Changer d'édition

Les tests pour les sportifs font débat
Luxembourg 2 min. 08.01.2021

Les tests pour les sportifs font débat

Outre le ministère des Sports et les quatre principales fédérations sportives, la concertation sur les tests dans les compétitions implique également le COSL et le LIH.

Les tests pour les sportifs font débat

Outre le ministère des Sports et les quatre principales fédérations sportives, la concertation sur les tests dans les compétitions implique également le COSL et le LIH.
AFP
Luxembourg 2 min. 08.01.2021

Les tests pour les sportifs font débat

Juliette MARIAGE
Juliette MARIAGE
Prévue fin janvier, la reprise des compétitions sportives devrait s'accompagner d'un test rapide avant chaque match. Mais le choix de mobiliser 50.000 tests ne fait pas l'unanimité auprès des fédérations.

Si les compétitions sportives doivent revenir fin janvier, après avoir été interrompues deux mois, cela ne se fera pas sans précautions sanitaires. 50.000 tests rapides devraient ainsi être mobilisés, selon les données publiées jeudi par Dan Kersch (LSDAP), ministre des Sports, qui précise que ces derniers serviront à tester les joueurs des fédérations de football, volleyball, basketball et handball avant chaque rencontre. 


Le joueurs de tennis sont autorisés à reprendre leur raquette, mais pas en double.
Kersch desserre timidement la vis sur le sport
Annoncées mardi par le Premier ministre, évoquées mercredi en commission parlementaire, les nouvelles mesures sanitaires pour les différentes pratiques ont été détaillées jeudi.

Mais le projet se révèle être ambitieux,  voire «impossible», à en croire Joël Wolff, secrétaire général de la Fédération luxembourgeoise de football. «Rien que pour la BGL Ligue, cela représenterait 500 joueurs à tester par journée de championnat», soit quelque 10.500 tests pour l'ensemble de la saison. Sans compter ceux qui seraient nécessaires aux autres divisions et aux joueuses féminines, le virus ayant déjà infecté plusieurs joueurs de BGL lors de rencontres.  

Un chiffre élevé pour un sport qui se joue en extérieur, et donc potentiellement moins contagieux que les sports d'intérieur. «Le handball va nécessiter plus de tests», admet Romain Schockmel, président de la Fédération luxembourgeoise de handball (FLH), qui regrette que le dispositif ne soit mis en place que maintenant, alors que l'idée avait été mise sur la table par la fédération il y a plusieurs mois. Une option refusée alors par Dan Kersch en raison de l'absence d'homologation  des tests antigéniques et la volonté du gouvernement de «ne pas réduire les capacités d'action des soignants».


Waldemar Kempes Tekiela (Niederkorn #22) ist enttaeuscht, frustriert, Entaeuschung, Frust, Emotionen
/ 16.09.2020 Fussball Europa Qualifikation, 2. Runde, Saison 2020-2021 / 16.09.2020 /
LUX, ELQ,FC Progres Niederkorn (LUX) - FK Willem II Tilburg (NED) / 
Stade Municipal de la Ville de Differdange, Differdingen - Oberkorn /
Foto: Ben Majerus
Le covid-19 bouleverse le calendrier de la BGL Ligue
Les deux prochains matchs officiels du Progrès ont été reportés. Trois joueurs et le docteur du club niederkornois ont en effet contracté le virus.

Sauf que quatre mois plus tard, la seconde vague et son impact sur la santé psychologique de la population sont passés par là. Désormais, le sport est considéré comme «important pour la santé physique et mentale», selon les mots du ministre des Sports. Tant que ses acteurs respectent les règles imposées. «Des joueurs qui ne voudraient pas se prêter au test pourraient être exclus du match», prévient en effet jeudi Dan Kersch. Une situation cependant jugée «peu probable» par Romain Shockmel qui n'a pas connaissance, à ce jour, de joueur ayant exprimé un refus. 

Selon les indications fournies jeudi, la concertation entre le ministère et les quatre principales fédérations sportives du pays doit prendre fin mi-janvier. Soit trois semaines pour parvenir à trouver un compromis voué à retrouver un semblant de normalité sur les terrains. 

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des compétitions liées aux tests rapides
Pour permettre la reprise des différents championnats de première division, le ministère des Sports mise sur un projet-pilote basé sur l'analyse des examens de sportifs volontaires. Avec la prise de risque que cela sous-entend, selon Dan Kersch.
Crampons, baskets et maillots de bain de retour
Au lendemain de l'annonce par le Premier ministre Xavier Bettel d'un relâchement des restrictions liées à la pandémie, le ministre des Sports Dan Kersch a précisé en commission parlementaire les mesures strictes établies pour la reprise du sport.
Les sports individuels ou pratiqués à deux pourront reprendre sans restrictions ou port de masque.
Pour les tests rapides, priorité aux soignants
Savoir si oui ou non l'on est positif au covid en 15 minutes est désormais possible. Mais le Luxembourg hésite encore à faire entrer ces fameux tests antigéniques dans ses dispositifs officiels.
23.10.2020, Österreich, Schwechat: Ein medizinischer Mitarbeiter entnimmt einer Frau einen Rachenabstrich. Austrian Airlines (AUA) haben gemeinsam mit dem Flughafen Wien einen Probelauf mit Antigen-Schnelltests gestartet. Das Angebot richtet sich bis 8. November vorerst an Passagiere auf der Flugstrecke nach Berlin. Die Inanspruchnahme ist freiwillig und kostenlos. Foto: Helmut Fohringer/APA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++