coalition Gambia II.
Luxembourg 30 4 min. 05.12.2018

LSAP, DP et Verts valident en congrès les accords de coalition

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
Retour sur la soirée de ce mardi où le LSAP, le DP et déi gréng se sont réunis chacun de leur côté pour valider en congrès les accords de coalition et la répartition des ministères.

Les trois partis du gouvernement Gambia II ont donné leur accord lors de leur congrès et le nouveau gouvernement va être assermenté, ce mercredi après-midi. 

Dans la matinée, les membres du précédent gouvernement vont donner leur démission et être remerciés par le Grand-Duc. A 14 heures 30, le Premier ministre et ses 17 ministres vont prêter serment. A 16 heures, le premier Conseil de gouvernement aura lieu pour la nouvelle équipe.

Mais ce mardi, les trois partis de coalition se sont retrouvés avec leurs membres pour un dernier vote.

Le LSAP approuve

Après de longues discussions, le LSAP a finalement béni l'accord de coalition et la répartition des ministères. Ses membres se sont réunis ce mardi au Centre Barblé à Strassen pour un congrès extraordinaire afin de décider de la participation future du parti au gouvernement.

Avec 56 voix pour et 13 voix contre et six abstentions, les six ministres LSAP du nouveau gouvernement ont été confirmés en fin de soirée.

Etienne Schneider devient Vice-Premier ministre, ministre de l'Economie et de la Santé.

Dan Kersch devient ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire et ministre des Sports. 

Jean Asselborn reste ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l'Immigration et de l'Asile.

Romain Schneider devient ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, ministre de la Sécurité sociale.

Taina Bofferding prend le poste de ministre de l'Intérieur et ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Paulette Lenert est ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et ministre de la Protection des consommateurs.

Au cours des débats, l'humeur a été changeante et sur les 21 intervenants qui ont pris la parole, 16 étaient favorables à l'accord de coalition. Ce sont surtout les jeunes socialistes qui étaient mécontents arguant que des ministères comme le logement, l'éducation et la mobilité auraient dû être exigés. "Cette répartition des responsabilités ne nous permet pas de regagner la faveur des électeurs ", a déclaré Max Leners.

Le DP donne son consentement

Le Parti démocrate s'est réuni quant à lui à la Schéiss à Belair et le débat a été bref. En une heure, le comité du parti a approuvé l'accord de coalition sans aucun vote dissident et a également approuvé à l'unanimité la répartition des postes ministériels.

Lors des négociations de coalition, les trois partis ont convenu que les libéraux auraient droit à six postes ministériels.

Xavier Bettel reste Premier ministre, ministre d'État, ministre des Communications et des Médias, ministre des Cultes, ministre de la Digitalisation, ministre de la Réforme administrative. 

Corinne Cahen continuera à diriger le ministère de la Famille et le ministère de la Grande Région.

Claude Meisch, restera aux commandes de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche pendant les cinq prochaines années.

Pierre Gramegna reste ministre des Finances et Lex Delles, qui est membre du gouvernement pour la première fois, prend en charge les départements Tourisme et ministre des classes moyennes.

L'ancien ministre du Logement, Marc Hansen, qui n'avait pas été réélu, sera responsable des services publics mais également ministre délégué à la numérisation et à la réforme administrative. Il est également responsable de la liaison avec le Parlement. 

Fernand Etgen remplacera Mars Di Bartolomeo (LSAP) au poste de président de la Chambre des députés.

Feu vert chez déi gréng

Avec trois sièges supplémentaires à la Chambre, les Verts sont sans aucun doute les vainqueurs des élections législatives. Au cours des cinq prochaines années, ils seront cinq ministres et neuf députés (contre six auparavant).

Rien d'étonnant à la bonne humeur qui a régné ce mardi à l'Abbaye de Neumünster où la soirée s'est conclue par un vote en faveur de l'accord de coalition et de la répartition des ministères.

Felix Braz sera ministre de la Justice et Vice-Premier ministre, François Bausch sera ministre de la Mobilité, de l'Infrastructure, de la Sécurité intérieure et la Défense. Carole Dieschbourg prend le poste de la Durabilité, de l'environnement et du climat, Claude Turmes, celui de la Planification nationale et de l'énergie et Sam Tanson devient ministre de la Culture et du logement.

Les Verts seront représentés au Parlement par neuf membres: Charles Margue, François Benoy, Carlo Back, Djuna Bernard (Centre), Josée Lorsché, Roberto Traversini, Marc Hansen (Sud), Stéphanie Empain (Nord) et Henri Kox (Est).

Josée Lorsché a pris la présidence du groupe. Quatre députés ont prêté serment le 30 octobre: François Benoy, Charles Margue, Josée Lorsché et Roberto Traversini. Les autres seront assermentés le 6 décembre à la Chambre, le lendemain de l'investiture du gouvernement.

(avec Danielle Schumacher, Annette Welsch et Michèle Gantenbein)

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Gouvernement: l'accord de coalition est signé
La répartition des ministères par parti a été annoncée vendredi, l'accord de coalition entre le DP, les Verts et le LSAP a été signé ce lundi en fin d'après-midi au ministère des Affaires étrangères.
IPO , Unterzeichnung Koalitionsabkommen DP , LSAP , Dei Greng , Gambia , vlnr Etienne Schneider , Xavier Bettel , Corinne Cahen , Felix Braz Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Quels ministères pour quel parti?
Après avoir détaillé les grandes lignes du programme à venir pour les cinq prochaines années, le gouvernement a communiqué ce vendredi après-midi la répartition des différents ministères par parti.