Changer d'édition

Les syndicats réclament une tripartite pour Luxair
Luxembourg 23.08.2022
Aviation

Les syndicats réclament une tripartite pour Luxair

En 2020 déjà, gouvernement, syndicats et direction de Luxair s'étaient réunis pour la négociation d'un «package social» à plus de 50 millions pour Luxair, alors en difficulté financière en raison de la crise sanitaire.
Aviation

Les syndicats réclament une tripartite pour Luxair

En 2020 déjà, gouvernement, syndicats et direction de Luxair s'étaient réunis pour la négociation d'un «package social» à plus de 50 millions pour Luxair, alors en difficulté financière en raison de la crise sanitaire.
Photo d'archive: Guy Jallay
Luxembourg 23.08.2022
Aviation

Les syndicats réclament une tripartite pour Luxair

En juillet dernier déjà, le LCGB, l’OGBL et NGL avaient tenté d’intervenir concernant une surcharge de travail du personnel de Luxair. A présent, ils en appellent au gouvernement.

Bien qu’ayant dépassé les CFL en termes d'attractivité dans l'édition 2022 du classement Randstad Employer Brand Research, Luxair n’en jongle pas moins avec des problèmes d’organisation quant à la charge de travail du personnel.


LUXAIR.PHOTO GUY WOLFF
Les employés de Luxair sous pression
«Je suis conscient de la charge de travail», explique le directeur général de la compagnie aérienne, Gilles Feith. Mais ce n'est qu'en remplissant les avions qu'il estime pouvoir sortir de la crise.

Si d’un côté la reprise de l’activité du secteur aérien atteint actuellement des niveaux supérieurs à ceux de la crise sanitaire, ce qui semblerait être une bonne nouvelle, de l’autre «la sollicitation du personnel de Luxair est devenue extrêmement forte» d’après les syndicats.

Raison pour laquelle ils sont intervenus en juillet auprès de la direction générale, afin de trouver des solutions viables à cette situation «devenue inacceptable» qui impacterait «défavorablement les conditions de travail», lesquelles continueraient à «se détériorer».

Les partenaires sociaux déplorent l'inaction de la direction générale

Le LCGB, l'OGBL et le NGL ont donc fait savoir ce mardi par voie de communiqué qu’ils «constatent avec regret, la réaction insuffisante de la direction générale de l’entreprise. Par conséquent, ils se voient dans l’obligation de revendiquer, auprès du ministre de la Mobilité et des Travaux Public, la tenue urgente et anticipée d’un comité de suivi tripartite aviation».

Selon eux, la tenue d’un comité de suivi tripartite aviation devrait permettre «d’analyser la situation actuelle et en tirer les conclusions et décisions nécessaires».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La compagnie aérienne luxembourgeoise est dans le viseur des syndicats qui dénoncent une certaine pénibilité de l'emploi et un manque d'attractivité qui risque de se payer dans le futur.