Changer d'édition

Les syndicats souhaitent accélérer la tripartite
Luxembourg 2 min. 23.11.2020

Les syndicats souhaitent accélérer la tripartite

La dernière réunion tripartite nationale s'est tenue début juillet. OGBL et LCGB plaident pour une nouvelle le plus tôt possible.

Les syndicats souhaitent accélérer la tripartite

La dernière réunion tripartite nationale s'est tenue début juillet. OGBL et LCGB plaident pour une nouvelle le plus tôt possible.
Photo: Chris Karaba/archive
Luxembourg 2 min. 23.11.2020

Les syndicats souhaitent accélérer la tripartite

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A quelques heures de l'allocution du Premier ministre quant à la probable mise en oeuvre de nouvelles restrictions destinées à lutter contre la pandémie, OGBL et LCGB demandent au gouvernement un réunion avancée par rapport au calendrier initial.

Avant même que Xavier Bettel (DP) ait officiellement annoncé l'entrée en vigueur prochaine de nouvelles mesures sanitaires, les syndicats montent au créneau. En ligne de mire, les conséquences d'un potentiel reconfinement partiel sur les salariés, notamment du secteur Horeca, en lien direct avec les mauvais chiffres de la pandémie dans le pays.


Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Xavier Bettel joue gros cette semaine
La force retrouvée de l'épidémie covid contraint le Premier ministre à proposer aux députés de voter des amendements plus restrictifs dès les prochains jours. En jeu, non seulement l'état de santé de la population mais aussi celui du système hospitalier, de l'économie et la confiance accordée aux dirigeants.

Le premier à dégainer aura été le LCGB qui, dans un communiqué envoyé très tôt lundi matin, demande à ce que la prochaine réunion de la tripartite nationale se tienne «bien avant la fin de l'année» pour que les partenaires sociaux puissent discuter «les mesures nécessaires pour éviter une vague de faillites dans les secteurs les plus sévèrement touchés par le reconfinement ainsi qu'une extension du chômage partiel». 

Face à ce qu'il nomme «une situation alarmante», le syndicat chrétien-social souhaite donc accélérer le calendrier prévu, puisque les dernières indications du Premier ministre faisaient état d'une prochaine tripartite fixée début 2021. Une revendication générale appuyée par l'OGBL qui ne plaide pourtant pas forcément pour une accélération à tout prix de cette rencontre tripartite. 


Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Paulette Lenert face aux chiffres «pas vraiment bons»
Au micro de RTL Radio Lëtzebuerg ce samedi, la ministre de la Santé a fait le point sur la situation sanitaire du pays. Un brin défaitiste face aux contaminations qui restent à un niveau «relativement élevé et volatile».

«Si l'idée de cette réunion le plus rapidement possible est une bonne chose, il faut toutefois laisser à tous les acteurs le temps de bien se préparer pour que les choses soient faites le mieux possible», indique lundi matin Nora Back, présidente de l'OGBL, contactée par le Luxemburger Wort. Même unité en ce qui concerne la proposition de mettre en place une tripartite sectorielle dédiée «aux secteurs touchés par les fermetures», selon les termes du LCGB. Référence directe à l'Horeca qui pourrait bénéficier d'un «plan sectoriel de maintien dans l'emploi». 

Et le syndicat de proposer d'appliquer les mesures mises en oeuvre lors de la crise de la sidérurgie dans les années 1980 et appliquées pour la première fois cette année au secteur de l'aviation - et à Luxair en particulier -, à savoir le prêt temporaire de main-d'oeuvre et «la création de structures de gestion des sureffectifs comparables à la cellule de reclassement».


La campagne de vaccination anti-covid s'organise
Alors que plusieurs vaccins sont en phase d'acquisition au niveau européen, le ministère de la Santé indique vendredi se préparer au déploiement du sérum auprès des quelque 239.000 personnes prioritaires. Seule certitude annoncée: les injections se feront dans des centres spécialisés.

Pour mémoire, le gouvernement a d'ores et déjà prévu de nouvelles mesures de soutien aux secteurs les plus touchés, dont notamment l'aide aux frais fixes, une aide destinée aux entreprises ayant perdu au moins 40% de leur chiffre d'affaires et couvrant au maximum 90% des frais liés aux loyers ou à l'énergie. Une mesure qui, comme les autres, devrait être détaillée lors de l'allocution du Premier ministre, fixée à 13h ce lundi.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La tripartite se concentre sur l'aide aux chômeurs
Les syndicats sont ressortis amers de la rencontre, vendredi, avec Etat et patronat. Pour LCGB, OGBL et CGFP, si des avancées sociales ont été obtenues, la discussion n'a pas permis d'aborder des thèmes essentiels pour assurer une sortie de crise aux dégâts socialement limités.
Politik, Tripartite, Chateau de Senningen, Xavier Bettel, Patrick Dury, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort