Changer d'édition

Les tunnels resteront limités à 90 km/h
Luxembourg 2 min. 19.10.2020

Les tunnels resteront limités à 90 km/h

A lui seul, le tunnel de Markusberg, sur l'A13, a été le cadre de cinq accidents graves en sept ans.

Les tunnels resteront limités à 90 km/h

A lui seul, le tunnel de Markusberg, sur l'A13, a été le cadre de cinq accidents graves en sept ans.
Photo : Marc Schoentgen
Luxembourg 2 min. 19.10.2020

Les tunnels resteront limités à 90 km/h

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pas question de revenir sur la vitesse maximale autorisée dans les ouvrages souterrains. Zone à risque d'accidents, les tunnels sont aussi des sites difficiles d'intervention pour les secours routiers.

Dans son dernier rapport sur l'accidentologie au Luxembourg, le ministère de la Mobilité pointait du doigt la dangerosité des routes de campagne. Mais les tunnels autoroutiers constituent aussi des zones accidentogènes. Le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng) vient de donner les détails : depuis 2012, les tunnels ont été le cadre de 224 accidents de la circulation. Aussi, pas question pour l'administration de relâcher la vigilance.

Sur la douzaine de tunnels autoroutiers du pays, celui de Markusberg (sur l'A13) préoccupe les autorités. Aussi, voilà quelques mois déjà, le ministre avait fait part de son intention d'implanter un radar-tronçon sur le site. A l'image de ce qui est déjà en fonction sur la N11 depuis décembre 2019 entre Waldhof et Gonderange, le dispositif vient d'être confirmé ce lundi dans une réponse parlementaire. 

Considéré comme un point noir, l'ouvrage de Markusberg a en effet déjà enregistré 15 accidents en sept ans, «dont trois graves». La route étant en légère descente vers la vallée de la Moselle, certains automobilistes ont parfois le pied un peu leste à cet endroit, et dépassent trop souvent la limitation. D'où la volonté de contrôler l'allure sur les 1,5 km de traversée souterraine de l'autoroute de la Sarre. Le ministre ne se hasarde toutefois pas à évoquer une date de mise en service.

Dans sa réponse au député Marc Goergen (Pirate), le ministre Bausch rappelle aussi combien, en cas d'accident de la route, l'intervention des secours est délicate dans un tunnel. Du fait de l'étroitesse de la voirie autant que du manque de voies d'évacuation. Les équipes du CGDIS ne manquent toutefois pas de s'entraîner régulièrement dans cet environnement si particulier.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bausch défend le projet de tunnel à Hesperange
Dans une réponse parlementaire adressée au bourgmestre local, le ministre de la Mobilité (Déi Gréng) privilégie un passage sous la zone «Natura 2000» pour le futur contournement. Une alternative permettant d'éluder une demande de dérogation à la Commission européenne.
Lokales,  Hesperingen Stau in der route de Thionville, Gemeinde Hesperingen verlangen Umgehungsstrasse,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'interfile reste bannie pour les motards
Contrairement à la Belgique et à la France, le Luxembourg n'autorise pas les motocyclistes à se faufiler entre les voitures dans les embouteillages. Selon François Bausch, ministre de la Mobilité, il n'y a pas lieu d'introduire cette pratique «pour des raisons de sécurité routière».
Lokales, Illustration, Verkehr, Mobilität, Stau, Rückspiegel, Motorradfahrer gut sichtbar, Motorrad überholt Spur in der Mitte  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les routes de campagne bien trop mortelles
La circulation sur les autoroutes et axes urbains a été responsable de six accidents mortels, en 2019. Mais seize personnes ont perdu la vie sur de petits axes ruraux, également cadres de 45% des accidents graves constatés l'an passé.
Accident route de Bettembourg, le 28 Avril 2017. Photo: Chris Karaba
Un tunnel sous la rocade pour «plus de convivialité»
En pleine transformation, la rocade pourrait encore changer de visage, puisque l'idée de faire passer le trafic automobile dans un tunnel est à l'étude. Explication des enjeux de ce projet avec François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics.
Neue Bushaltestellen Rocade de Bonnevoie - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort