Changer d'édition

Les trains de nuit restent sur la voie de garage
Luxembourg 2 min. 17.02.2021

Les trains de nuit restent sur la voie de garage

L'espoir de François Bausch réside dans une ligne qui relierait les trois capitales européennes (Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg) avant de filer vers la Suisse et l'Italie.

Les trains de nuit restent sur la voie de garage

L'espoir de François Bausch réside dans une ligne qui relierait les trois capitales européennes (Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg) avant de filer vers la Suisse et l'Italie.
Luxembourg 2 min. 17.02.2021

Les trains de nuit restent sur la voie de garage

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Cinq ans maintenant que le Luxembourg ne bénéficie plus de liaisons internationales de nuit. Et à en croire le ministre de la Mobilité, la situation ne devrait pas s'améliorer de sitôt.

Le dernier train de nuit a quitté la gare de Luxembourg en octobre 2016. C'était le fameux convoi reliant la capitale à Nice, puis Port-Bou (en Espagne). Et même l'écologiste ministre de la Mobilité ne saurait dire quand une de ces longues liaisons internationales repassera par ici. Tout juste François Bausch (Déi Gréng) estime-t-il que, «le plus grand potentiel semble résider dans une liaison Nord-Sud. Elle partirait, par exemple de Bruxelles, en passant par le Luxembourg, Strasbourg, la Suisse pour rejoindre l'Italie».


«Aucun intérêt» pour une ligne Luxembourg-Sarrebruck
C'est un serpent de mer qui remonte régulièrement à la surface. Si la Sarre y réfléchit fortement, si la région Grand Est l'appelle de ses vœux, le ministère des Transports luxembourgeois ne voit aucun avantage à se lancer dans ce nouveau projet de liaison ferroviaire.

Sauf qu'atteindre de bon matin Rome ou Milan n'est pas pour demain. Et cela même si le ministre joue les locomotives auprès d'autres responsables. Ainsi, en novembre dernier, a-t-il relancé l'idée d'un train voyageurs européens Trans-Europ-Express auprès de la Commission européenne, de la Belgique et de la France. Mais toujours pas la moindre ligne ferroviaire Bruxelles / Luxembourg / Strasbourg au tableau d'affichage.

Dans un premier temps, il faudra sans doute se contenter d'aller-retour plus rapide entre les deux capitales belge et luxembourgeoise. Mais les voies vont être en travaux jusqu'à... 2030. D'ici là donc difficile d'imaginer la mise en circulation d'une liaison internationale. 


SNCB - Belgische Eisenbahn
L'Europe sollicitée pour la ligne Bruxelles-Luxembourg
Les ministres de la Mobilité belge et luxembourgeois viennent de cosigner une demande pour que la Commission européenne mobilise des fonds pour la réfection de cette voie ferrée.

Et pour le reste, ni le ministre, ni les CFL ne voient d'opportunités se présenter. François Bausch a d'ailleurs détaillé dans une réponse parlementaire sa position sur ce sujet des trains de nuit. «En direction de la France, le Luxembourg est bien connecté au réseau TGV, aussi bien avec Paris, qu'avec le Sud de la France (Marseille/Montpellier).» Autrement dit, tout amateur du rail qui voudrait voyager loin peut prendre son billet grande vitesse (et de jour) pour Paris pour rejoindre d'autres destinations. 

Aucune étude de marché

A l'Est, pas de perspectives commerciales fortes non plus pour le démarrage d'un train couchette. «La structure du réseau ferré et la topographie font que des trains de nuit, reliant par exemple  Paris à l'Allemagne, ne passeront pas par le Luxembourg», reconnait le ministre de la Mobilité. Ces convois passeront plus volontiers par le Nord (Paris - Bruxelles - Cologne - Berlin) ou bien le Sud (Paris - Strasbourg - Francfort). 

Maintenant, rien n'empêche le voyageur venant du Luxembourg d'accéder à une gare étrangère desservie par ces liaisons ferrées jouant à saute-frontières sous la lune. Sinon, c'est clair, «vu l'absence d'opportunités concrètes pour l'instant, les CFL n'ont pas fait d'études de marché récentes concernant le potentiel pour des trains de nuit».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bruxelles à 2h05 de Luxembourg pas avant 2030
Un temps évoqué pour devenir réalité en 2023, l'amélioration du temps de parcours entre les deux capitales européennes se heurte à des difficultés côté belge. Malgré l'appel aux fonds de la Commission, la concrétisation du projet prendra encore du temps, indique mardi François Bausch.
A quai ou en wagon, le masque s'impose
Exigé depuis neuf mois dans les transports en commun, certains usagers négligent encore le port du masque. Les verbalisations se multiplient notamment auprès des passagers montant dans le train, indique le ministre de la Mobilité.
80 personnes ont été verbalisées durant l'opération de contrôle.
Les trains privés de wifi jusqu'en 2022
Si les CFL équipent les gares du pays du système de connexion internet, les passagers devront être patients avant de se brancher au réseau libre depuis leur wagon. Il faudra en effet attendre les nouvelles rames qui ne sont attendues que d'ici deux ans.