Changer d'édition

Les voitures font surchauffer les portefeuilles
Luxembourg 2 min. 09.01.2020

Les voitures font surchauffer les portefeuilles

Les SUV et les véhicules tout-terrain ont le vent en poupe au Grand-Duché, impactant la facture des ménages et l'environnement.

Les voitures font surchauffer les portefeuilles

Les SUV et les véhicules tout-terrain ont le vent en poupe au Grand-Duché, impactant la facture des ménages et l'environnement.
Photo : Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 09.01.2020

Les voitures font surchauffer les portefeuilles

Alexander ABDELILAH
Alexander ABDELILAH
La part des dépenses des ménages affectée au transport poursuit sa hausse des trois dernières années, selon une étude d'Eurostat publiée mercredi. La gratuité des transports et la hausse des accises pourraient faire évoluer la donne.

Les budgets des résidents subissent déjà de plein fouet le coût exponentiel du logement au Grand-Duché. Le transport n'est pas en reste, selon les dernières données d'Eurostat pour l'année 2018. En effet, dans le classement européen des dépenses affectées par les ménages au transport, le Luxembourg se place sur la deuxième marche du podium. 

La tendance à la hausse de ce poste de dépenses n'est pas nouvelle. Depuis 2016, il a enflé de près de deux points de pourcentage, après cinq années de baisse constante. Sans que l'institut de statistiques européen ne livre d'explications quant à cette évolution. 

L'amour des Luxembourgeois pour les voitures n'est en tout cas pas étranger à cette inflation. A en croire une étude récente de l'Agence européenne pour l'environnement publiée en avril 2019, les nouvelles immatriculations du pays concernent des voitures plus puissantes et plus lourdes que la moyenne. Et donc plus chères. 

Selon Eurostat, ce poste de dépenses a effectivement fortement progressé depuis 2015, passant de quatre à près de cinq pourcents des dépenses des ménages.

La bonne nouvelle pourrait venir du secteur des transports en commun, dont la gratuité prendra effet au 1er mars. En moyenne, le foyer de résidents moyen économisera 100 euros par an grâce à cette mesure voulue par le gouvernement, d'après une évaluation du Statec. 


CFL
Syprolux estime la gratuité des transports prématurée
La Fédération chrétienne du personnel des transports campe sur ses positions. Elle estime que trop de questions sont encore ouvertes pour instaurer des transports publics gratuits au 1er mars 2020.

Cette économie est supposée compenser les hausses répétées des tarifs à la pompe pour les automobilistes, comme l'expliquait Pierre Gramegna (DP), en charge des Finances, lors de l'annonce de la dernière réévaluation des accises

Pour l'OGBL, ces taxes causeront au contraire «des pertes de pouvoir d’achat supplémentaires pour les ménages à bas et moyens revenus». Alourdissant d'autant la charge du secteur des transports pour les résidents.


Sur le même sujet

Le secteur des bus aux portes d'une profonde mutation
Un appel d'offres européen pour l'attribution de concessions dans le domaine des transports publics sera lancé en 2020. Il devrait façonner un nouveau paysage au sein des transporteurs par autobus au Luxembourg. L'enjeu est important.
Avec ses 1.600 employés et 621 véhicules, l'entreprise Sales-Lentz est devenue un acteur incontournable du marché national des bus
Le ticket transfrontalier (bien) moins coûteux
Les tarifs transfrontaliers des bus et trains seront revus à la baisse au 1er mars 2020. Conséquence directe de la gratuité des transports au Grand-Duché, annonce le Verkéiersverbond, lundi. Si l'attractivité des transports en commun grimpe, elle fait craindre une saturation.
Une foule sur les quais où passent les trains transfrontaliers n'est pas une rareté, mais elle pourrait se multiplier en cas d'afflux de nouveaux voyageurs.