Changer d'édition

Lex Delles candidat à la présidence du DP
Luxembourg 2 min. 12.05.2022
Politique

Lex Delles candidat à la présidence du DP

Lex Delles succédera à Corinne Cahen s'il est élu à la tête du DP le 12 juin prochain.
Politique

Lex Delles candidat à la présidence du DP

Lex Delles succédera à Corinne Cahen s'il est élu à la tête du DP le 12 juin prochain.
Photo: SIP
Luxembourg 2 min. 12.05.2022
Politique

Lex Delles candidat à la présidence du DP

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
L'actuel ministre des Classes moyennes et du Tourisme a annoncé sa candidature ce mercredi sur les réseaux sociaux.

A 37 ans, Lex Delles se voit bien prendre la tête du DP. L'actuel ministre des Classes moyennes et du Tourisme a annoncé sa candidature ce mercredi sur les réseaux sociaux. «J'ai beaucoup de respect pour cette tâche», a-t-il écrit pour annoncer qu'il briguait la présidence du Parti démocratique. Celle-ci sera renouvelée lors du congrès des libéraux, qui aura lieu le 12 juin prochain.



Politik, Demissioun vum Carole Dieschbourg, Affär Gaardenhaischen, point de presse Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les coulisses de la démission de Carole Dieschbourg
Le vice-Premier ministre François Bausch est revenu ce lundi dans un entretien accordé à nos confrères du Tageblatt sur les raisons et moment-clés qui ont poussé l'ancienne ministre Carole Dieschbourg à démissionner.

«Je veux contribuer à travailler sur des solutions pour répondre aux grands défis de notre temps et aux nombreux défis quotidiens de notre société», a-t-il écrit, expliquant qu'il ne se présentait pas «pour le parti» mais pour rester présent «au sein même de la base, en considérant tous les individus et en continuant à renforcer et à faire progresser notre parti avec tous les membres».  

Corinne Cahen ne se représentera pas

Le ministre libéral succéderait ainsi à Corinne Cahen. Cette dernière préside le DP depuis 2015. Elle a annoncé fin mars qu'elle ne se représenterait plus pour un nouveau mandat.

La ministre de la Famille a justifié sa décision de se mettre en retrait par le besoin de redynamiser le parti de Xavier Bettel en vue du double rendez-vous électoral de 2023. Elle a aussi indiqué qu'elle ne se représenterait pas comme ministre si son parti était confirmé au gouvernement l'année prochaine.

Corinne Cahen soutient la candidature de Lex Delles.
Corinne Cahen soutient la candidature de Lex Delles.
Crédit: Facebook

Depuis Lisbonne, où elle participe à la visite d'Etat du Grand-Duc, Corinne Cahen a indiqué qu'elle soutiendra pleinement Lex Delles, qui «ferait un très bon candidat à la tête du DP.» Elle estime que l'actuel vice-président du parti «serait la personne idéale à la tête du Parti démocratique».  

Le DP, son parti de toujours

Lex Delles est originaire de Mondorf-les-Bains. Il a été élu une première fois à la Chambre des députés en 2013. En 2014, il est devenu le plus jeune député-bourgmestre du pays en prenant la tête de sa commune. Après les élections législatives de 2018, il a intégré le gouvernement Bettel II.

Lex Delles se dit très attaché au DP, son parti de toujours. «J'ai grandi dans le DP et les valeurs que représente le DP, telles que la liberté, la responsabilité et la solidarité, m'ont façonné tout au long de ma vie», a-t-il encore indiqué sur Facebook.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Démission de Carole Dieschbourg
Les députés obtiennent l'accès au dossier «Gaardenhaischen» et donnent mandat à la justice d'auditionner l'ex-ministre Carole Dieschbourg.
Carole Dieschbourg
Démission de la ministre Carole Dieschbourg
La démission de Carole Dieschbourg soulève des questions de procédure. Il existe toutefois un précédent avec l'affaire Wickrange-Livange, qui concerne l'ancien ministre de l'Economie Jeannot Krecké.
Carole Dieschbourg (Déi Gréng) hat die Außenwirkung ihres Ministeriums unterschätzt.
Le Politmolitor de cet automne 2021 décerne bons et mauvais points aux membres du gouvernement. Et si Paulette Lenert (LSAP) recueille le plus d'enthousiasme, c'est bien loin d'être le cas des figures Déi Gréng, au contraire des socialistes majoritairement appréciés.