Changer d'édition

Les trois quarts de la population opposés à la burqa
Luxembourg 4 min. 26.05.2016 Cet article est archivé
Sondage d'opinion Politmonitor

Les trois quarts de la population opposés à la burqa

Les habitants du Luxembourg considèrent que le voile intégral n'est pas compatible avec leurs valeurs.
Sondage d'opinion Politmonitor

Les trois quarts de la population opposés à la burqa

Les habitants du Luxembourg considèrent que le voile intégral n'est pas compatible avec leurs valeurs.
Photo: AP
Luxembourg 4 min. 26.05.2016 Cet article est archivé
Sondage d'opinion Politmonitor

Les trois quarts de la population opposés à la burqa

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La question de la burqa, qui revient souvent en débat, est posée dans ce quatrième volet du Politmonitor qui aborde aussi la peur des habitants face au terrorisme. Mais ont-ils changé leurs habitudes pour autant? Les résultats du sondage...

La question de la burqa, qui revient souvent en débat, est posée dans ce quatrième volet du Politmonitor qui aborde aussi la peur des habitants face au terrorisme. Mais ont-ils changé leurs habitudes pour autant? Les résultats du sondage...

Avec 94% de "oui" en réponse à la question "Vous attendez-vous à ce que suite aux attentats de Paris et de Bruxelles il y ait d'autres attentats encore plus graves au cours des semaines et mois à venir en Europe": il ne s'agit plus d'une crainte, mais d'une certitude.

Au Grand-Duché, on se sent beaucoup moins en sécurité aujourd'hui. 39% des habitants (luxembourgeois ou étrangers) estiment qu'il existe un risque d'attentat aussi au Luxembourg. Capitale européenne, Luxembourg-ville abrite plusieurs institutions qui fourniraient une cible stratégique aux membres du groupe Etat islamique, en plus de la vaste population qui y travaille. L'Europe touchée en plein cœur.

Changement des habitudes de voyage

Une majeure partie de la population continue à vivre et notamment à voyager sans se sentir constamment menacée. Ainsi, à la question "Est-ce que vous voyagez moins dans des grandes villes européennes qu'avant les attentats de Paris et de Bruxelles ou est-ce que vous n'avez pas changé vos habitudes", 70% de la population affirme "voyager autant maintenant qu'avant les attentats".

Un quart des habitants étrangers (254%) et 1/5e (20%) des Luxembourgeois reconnaissent "voyager un peu moins à l'heure actuelle".

Enfin, 10% des résidents étrangers et 6% des résidents luxembourgeois "voyagent beaucoup moins".

Les personnes interrogées dans le cadre de ce sondage ont l'habitude de voyager (86% de l'échantillon en ligne).

Le voile intégral dérange

Vient la question de la "burqa", couramment employé pour désigner le voile intégral, qui recouvre le corps entier d'une femme, y compris son visage. La question suivante a été posée:

57% de résidents luxembourgeois et 65% de résidents étrangers sont "tout à fait d'accord" avec la phrase "La burqa n'est pas compatible avec nos valeurs. Elle dégrade la dignité et l'égalité des femmes. Il faut interdire la burqa dans la clarté".

La majorité de la population s'oppose au voile intégral. Le débat revient régulièrement au Luxembourg depuis quelques mois, bien qu'il ne concerne qu'une quinzaine de femmes à l'heure actuelle.

Le débat a été ravivé en avril dernier par le ministre du Travail Nicolas Schmitt qui estime qu'elle doit être interdite. Une affirmation approuvée par les trois quarts de la population qui estime  "qu'au Luxembourg, le port de la burqa devrait être interdit par la loi" (74% de résidents étrangers et 75% de résidents luxembourgeois). 15% de résidents luxembourgeois et 8% de résidents étrangers estiment cependant que "le port de la burqa ne doit pas être interdit au Luxembourg".

Nicolas Schmit avait relancé le débat cinq mois à peine après que le gouvernement eut annoncé qu'il n'y aurait pas de loi pour interdire le port du voile intégral dans les lieux publics au Luxembourg. Cependant, 37 communes ont établi un règlement interdisant le port du voile en public.

Fiche technique - PolitMonitor printemps 2016

  • population étudiée: population électorale du Luxembourg (luxembourgeois à partir de 18 ans) et résidents étrangers à partir de 18 ans
  • échantillon représentatif selon l’âge, le sexe, le type d’activité, la région et la nationalité
  • pondération des données brutes selon les variables sexe, âge, région,nationalité actif/non-actif
  • taille d’échantillon: 1.024 personnes à partir de 18 ans
  • composition de l’échantillon: 1.024 résidents à partir de 18 ans; 336 personnes de circonscription électorale centre; 339 personnes de la circonscription électorale sud; 194 personnes de la circonscription électorale nord et 155 personnes de la circonscription est
  • période d’enquête du 11 au 18 mais 2016
  • méthode: sondage internet (67%, n = 683) et téléphonique (33%, n = 341), pondération par âge, sexe, région, nationalité et activité professionnelle

droits d’auteurs réservés conjointement à TNS IlReS, à RTL et au Luxemburger Wort - sondage réalisé par TNS ILReS (ILReS S.A.) 46, rue du Cimetière, L-1338 Luxembourgpour le compte de (acheteurs) RTL et Luxemburger Wort.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La population de la capitale ne cesse de grandir. Luxembourg compte désormais 119.214 habitants. Ce sont presque 3.000 habitants de plus en un an. La capitale compte plus de Luxembourgeois, Français et Italiens. Mais moins de Portugais.
Entre fin 2017 et fin 2018, la population de Luxembourg-Ville s'est agrandie de 3.000 personnes. C'est l'équivalent de 7 rames de tram bondées !
La question préoccupe évidemment au plus haut niveau. Si de nombreuses mesures ont été prises, sont-elles suffisantes? Le député Laurent Mosar (CSV) s'en est inquiété dans une question parlementaire.
Si la crainte du terrorisme est présente parmi la population, les autorités luxembourgeoises n'ont pas reçu d'information disant que le Luxembourg serait visé par la menace terroriste.
On aurait pu s'attendre à ce que les Luxembourgeois pestent contre les radars et c'est tout le contraire: 69% des sondés du PolitMonitor sont favorables à cette mesure de sécurité routière récemment introduite sur les routes du pays.
Fixer Radar ,Neue Radaranlage in Schoenfels. Blitzer. Foto.Gerry  Huberty
Le Luxembourg et ses résidents étrangers : la question du droit de vote à accorder à ces derniers dans le cadre des législatives est celle qui divise le plus le pays. Déficit démocratique, droit de vote, devoir électoral et tensions entre étrangers et Luxembourgeois au prisme des résultats dévoilés par une enquête d'opinion courant mai.