Changer d'édition

Les tours en bois de Belval deviendront réalité en 2027
Luxembourg 2 min. 11.11.2021 Cet article est archivé
Aménagement urbanistique

Les tours en bois de Belval deviendront réalité en 2027

Présenté en juin dernier par Daniela Di Santo, directrice du Fonds Belval, comme un projet qui ne posera «aucun souci» pour sa réalisation, la création de quatre tours en structure bois ne se concrétisera que dans six ans, selon François Bausch.
Aménagement urbanistique

Les tours en bois de Belval deviendront réalité en 2027

Présenté en juin dernier par Daniela Di Santo, directrice du Fonds Belval, comme un projet qui ne posera «aucun souci» pour sa réalisation, la création de quatre tours en structure bois ne se concrétisera que dans six ans, selon François Bausch.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 11.11.2021 Cet article est archivé
Aménagement urbanistique

Les tours en bois de Belval deviendront réalité en 2027

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Evoqué depuis 2008, le projet baptisé «Logement Porte de France» qui doit être composé de quatre bâtiments hauts de 39 mètres et accueillir notamment quelque 120 logements étudiants ne sortira pas de terre dans un avenir proche. La faute, officiellement, à de nombreux «remaniements».

En juin dernier, Daniela Di Santo, nouvelle directrice du Fonds Belval l'assurait. La réalisation du projet «Logement Porte de France» ne posera «aucun souci» pour sa réalisation, même si les quatre tours amenées à sortir de terre seront dotées d'une structure bois. Une première au Luxembourg pour des immeubles de onze étages qui devaient non seulement «servir de modèles pour montrer que ce type de structure fonctionne» mais aussi «aider à faire évoluer la réglementation». 


Fonds Belval - Belval -  - 10/06/2021 - photo: claude piscitelli
«Ne pas refaire les erreurs du Kirchberg à Belval»
Pour la nouvelle directrice du Fonds Belval, Daniela di Santo, la poursuite de l'aménagement des anciennes friches industrielles reconverties en pôle de recherche se fera «en poursuivant les efforts pour que la vie de quartier se développe».

Sauf que moins de six mois plus tard, le ministre de tutelle du Fonds Belval vient bousculer la donne. Dans une réponse parlementaire publiée jeudi, François Bausch (Déi Gréng) indique que «la mise en exploitation des tours est prévue pour l’année 2027». Une échéance lointaine qui ne serait toutefois pas liée aux contraintes techniques de la construction, mais aux multiples remaniements et adaptations du projet voulu par l'Uni et les ministères de l'Enseignement supérieur, de la Famille et du Logement.

Évoquée pour la première fois en 2008 comme «proposition urbanistique» vouée à créer «des logements pour étudiants, chercheurs et professeurs invités», l'idée d'intégrer quatre tours à proximité immédiate de la Maison des Sciences humaines n'a vraiment débuté qu'en 2015, selon le ministre des Travaux publics. Face au constat que l'Uni «disposait d’un nombre suffisant d’unités de logements étudiants pour répondre à ses besoins», le projet a évolué pour devenir un programme de logements «pour personnes en situation de précarité».


12.05.05 Foto fuer Terminseite, Haus, Holz, photo: Marc Wilwert
Les constructions en bois gagnent du terrain
Identifié comme un moyen d'accélérer la construction de nouveaux logements et de lutter contre le réchauffement climatique, le recours au bois se heurte toutefois à des difficultés au Luxembourg. Que ce soit la flambée des prix ou le flou réglementaire en vigueur.

Bien qu'«élaboré en 2016 puis validé en 2017», le projet a une nouvelle fois muté pour intégrer la volonté de réaliser ces tours avec une armature en bois. «Une particularité qui a suscité une étroite collaboration avec les autorités de contrôle au courant de l’année 2019», assure jeudi François Bausch qui précise enfin qu' «une récente demande de l’Université du Luxembourg» d’intégrer des logements pour étudiants «dans deux des quatre tours a amené à revoir une nouvelle fois le programme de construction». Les études de faisabilité, «lancées fin 2020» ont obtenu le feu vert de tous les acteurs, le projet se trouvant désormais au stade «d'avant-projet sommaire».

Se gardant bien pour l'heure d'évoquer tout budget pour ce projet, le locataire du ministère de la place de l'Europe précise seulement que la planification actuelle table sur la création d'«environ 120 logements à typologies diverses et principalement dédiés aux étudiants en bachelor et en master». Pour mémoire, l'Uni dispose officiellement d'une trentaine de résidences estudiantines réparties entre Luxembourg-Ville et plusieurs communes du sud du pays, entre Oberkorn et Dudelange. A ce jour, pour les quelque 6.700 étudiants inscrits, l'Uni dispose de quelque 1.100 chambres et studios.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour la nouvelle directrice du Fonds Belval, Daniela di Santo, la poursuite de l'aménagement des anciennes friches industrielles reconverties en pôle de recherche se fera «en poursuivant les efforts pour que la vie de quartier se développe».
Fonds Belval - Belval -  - 10/06/2021 - photo: claude piscitelli
Identifié comme un moyen d'accélérer la construction de nouveaux logements et de lutter contre le réchauffement climatique, le recours au bois se heurte toutefois à des difficultés au Luxembourg. Que ce soit la flambée des prix ou le flou réglementaire en vigueur.
12.05.05 Foto fuer Terminseite, Haus, Holz, photo: Marc Wilwert
Les étudiants de l'Université de Luxembourg disposaient en 2018 d'un peu plus de 1.000 logements, soit deux fois plus qu'en 2014, selon les chiffres apportés par les ministres de l'Enseignement Supérieur et du Logement ce jeudi.
Uni Belval, Université, Universität, Studenten, Etudiants, Uni.lu, Foto Lex Kleren
Si les loyers du Luxembourg augmentent, les salaires continuent à stagner. Un constat particulièrement dur pour les jeunes fraîchement diplômés qui peinent souvent à trouver un logement à portée de portefeuille. Tour d'horizon de l'immobilier au Luxembourg.