Changer d'édition

Les ventes saisonnières réduisent l'inflation de 0,5%
Luxembourg 05.08.2020 Cet article est archivé

Les ventes saisonnières réduisent l'inflation de 0,5%

Si les prix des produits pétroliers sont plus chers par rapport à juin 2020, ils restent tout de même en dessous des tarifs affichés en juillet 2019.

Les ventes saisonnières réduisent l'inflation de 0,5%

Si les prix des produits pétroliers sont plus chers par rapport à juin 2020, ils restent tout de même en dessous des tarifs affichés en juillet 2019.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 05.08.2020 Cet article est archivé

Les ventes saisonnières réduisent l'inflation de 0,5%

Alors que le taux d'inflation est passé de 0,7% à 0,9%, l'indice national des prix à la consommation a baissé de 0,5 % en juillet par rapport au mois précédent selon le rapport publié ce mercredi par le Statec.

(ER avec SC) - L'étude de l'Agence nationale des statistiques de ce mercredi démontre que «le taux d'inflation a augmenté de 0,2% à 0,9% en juillet». En revanche, l'indice des prix à la consommation a baissé de 0,5% par rapport au mois précédent. Un recul qui peut s'expliquer comme chaque été par la campagne des soldes et sa ribambelle de prix réduits.

«La baisse générale des prix pourrait s'expliquer principalement par les ventes d'été du mois dernier», précise le Statec. La baisse des prix a été particulièrement prononcée dans le secteur «Habillement et chaussures», où les prix ont chuté de 10,6%. Une réduction a également été constatée dans d'autres domaines de vente: le prix des montres a baissé d'environ 4,3% et celui des meubles a diminué de 1,5%.

Par contre, les prix des carburants ont connu une courbe inverse, à savoir une hausse. Une tendance qui était déjà perceptible en juin. Le diesel a coûté en moyenne 4,3% de plus en juillet alors que pour s'offrir de l'essence, il a fallu débourser 3,9% de plus. Le prix du mazout de chauffage a même augmenté de 10,5% par rapport au mois précédent. Précisons tout de même, par rapport à l'année 2019, les produits pétroliers sont toujours environ 13,5% moins chers.

Enfin dans le secteur alimentaire, les prix ont diminué de 1% en juillet, les fruits (-3,1%) et les légumes (-5,4%) notamment ont été moins chers. Les boissons alcoolisées et les produits à base de viande ont chacun connu une augmentation des coûts de 0,2%. Par rapport à juillet 2019, le prix des denrées alimentaires au Luxembourg était environ 2,3% plus élevé. Quant aux prix des billets d'avion et des voyages à forfait, ils ont augmenté respectivement de 14,2% et 5,8% pour juillet 2020. 

Ultime précision du Statec, en neutralisant les variations dues aux soldes et en excluant les produits pétroliers, le prix des biens et des services a progressé de 0,1%.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Enfin une bonne nouvelle : les prix n'ont (quasiment) pas augmenté entre septembre et octobre au Luxembourg. Le taux annuel de l'inflation reste donc à 0,7% selon le Statec.
Vue prise le 14 mai 2008 d'un rayon de fruits et légumes dans une grande surface à Rots. L'inflation s'est très légèrement modérée en France en avril mais s'est maintenue à un niveau élevé de 3,0% sur un an, contre 3,1% le mois précédent, continuant de peser fortement sur le pouvoir d'achat des ménages français. Dans l'alimentation, les produits frais, très saisonniers, progressent de 3,1% en avril (+0,8% sur un an). AFP PHOTO MYCHELE DANIAU
Selon les calculs du Statec, l'indice des prix à la consommation s'est redressé de +0,5% en juin par rapport au mois précédent. Le panier alimentaire souffre cependant moins que l'automobiliste à son passage à la pompe.
Zechprellerei, Grivèlerie, Tankstelle, Tanken, Zapfsäule, Pompe à essence, Foto Lex Kleren
Les prix des autres biens et services progressent de 0,2% pour ce mois de juillet 2019. Selon les prévisions du Statec, la tranche indiciaire annoncée pour cet hiver pourrait tomber entre octobre et décembre.
Pour la Chambre des salariés, l'indexation et l'ajustement du salaire social minimum ne sont pas préjudiciables à la compétitivité de notre économie. 
(Photo: AFP)
Au mois de juillet 2018, l’indice des prix à la consommation recule de 0,7% par rapport au mois précédent. Ce repli s'explique par les réductions de prix à l'occasion des soldes d'été.
Avec le début des vacances scolaires, les prix des voyages augmentent de 7,2% en un mois.
Consommation au Luxembourg
Les prix à la consommation progressent au mois d'août surtout en raison de la fin des soldes d'été. Le taux d'inflation annuel reste, avec +0,6%, quasiment stable pour le quatrième mois consécutif.
Le taux d'inflation annuel reste, avec +0,6%, quasiment stable pour le quatrième mois consécutif. (Photo: AFP)