Changer d'édition

Les variants mettent K.-O. le milieu scolaire
Luxembourg 2 min. 04.02.2021 Cet article est archivé

Les variants mettent K.-O. le milieu scolaire

Si les prochains jours constitueront «une phase difficile pour les enfants», la fermeture des établissements scolaires constitue une réponse adaptée, estime Claude Meisch, en vertu du principe de précaution.

Les variants mettent K.-O. le milieu scolaire

Si les prochains jours constitueront «une phase difficile pour les enfants», la fermeture des établissements scolaires constitue une réponse adaptée, estime Claude Meisch, en vertu du principe de précaution.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 04.02.2021 Cet article est archivé

Les variants mettent K.-O. le milieu scolaire

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A compter de lundi, et pour une semaine, tous les élèves devront poursuivre leur scolarité à domicile en raison de la «légère recrudescence» du nombre de cas positifs enregistrés dans les établissements du pays. Une décision justifiée par le besoin de «faire preuve de prudence».

Évoqué comme une possibilité début janvier, l'impact plus fort des variants sur les enfants semble se vérifier. «Nous constatons aujourd'hui que les chiffres augmentent fortement, surtout chez les 0-19 ans», indique lors d'une conférence de presse, jeudi, Claude Meisch (DP) qui fait état de nouvelles infections enregistrées «dans et autour des écoles». Face à un phénomène qui «donne matière à réflexion» et oblige à «s'inquiéter sérieusement» sur les conséquences potentielles, le ministre de l'Education nationale a tranché pour une solution radicale. La fermeture pure et simple de tous les établissements scolaires à compter de lundi. 


Albert Wingert Schule wird mit ALHO Modul
 vergrössert / Foto: Dino RUFFATO
Nouveau cluster dans une école à Schifflange
Trois classes du cycle 2 sur les sept que compte l'école fondamentale Albert-Wingert sont touchées par le virus, indique mercredi soir le ministère de l'Education nationale, confirmant les propos du bourgmestre de la commune.

Justifiée par le besoin de «faire preuve de prudence», la mesure se traduira donc par le retour au home schooling pour tous les élèves du fondamental et des centres de compétences pour la semaine prochaine, avant que ces derniers ne bénéficient des vacances de Carnaval. 

Seule exception à cette règle: les cours des élèves de 1ère du secondaire qui sont maintenus en présentiel. «Afin de garantir la plus grande sécurité possible, les élèves concernés pourront se faire tester au préalable et une ordonnance leur parviendra dans les meilleurs délais», précise le ministère de l'Education nationale.

Pour limiter au maximum les risques de contamination, les maisons relais fermeront également leurs portes  jusqu'au 21 février, tandis que les activités chez un assistant parental seront suspendues. Les crèches, en revanche, resteront ouvertes puisque «la situation ne s'y est pas détériorée», précise jeudi Claude Meisch. Conséquence de la fermeture d'une grande partie des établissements scolaires, le congé exceptionnel pour raisons familiales sera réactivé pour les parents d'enfants âgés de moins de 13 ans. 


IPO , PK Claude Meisch , Coronabedingtre Anderungen in der Schule , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Fermeture des écoles à partir de lundi
Face à la hausse des infections dans les établissements scolaires ces derniers jours, le ministre de l'Education nationale annonce la reprise du home schooling la semaine prochaine. Des annonces à suivre en direct.

Se disant conscient que les prochains jours allaient constituer «une phase difficile pour les enfants», le ministre de l'Education nationale assure qu'elle est nécessaire, la situation étant «différente de celle observée à l'automne dernier». 

En clair, les variants du virus se comportent différemment et les infections ne semblent pas pouvoir être contrôlées avec des mises en quarantaine. Raison pour laquelle un «suivi détaillé» sera mené et les conclusions sur les suites à donner au-delà des vacances de Carnaval seront communiquées la semaine prochaine.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pandémie au Luxembourg
Entre le 21 et le 27 juin, 33 nouveaux cas ont été recensés dans les établissements scolaires luxembourgeois, indique ce jeudi le ministère de l'Education nationale. Soit cinq de moins que la semaine précédente.
©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI ; ESSEY-LES-NANCY ; 04/06/2020 ; EDUCATION - RENTREE SCOLAIRE DE DECONFINEMENT - 2EME PHASE - COLLEGE - ENSEIGNEMENT SECONDAIRE - SALLE DE CLASSE - COURS - ELEVE - ELEVES - ENFANTS - COLLEGIEN - COLLEGIENNE - SCOLARISATION - SANTE - HYGIENE - GESTES BARRIERES - DISTANCIATION PHYSIQUE - MASQUE DE PROTECTION - EPIDEMIE - CORONAVIRUS - COVID 19 - APRES CONFINEMENT. Essey-lès-Nancy 4 juin 2020.
Des élèves d'une classe de 6ème avec leur professeur, portant des masques de protection, pendant un cours de Français lors de la rentrée au collège Emile Gallé.
PHOTO Alexandre MARCHI.
Face à la hausse des infections dans les établissements scolaires ces derniers jours, le ministre de l'Education nationale annonce la reprise du home schooling la semaine prochaine. Des annonces à suivre en direct.
IPO , PK Claude Meisch , Coronabedingtre Anderungen in der Schule , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Trois classes du cycle 2 sur les sept que compte l'école fondamentale Albert-Wingert sont touchées par le virus, indique mercredi soir le ministère de l'Education nationale, confirmant les propos du bourgmestre de la commune.
Albert Wingert Schule wird mit ALHO Modul
 vergrössert / Foto: Dino RUFFATO
Pas de masque non-stop dans le fondamental, plus de réactivité après un signalement de cas covid dans une classe et un recours mesuré à un éventuel retour de l'enseignement à distance. Telles sont les demandes formulées auprès du ministre de l'Education nationale.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, education nationale, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Au jour un du déconfinement scolaire, l'UNEL et le SEW/OGBL se rebellent contre un ministre de l'Education nationale sourd à leur demande et appellent les élèves de terminale à continuer à télé-étudier et les professeurs à être indulgents.
Lokales, Rentree für die Abschlussklassen, Schüler des  Lycée Hubert Clement, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Des élèves vont devoir repasser leurs examens
Le ministre de l’Education nationale, Claude Meisch, vient d’écrire une lettre d'excuses aux écoliers devant repasser leurs examens suite à une tricherie, dont nous vous livrons l'intégralité.
Pressebriefing nach dem Regierungsrat - Unterrichtsminister Claude Meisch (DP) - Foto: Serge Waldbillig