Changer d'édition

Les soldes privés de quatre dimanches
Luxembourg 3 min. 14.01.2021

Les soldes privés de quatre dimanches

Pour le ministre Lex Delles, "il faut déjà être satisfaits de voir les commerces ouverts six jours sur sept".

Les soldes privés de quatre dimanches

Pour le ministre Lex Delles, "il faut déjà être satisfaits de voir les commerces ouverts six jours sur sept".
Photo : Pierre Matgé
Luxembourg 3 min. 14.01.2021

Les soldes privés de quatre dimanches

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministre des Classes moyennes a décidé que les magasins n'auront pas le droit d'ouvrir les 24 et 31 janvier puis les 7 et 14 février. Une décision à laquelle le covid n'est pas étranger.

Le débat n'a pas fini de faire jaser les propriétaires de magasins. Fallait-il, comme vient de l'annoncer le ministre Lex Delles (DP) empêcher les clients de venir faire leurs achats à chacun des dimanches inclus dans la période des soldes? Le ministère des Classes moyennes a pourtant tranché avec un argument à l'appui : «Cette mesure devra permettre de limiter davantage les déplacements non essentiels». Certes, mais dans le même temps, elle va contraindre la clientèle à faire ses achats sur six et non sept jours... 


Winterschlussverkauf - Photo : Pierre Matgé
Le début des soldes reporté au 20 janvier
Initialement fixée du 2 au 30 janvier 2021, la période légale de ventes à prix réduit commencera finalement deux semaines plus tard au Grand-Duché, a confirmé le ministère des Classes moyennes.

En tout cas, aucune autorisation d'ouverture dominicale ne sera accordée les dimanches 24 et 31, ainsi que les 7 et 14 février. Et cela sera notamment valable pour les concessions automobiles pourtant engagées en pleine 57ème édition de l'Autofestival. Mais visiblement, en ce début d'année, le sanitaire l'emporte quelque peu. Même si, depuis le 11 janvier et la réouverture de l'ensemble des commerces marchands, le secteur s'offre une bouffée d'air bien appréciable (à l'exception toujours des bars et restaurants à l'arrêt au moins jusqu'au 31).


Sans doute l'expérience des promotions du dernier black friday (et l'afflux de badauds dans les rues et centres commerciaux) a-t-elle convaincu les autorités de se montrer vigilantes en termes d'ouvertures commerciales. Pas question de laisser l'attrait des bonnes affaires l'emporter sur la nécessaire précaution sanitaire et «la nécessité de limiter davantage les interactions sociales».


Costumers waits at the entrance of a supermarket in Forville on March 18, 2020 as a strict lockdown is to come into effect to stop the spread of the COVID-19, caused by the novel coronavirus. - Belgians must stay at home from midday on March 18, 2020 until at least April 5 to prevent the spread of the coronavirus, Prime Minister Sophie Wilmes said on March 17. The only residents allowed out will be those needing medical attention, getting exercise or working in some businesses deemed essential, such as food markets and pharmacies, she said. (Photo by JOHN THYS / AFP)
Les galeries commerciales pointées du doigt
A défaut d'avoir pu maîtriser la situation ces derniers jours d'affluence, les centres commerciaux se voient imposer un protocole anti-covid plus strict. Aux clients aussi de faire un effort.

Le ministre Lex Delles rappelle d'ailleurs que, soldes ou pas, l’ouverture de l'ensemble des commerces s'accompagne de règles sanitaires strictes. «La limitation d'un client par 10 m2 s'applique ainsi à toute exploitation commerciale accessible au public. Quelle que soit sa surface de vente.» Ainsi, les petits commerces dont la surface de vente est inférieure à 20 m2 peuvent accueillir deux clients au maximum en même temps. Les centres commerciaux dont la surface de vente est égale ou supérieure à 400 m2 et qui sont dotés d'une galerie marchande doivent, depuis décembre 2020, disposer d'un protocole sanitaire à accepter par la direction de la Santé.

Il est à noter que, pour l'instant, de l'autre côté de la frontière en Moselle, c'est une position inverse qui a été retenue pour les communes qui souhaitent voir leurs commerces ouvrir les dimanches. Elles peuvent le faire en demandant une autorisation au préfet. Mais avec un couvre-feu impératif à 18h en France.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Autofestival jouera les prolongations
Si les concessions respecteront bien deux dimanches de fermeture (comme voulu par le gouvernement), les professionnels de l'automobile ont choisi de prolonger leurs offres jusqu'au 13 février.
Peugeot XY and GTI concept cars are displayed at the French car maker's booth on March 6, 2012, during a press day ahead of the 82nd Geneva Motor Show in Geneva. Some 700 carmakers hold a press preview of their newest batch of automobiles at the Geneva Motor Show, which opens to the public from March 8 to 18.  AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI
Monoprix se pose place Guillaume II
L'enseigne française, déjà présente dans la capitale, a choisi le site le plus central de la Ville pour ouvrir un magasin jeudi 14 janvier. Une initiative qui relève de la performance.
WO fr, Proch. Ouverture Monoprix / Place Guillaume , Knuedler , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Top départ reprogrammé le 3 février pour Decathlon
L'ouverture de l'enseigne d'accessoires sportifs a été reportée en raison de la crise sanitaire. Envisagée initialement pour mai dernier, puis décalée en janvier, le magasin n'ouvrira finalement ses portes au Royal-Hamilius que dans trois semaines.
Chantier Royal Hamilius - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le début des soldes reporté au 20 janvier
Initialement fixée du 2 au 30 janvier 2021, la période légale de ventes à prix réduit commencera finalement deux semaines plus tard au Grand-Duché, a confirmé le ministère des Classes moyennes.
Winterschlussverkauf - Photo : Pierre Matgé
De l'éphémère pour combler les vitrines vides
Face à la multiplication des départs de commerces au centre-ville, les responsables de Luxembourg-Ville reprennent en partie la main et multiplient les pop-up stores. Avec comme ambition de redynamiser l'ensemble de la capitale, via la création de nouvelles offres de proximité.
Wort.fr Pop Up Store Rue Philippe II FOTO: Chris Karaba/Luxemburger Wort