Changer d'édition

Les vaccinations anti-covid débuteront le 28 décembre
Luxembourg 3 min. 21.12.2020

Les vaccinations anti-covid débuteront le 28 décembre

Xavier Bettel et Paulette Lenert ont annoncé les premières vaccinations en maison de repos pour janvier 2021.

Les vaccinations anti-covid débuteront le 28 décembre

Xavier Bettel et Paulette Lenert ont annoncé les premières vaccinations en maison de repos pour janvier 2021.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 21.12.2020

Les vaccinations anti-covid débuteront le 28 décembre

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A peine le vaccin Pfizer/BioNTech validé pour l'Europe que le Premier ministre luxembourgeois annonçait le début de la campagne d'injection. Avec toujours les soignants comme public prioritaire.

Cinq centres disséminés dans le pays, des équipes mobiles pour aller piquer les personnes ne pouvant se déplacer (ou risquant une infection en quittant leur lieu de vie) : la stratégie de vaccination luxembourgeoise avait été détaillée le 4 décembre dernier. En fait, deux inconnues restaient en suspens : la date d'arrivée des premières doses anti-covid et leur nombre. Au moins la première interrogation est-elle résolue : «Les premières vaccinations auront lieu les 28 et 29 décembre», a annoncé Xavier Bettel, lundi après-midi.


AURORA, CO - DECEMBER 16: (EDITORIAL USE ONLY) Rocky Mountain Regional VA Medical Center ICU nurse Margaret Zito receives a dose of the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine from registered nurse Salek Walker at the hospital on December 16, 2020 in Aurora, Colorado. The Eastern Colorado VA Health Care System was chosen as one of 37 VA centers around the country to receive a shipment of the vaccine because of their ability to store the vaccine at extremely cold temperatures and vaccinate a large number of people.   Michael Ciaglo/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Les centres de vaccination bons pour le service
Les cinq sites prévus pour administrer le vaccin anti-covid sont en cours d'aménagement. Et ce n'est pas une mince affaire à mettre en place pour ces structures qui devraient fonctionner plusieurs longs mois.

Et c'est bien le vaccin Pfizer, tout juste adoubé par l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui viendra assurer le «bouclier sanitaire» attendu, dans un premier temps. Autrement dit, c'est cette première formule qui sera injectée aux personnels soignants (volontaires) travaillant au Grand-Duché, résidents comme frontaliers. Et le Hall Victor-Hugo, à Luxembourg, servira de cadre aux premières injections pratiquées cette année, a confirmé le Premier ministre.

Pour plus de détails, par contre, l'exécutif ne préfère plus s'avancer. «Tout dépendra des arrivages.» Et mis à part que les précieux vaccins arriveront, par route, d'une usine de production basée en Belgique, nul détail n'a transpiré pour savoir quel pays de l'Union européenne allait recevoir quelle quantité et quand. «Mais si quelqu'un pense que toute la population pourra être vaccinée dans les 15 jours, c'est une erreur», se contente d'avertir le chef du gouvernement.


asdf
Le vaccin anti-grippe plus indispensable que jamais
De nombreux infectiologues craignent que la combinaison des épidémies de covid à celle attendue de la grippe ne provoque un engorgement des services de soins. Pour parer à ce risque, le ministère de la Santé luxembourgeois tente d'acheter 110.000 doses de sérum.

Il est vrai que sur ce coup-là, le Luxembourg n'est pas maître de son sort. Son ravitaillement en vaccin dépendant à la fois du rythme de production des chaines de l'entreprise Pfizer mais aussi du bon vouloir de la Commission européenne qui a passé commande au nom des Etats membres.

C'est l'instance dirigée par Ursula von der Leyen qui assurera la juste répartition des flacons au fil des jours. «C'est le mode auquel nous avons choisi d'adhérer car, de fait, il évitait que les Etats ne rentrent en concurrence pour s'approvisionner en vaccins.» Un jeu pour lequel le 'petit client' Luxembourg n'aurait guère eu de chances.

Voleurs de vaccins

Mais Paulette Lenert, la ministre de la Santé, rassure : «En fonction de notre commande, nous aurons de quoi vacciner plus de 800.000 fois». Plus que la population résidente donc. Mais le chiffre tient compte des possibles rappels qu'imposeront certains vaccins. A commencer par le Pfizer (au moins 21 jours après la première piqûre), ainsi que l'anti-covid proposé par le laboratoire Modena qui, lui, pourrait bien être avalisé par l'EMA dès le début janvier. 

Et Xavier Bettel d'expliquer : «Dans ces deux cas, il ne sera pas question d'utiliser en rafale les premières doses qui arriveront. Il faudra toujours en utiliser la moitié seulement pour conserver l'autre pour la seconde salve de vaccination». Une prudence recommandée tant l'approvisionnement, dans les semaines à venir, risque de se dérouler de façon chaotique. Interpol parle même de risque de vols des précieux chargements médicaux, c'est dire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le pays au gré des livraisons de vaccins
Déjà 6.897 doses anti-covid ont été injectées dans le pays. La campagne s'adaptant au jour le jour, selon les stocks mis à disposition par Pfizer, Moderna et -qui sait- bientôt AstraZeneca.
A health worker prepares a Moderna Covid-19 vaccine at the vaccination centre Hall Victor Hugo in Luxembourg, on January 21, 2021, during a vaccination campaign aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Déjà 15.775 vaccins reçus au Grand-Duché
Pour l'instant, les dosettes arrivent plus vite qu'elles ne sont distribuées. Mais les autorités doivent gérer le stock pour assurer le rappel de vaccination trois semaines après la première injection.
A nurse prepares a dose of Pfizer/BioNTech Comirnaty Covid-19 vaccine before injection on January 8, 2021 in the vaccination centre the Haut-Leveque hospital in Pessac, near Bordeaux. (Photo by MEHDI FEDOUACH / AFP)
Les commerces non essentiels bouclés après Noël
A part l'alimentaire et les vendeurs de presse, tabac et essence, il ne devrait plus y avoir beaucoup de magasins ouverts à compter du 26 décembre et jusqu'au 10 janvier. C'est une des décisions prises par le gouvernement ce lundi.
A grille is seen at a closed shop in Berlin on December 17, 2020, on the second day of a partial lockdown in Germany to curb the number of infections with the new coronavirus COVID-19. - Germany shops and schools are closed, as Europe's biggest economy battles to halt an "exponential growth" in coronavirus infections. (Photo by John MACDOUGALL / AFP)
Protéger nos aînés mais sans les isoler
Les seniors, à la santé plus fragile, sont les premières victimes du covid-19. Mais alors que l'infection perdure, le choix a été fait de ne surtout plus les tenir à distance de tout contact social.
ARCHIV - 27.07.2015, Thüringen;Sachsen-Anhalt, Erfurt, Magdeburg: Zwei pflegebedürftige Frauen sitzen in einem Pflegeheim in ihren Rollstühlen nebeneinander. Pflegeeinrichtungen werden zusehends zu kritischen Bereichen in der Corona-Epidemie, denn die Bewohner gehören zur Hochrisikogruppe. (zu dpa: «Rund 900 Corona-Fälle in Alten- und Pflegeheimen bislang») Foto: Sebastian Kahnert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++