Changer d'édition

Lët'z Kola, un cola made in Luxembourg
Luxembourg 2 4 min. 03.12.2022
Moins sucré et moins calorique

Lët'z Kola, un cola made in Luxembourg

Le cola contient 37% de sucre en moins qu'un cola industriel.
Moins sucré et moins calorique

Lët'z Kola, un cola made in Luxembourg

Le cola contient 37% de sucre en moins qu'un cola industriel.
Visuel: La Provençale
Luxembourg 2 4 min. 03.12.2022
Moins sucré et moins calorique

Lët'z Kola, un cola made in Luxembourg

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Trois boissons 100% luxembourgeoises sont désormais proposées à la vente. Un projet concrétisé qui tenait à coeur à Georges Eischen, associé gérant de La Provençale.

La Provençale, le grossiste en alimentation implanté à Leudelange, fait incontestablement partie de ces acteurs luxembourgeois qui veulent mettre un point d'honneur à promouvoir le local. On se souvient déjà qu'en 2019, la société lançait la marque Lët'Z Chips. Et quoi de mieux que d'accompagner ces fines tranches de pommes de terre frites avec une bonne rasade de cola tout autant luxembourgeois que ces dernières? Pour Georges Eischen, associé gérant de La Provençale, l'idée était toute trouvée.


Die neue Nährwertkennzeichnung informiert die Verbraucher über die Nährwertqualität eines Produktes.
Un nouvel algorithme du Nutri-Score moins discriminant
C'est en février 2021 que le Nutri-Score a fait officiellement son apparition dans sept pays européens, dont le Luxembourg, la Belgique ou encore la France.

Une envie de se lancer dans un marché déjà compétitif, mais aussi et surtout, en pleine pandémie. Forts d'une importante production de betteraves sucrières locale, lui et ses associés souhaitaient initialement utiliser le sucre de ces dernières pour la production de cette gamme de sodas. «Malheureusement, nous avons dû abandonner l'idée pour deux raisons : la distance trop importante entre la raffinerie et le lieu de production des betteraves et l'impossibilité pour le raffineur de nous garantir que le sucre qu'il nous livrerait serait bien celui issu de nos betteraves», explique-t-il. 

Un premier constat très dur

Le projet démarre donc plutôt mal et Georges Eischen doit se résoudre à un malheureux constat: au Luxembourg, aucune entreprise n'a les équipements nécessaires pour produire et embouteiller des sodas, malgré les quelques marques locales que l'on peut retrouver dans les rayons de nos supermarchés. En élargissant ma recherche d'embouteilleurs à la Grande Région, j'ai réalisé qu'il y avait un grand nombre de brasseries qui produisaient des sodas en plus de leurs bières. Ce qui m'a donné l'idée de contacter la Brasserie Simon pour lui proposer de se lancer avec nous dans cette aventure. Ils ont directement accepté.»


La première capsule de café en bois est made in Luxembourg
C'est une innovation écologique 100% luxembourgeoise qui vient de voir le jour. Cette capsule en bois doit permettre de limiter les déchets ainsi que les émissions de CO2.

Cette-fois ci, c'était la bonne, le projet Lët'z Kola était lancé. Mais une question demeurait: comment se démarquer, d'une part, du géant américain indéboulonnable Coca-Cola et, d'autre part, se différencier des alternatives déjà existantes? «Pour créer les produits, nous avons commencé par goûter à l'aveugle tout ce qu'il y avait sur le marché afin de nous aider à affiner notre propre vision du goût de notre cola et de nos limonades. Cet exercice intéressant nous a ouvert les yeux : pour nous, il était clair que nos produits devaient être à base d'ingrédients d'origine naturelle, sans colorant, sans arôme artificiel et sans conservateur», révèle Georges Eischen.

Bien moins sucré que le cola industriel

Au fil d'innombrables expérimentations et de dégustations, les recettes sont affinées puis concrétisées. C'est ainsi qu'a vu le jour le Lët'z Kola mais aussi la Lët'z Limo sous sa forme orangée ou citron vert. «Le cola, avec son goût prononcé de noix de cola et une note de citron vert qui lui donne cette fraîcheur surprenante, contient 37% de sucre en moins qu'un cola industriel (il est également 35% moins calorique, NDLR). Ce résultat est possible grâce à une combinaison de sucre et d'un édulcorant d'origine naturel issu de la Stévia. La limonade orange contient quant à elle 8% de vrai jus de fruits alors que la limonade Lemon & Lime en contient 12%», assure-t-il.

Georges Eischen garantit d'ailleurs aux plus anciennes générations qu'ils retrouveront le goût des limonades et autres orangeades d'antan. 


Un bouchon intelligent innovant made in Luxembourg
United Caps, entreprise luxembourgeoise de conception et de production de bouchons et de capsules en plastique, pousse le bouchon encore un peu plus loin avec un opercule censé lutter contre le gaspillage alimentaire. Révolution en vue.

Au total, un investissement conséquent de 1,5 million d'euros a été nécessaire pour notamment mettre en place les lignes de production au sein de la Brasserie Simon à Wiltz.  De son côté, La Provençale a longtemps planché sur l'identité qu'elle souhaitait donner à ses produits. C'est ainsi que l'on retrouve sur chaque bouteille le traditionnel «Roude Leiw» en guise de logo, mais également le musée Dräi Eechelen, la forteresse de Luxembourg, la Gëlle Fra, le château de Vianden, la basilique d'Echternach, la Philharmonie, la Coque ou encore le pont Rouge.

Le Lët'z Kola et les autres gammes sont vendus en bouteilles de verre consignées pour 5,40 euros les 4 bouteilles de 33cl, un choix écologique selon Georges Eischen. Les boissons sont disponibles au magasin de La Provençale ainsi que sur le webshop, de même que dans les différents partenaires de la Brasserie Simon comme l'enseigne Cactus.

Enfin, dans le but de développer l'image de la marque au-delà de simples sodas, une gamme de vêtements à l'effigie du lion accompagnant le démarrage des ventes a été créée. Plus d'infos sur le site officiel de la marque

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg va lancer, dans les prochains mois, son propre service de messagerie instantanée, baptisé Luxchat. Il sera d'abord destiné aux agents de l'Etat, avant d'être étendu à l'ensemble de la population.
Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation
Les bouteilles plastique de soda se trouvent en tête des déchets collectés par les activistes de l'ONG Break Free From Plastic dans les décharges de 51 pays. L'entreprise américaine occupe la plus haute marche du podium pour la troisième année consécutive.