Changer d'édition

Les Verts marchent à l'ombre
Luxembourg 3 min. 13.09.2019

Les Verts marchent à l'ombre

Les Verts lors de leur bilan parlementaire, début août.

Les Verts marchent à l'ombre

Les Verts lors de leur bilan parlementaire, début août.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 13.09.2019

Les Verts marchent à l'ombre

Maurice FICK
Maurice FICK
Le parti gouvernemental Déi Gréng est sous les projecteurs depuis le coup dur qui a touché le ministre de la Justice, Félix Braz, cet été. Mais il reste à couvert. La question étant de savoir qui reprendra l'un des ressorts confiés à Sam Tanson ?

«Nous sommes tous en situation de stress», avait indiqué en début de semaine François Bausch, ministre de la Mobilité et de la Sécurité intérieure (Déi Gréng) au micro de RTL en parlant du récent «transfert de compétence temporaire» du portefeuille de la Justice de Félix Braz, victime d'un malaise cardiaque, vers Sam Tanson.


IPO , Vereidigung neue Regierung DP-LSAP-Dei Greng , Xavier Bettel , warten auf Etienne Schneider , Kulturministerium , vor dem Fototermin Foto:Guy Jallay/ Luxemburger Wort
Comment les ministres gèrent-ils leur stress ?
Pression, journées à rallonge, décalage horaire... les ministres assument tous avoir «choisi» cette vie. Mais la défaillance cardiaque de leur collègue Félix Braz repose pour chacun le rapport travail/santé. Ils dévoilent comment ils gardent l'équilibre.

Tous les ministres du gouvernement Bettel gèrent à leur manière le stress lié à leur fonction. Mais la nouvelle charge attribuée à Sam Tanson, déjà ministre du Logement et de la Culture, lui donne bien du fil à retordre. «Ce n'est pas évident mais c'est une situation exceptionnelle», prend sur elle Sam Tanson qui n'est pas du tout du genre à se plaindre.

Au micro de wort.lu, elle raconte ses premiers pas: «Pour la Justice je suis en train d'essayer d'avoir une vue générale sur les dossiers même si à côté il y a deux autres ministères qui demandent des efforts et du travail»:


Sam Tanson
Sam Tanson
Photo: Pierre Matgé

Cette triple charge sur les épaules de Sam Tanson «ne durera pas. C'est une question de semaines», glisse un interne du parti. Mais il ne dira mot sur ce qui se trame en coulisses. Pas plus que François Bausch, interrogé sur le sujet d'un éventuel remaniement ministériel, dans les coulisses du barbecue gouvernemental, jeudi à midi. Le sujet du remplacement de Félix Braz est trop prématuré. 

«En cercle restreint»


Le bourgmestre de Differdange poussé à la démission
Les élus d'opposition au conseil communal (Déi Lénk et DP) demandent le départ de Roberto Traversini (Déi Gréng). Le LSAP critique également l'élu qui aurait entrepris des travaux sans autorisation sur un bien immobilier situé sur une zone naturelle.

Et pour en rajouter à la complication, un autre Vert, qui pèse lourd dans la balance électorale, Roberto Traversini, se retrouve sous les feux de la rampe médiatique. Le député-maire de Differdange, troisième ville du pays, est poussé à la démission dans une affaire de travaux de rénovations effectués sur un bien immobilier situé dans une zone naturelle sans les autorisations requises, selon des élus d'opposition au conseil communal (Déi Lénk et DP).

Roberto Traversini (à gauche) était déjà ministrable au lendemain des élections législatives d'octobre. Mais il n'était pas candidat. L'est-il maintenant ?
Roberto Traversini (à gauche) était déjà ministrable au lendemain des élections législatives d'octobre. Mais il n'était pas candidat. L'est-il maintenant ?
Photo: Pierre Matgé

Rappelons que Roberto Traversini avait grandement contribué à la victoire historique des Verts lors des élections législatives de 2018. Il avait alors glané 19.139 voix et s'était placé en deuxième position derrière son collègue et ministre Félix Braz (25.124 voix) plébiscité dans la circonscription Sud. Roberto Traversini  avait obtenu quasi autant de voix que François Bausch (19.889) et un peu plus que Sam Tanson (17.290) dans le Centre.  

Ces jours-ci Roberto Traversini «était fortement pressenti pour remplacer Sam Tanson au ministère du Logement, au cas où cette dernière était appelée à s'établir plus durablement à la Justice», rapporte ce vendredi matin nos collègues du Quotidien. Contacté par wort.lu, Christian Kmiotek, co-président de Déi Gréng  «ne participe pas à ces spéculations». Il explique qu'entre eux, sous les feux de la rampe ou pas, les Verts «parlent tout le temps ensemble. Mais en cercle restreint».

Le député-maire de Differdange, actuellement à l'étranger, a promis de s'expliquer publiquement mercredi 18 septembre au conseil communal. Au-delà de cette affaire, reste à savoir si Roberto Traversini est maintenant disposé à entrer au gouvernement. Malgré son score brillant aux législatives, il avait fait le choix de rester bourgmestre. Mais ça, c'était en octobre 2018.




Sur le même sujet

Carole Dieschbourg malmenée à la Chambre
La ministre Déi Gréng s'est expliquée devant les députés sur la façon dont elle a géré le dossier Traversini. Pas de quoi convaincre l'opposition qui, Michel Wolter (CSV) en tête, dénonce «l'un des plus grands scandales environnementaux de ces dernières années».
Henri Kox à la tête du ministère du Logement
Déi Gréng confirme officiellement ce mercredi que le député de la circonscription Est succède à Sam Tanson, place de l'Europe. Il sera parallèlement le bras droit de François Bausch puisqu'il devient aussi ministre délégué à la Sécurité intérieure et à la Défense.
Roberto Traversini renonce à son poste de député
Après avoir démissionné de ses fonctions de bourgmestre de Differdange, l'élu Déi Gréng a fait part de sa volonté de quitter la Chambre. Une nouvelle conséquence de ses problèmes liés à la rénovation d'une habitation en zone naturelle protégée.
Lokales, Conference de presse Roberto Traversini, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Une crise chez Déi Gréng? Où ça?»
Affaire Traversini, remaniement gouvernemental délicat, problème de santé d'un de ses piliers: le parti écologiste vit des heures sombres. Mais ses deux coprésidents veulent croire en des jours meilleurs. Rapidement si possible.
Déi Gréng, dei greng, Kongress, 19.03.2016 Foto: Luc Deflorenne
Comment les ministres gèrent-ils leur stress ?
Pression, journées à rallonge, décalage horaire... les ministres assument tous avoir «choisi» cette vie. Mais la défaillance cardiaque de leur collègue Félix Braz repose pour chacun le rapport travail/santé. Ils dévoilent comment ils gardent l'équilibre.
IPO , Vereidigung neue Regierung DP-LSAP-Dei Greng , Xavier Bettel , warten auf Etienne Schneider , Kulturministerium , vor dem Fototermin Foto:Guy Jallay/ Luxemburger Wort
Sam Tanson prend la suite de Félix Braz
Deux semaines après l'annonce du malaise cardiaque qui a foudroyé le ministre, le gouvernement a dévoilé ce vendredi la nouvelle organisation gouvernementale. La charge de la Justice sera désormais assurée par la ministre du Logement et de la Culture.