Changer d'édition

Les stigmates des inondations encore bien visibles
Luxembourg 3 min. 10.01.2022
Environnement

Les stigmates des inondations encore bien visibles

Les eaux en furie ont charrié de nombreux déchets sur les berges.
Environnement

Les stigmates des inondations encore bien visibles

Les eaux en furie ont charrié de nombreux déchets sur les berges.
Photo: Thierry Schuman
Luxembourg 3 min. 10.01.2022
Environnement

Les stigmates des inondations encore bien visibles

Les eaux en furie de juillet dernier ont charrié de nombreux débris sur les berges. Il reste encore beaucoup de déchets à évacuer, rapporte la ministre de l'Environnement.

Tout le monde a encore en tête les terribles inondations de juillet dernier, survenues il y a six mois presque jour pour jour. Les eaux en crue ont charrié beaucoup de débris et une demi-année plus tard, il reste encore beaucoup de travail pour effacer toutes les traces du cataclysme, comme l'a expliqué la ministre de l'Environnement  Carole Dieschbourg (Déi Gréng), en réponse à une question parlementaire des députés Gusty Graas et André Bauler (DP).


Lokales,Hochwasser,Überschwemmungen,Starkregen,Katastrophe. Echternach.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Après la pluie, les indemnisations publiques tombent
Quatre mois après les averses torrentielles qui s'étaient abattues sur le Luxembourg, le ministre des Finances a détaillé les aides d'Etat versées aux habitants ou entreprises les plus impactés.

Les opérations de nettoyage vont encore se poursuivre cette année. C'est l'administration de la Gestion de l'eau qui supervise cette opération. Comme l'a précisé la ministre, à certains endroits, les débris et les déchets sont encore présents en quantités importantes.  La violence des flots a été telle qu'elle a emporté les débris sur de longues distances et les a charriés jusqu'à des endroits difficile d'accès, d'où le délai assez long pour les évacuer, rapporte la ministre.

Un nombre incalculable de demandes

Habituellement, lors d'intempéries moins violentes, l'administration de la Gestion de l'eau intervient et identifie le propriétaire des débris ou des biens échoués et récupérés sur les berges avant de les évacuer. Mais lors de la catastrophe de juillet dernier, il n'a pas été possible de procéder de la même façon. L'administration de la Gestion de l'eau a reçu un nombre incalculable de de demandes d'interventions provenant des riverains ou des communes elles-mêmes. Les équipes ont paré au plus pressé, en évacuant les débris qui représentaient un danger, qui risquaient d'obstruer les cours d'eau ou lorsque la masse des déchets accumulés était très importante. 

Des travaux d'entretien réguliers

Intervenir en urgence en cas de montée des eaux ou de fortes pluies n'est pas la seule mission de l'administration de la Gestion de l'eau. Cette dernière élabore tout un programme de travaux d'entretien pour les cours d'eau luxembourgeois et les berges. Dans sa réponse, la ministre souligne que tous les acteurs concernés par la problématique, des instances étatiques aux communes, sont régulièrement en contact pour mener à bien et de manière coordonnée les opérations d'entretien nécessaires. Il est difficile d'avancer un nombre précis d'interventions par an, mais plus les rivières traversent de grandes zones urbaines, plus les interventions sont nombreuses.

Les deux députés s'interrogeaient également sur la complexité de la gestion des rivières, par le fait qu'elle fait intervenir plusieurs acteurs. La ministre les a rassurés, en expliquant qu'un guide pratique sur cette question allait être édité cette année à destination des communes et du grand public. Il expliquera les différentes démarches et les travaux réalisés autour des cours d'eau.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ces cinq dernières années, l'Administration de la gestion de l'eau aura eu connaissance de 441 cas de pollution de cours d'eau. Et rien qu'en 2019, plus de la moitié des auteurs de ces dégradations auront pu être identifiés et donc payé pour la réparation des dégâts environnementaux.