Changer d'édition

Longue conservation prescrite pour les données covid
Luxembourg 2 min. 15.02.2021

Longue conservation prescrite pour les données covid

Si vous disposez d'un  passeport international de vaccination, une mention des injections covid est possible.

Longue conservation prescrite pour les données covid

Si vous disposez d'un passeport international de vaccination, une mention des injections covid est possible.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 15.02.2021

Longue conservation prescrite pour les données covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Savoir qui a reçu quel vaccin anticovid, qui a été testé positif: voilà des informations que les autorités sanitaires souhaitent garder pendant des années. Le but étant d'assurer la "pharmacovigilance"

Jeudi ou vendredi, les députés luxembourgeois auront à se prononcer sur la prolongation des mesures sanitaires. L'échéance souhaitée par le gouvernement ayant été repoussée du 21 février au 14 mars prochain. Mais dans le texte soumis au vote de la Chambre, un nouveau point concernera la durée de conservation de certaines données de santé, notamment dans le cadre de cette épidémie covid. «Elles pourraient être stockées pendant 20 ans», suggère la ministre de la Santé.


ARCHIV - 30.12.2020, Baden-Württemberg, Straßberg: Eine Medizinstudent vom Zentralen Impfzentrum in Tübingen zieht eine Spritze mit dem Impfstoff von Pfizer-BioNTech auf. (zu dpa: «Baden-Württemberg ändert wegen Lieferengpässen seine Impfstrategie») Foto: Felix Kästle/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les 16-54 ans se feront vacciner en dernier
Alors que la ministre de la Santé estime que la phase 2 de la campagne d'injections pourrait débuter "en avance" en mars, Paulette Lenert a aussi détaillé les six catégories de personnes qui, progressivement, recevront le sérum anti-covid.

La proposition de Paulette Lenert (LSAP) porte notamment sur la préservation des informations sur les résidents qui auront été vaccinés contre le covid. Qui étaient-ils, quelle formule leur a été injectée, quelles réactions ont pu éventuellement être constatées? Voilà autant d'informations qui seraient ainsi conservées à des fins scientifiques seulement. «Pour assurer la pharmacovigilance», assure la ministre. 

Les données permettant de déterminer la présence de problèmes de santé seront, elles, conservées pendant une durée de 10 ans. Les données de contact des personnes n'étant accessibles que deux ans après le tracing.   

Confidentialité de rigueur

Le Luxembourg a choisi sa durée de conservation, sachant qu'à l'international nulle norme n'existe. Ainsi, concernant la vaccination, la Rhénanie-Palatinat entend garder les informations pendant 10 ans alors que la Belgique parle de les conserver jusquu’à deux ans après le décès de la personne vaccinée.

Ainsi, les équipes mobiles, les centres de vaccinations ou les hôpitaux engagés dans la campagne vaccinale en cours transmettraient les données à la direction de la Santé qui auraient en charge de les garder, et d'en assurer la confidentialité. Même chose pour l'ensemble des professionnels qui participeront dans les mois à venir à la diffusion du vaccin.  Tout comme les centres de soins et de gériatrie, les foyers, les services pour personnes âgées et autres structures de soins pourraient faire remonter les informations aux autorités.

Mais le texte, sur lequel la commission santé de la Chambre a encore travaillé ce lundi, devrait aussi permettre la préservation des résultats des tests de dépistage pratiqués sur la population. Sachant que déjà 1,97 million de tests ont déjà été pratiqués dans le pays, révélant 52.884 cas d'infection jusqu'à présent. Personnels du Large Scale testing et laboratoires devenant alors une des sources d'information de la banque de données.

Les parlementaires ont été particulièrement vigilants à ce que l'accès aux informations soit restreint, et strictement encadré. Que ce soit pour des raisons de tracing ou d'analyses, quiconque sera autorisé à disposer de ces informations sera ainsi tenu au secret professionnel.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Agence européenne des médicaments vient de donner son accord pour élargir l'injection du vaccin. Les 27 pays membres de l'UE seront autorisés à vacciner les adolescents, s'ils le souhaitent.
Charles Muro,age 13, celebrates being inoculated by Nurse Karen Pagliaro at Hartford Healthcare�s mass vaccination center at the Connecticut Convention Center in Hartford, Connecticut on May 13, 2021. - Six Children were vaccinated at the site and joined other children in the United States as kids ages 12-15 are now able to be vaccinated with the Pfizer-BioNTech�Covid-19 vaccine, joining the growing population of the US that can be vaccinated against the Covid-19 virus. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
La condition sociale des personnes n'entre pas en compte dans le rang d'accès au vaccin anti-covid. Le ministère de la Santé souhaitant toujours ne s'appuyer que sur l'état de santé et l'âge des potentiels bénéficiaires.
Les personnes qui auront reçu les injections anti-covid recevront encore des invitations à participer au dépistage massif. Une façon de s'assurer de la réussite de la campagne vaccinale.
08.02.2021, Großbritannien, Leeds: Eine Person wird im Impfzentrum Elland Road mit dem Astrazeneca-Impfstoff gegen das Coronavirus geimpft. Foto: Danny Lawson/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Depuis bientôt un an, les chercheurs du LIST traquent le covid dans les eaux usées des ménages du pays. De quoi repérer l'évolution de l'épidémie avant même que le dépistage ne signale une évolution.
Um die gesammelten Proben zu analysieren, müssen sie ins Labor gebracht werden. In Schifflingen übernahm vergangene Woche Projektleiter Henry-Michel Cauchie (r.) selbst diese Aufgabe. Das LIST wird beim Transport der Proben aber unter anderem auch von Mitarbeitern des Wasserwirtschaftsamts unterstützt.
Avec la montée en puissance attendue des centres de vaccination mais aussi pour répondre aux besoins en personnels à l'hôpital, en maisons de santé ou pour assurer le contact tracing, l'Etat espère plus de volontaires encore.
Alors que plusieurs vaccins sont en phase d'acquisition au niveau européen, le ministère de la Santé indique vendredi se préparer au déploiement du sérum auprès des quelque 239.000 personnes prioritaires. Seule certitude annoncée: les injections se feront dans des centres spécialisés.