Changer d'édition

Les services traiteurs tirent profit du confinement
Luxembourg 4 min. 17.03.2020 Cet article est archivé

Les services traiteurs tirent profit du confinement

Déjà impactés ces derniers jours par une baisse de fréquentation, les restaurants doivent désormais rester fermés.

Les services traiteurs tirent profit du confinement

Déjà impactés ces derniers jours par une baisse de fréquentation, les restaurants doivent désormais rester fermés.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 4 min. 17.03.2020 Cet article est archivé

Les services traiteurs tirent profit du confinement

La fermeture des restaurants couplée à la crainte de la foule dans les supermarchés conduisent de plus en plus de résidents à commander leur nourriture en ligne. Une aubaine pour les professionnels du secteur qui voient leur activité exploser.

(JFC, avec Marco Meng) - Au Luxembourg, tous les restaurants sont fermés depuis lundi à cause de l'épidémie de coronavirus, tandis que les hôtels ne servent plus leurs clients que dans leur chambre. De plus, les images de ces derniers jours montrant des rayons vides dans les grands magasins font craindre à de nombreux résidents de ne bientôt plus pouvoir s'y approvisionner. Ainsi, par corollaire, la période de confinement gonfle l'activité des sociétés de livraison de denrées alimentaires, tels que Grouplunch, foostix, WeDely ou Luxcaddy. Surtout que la chaîne de supermarchés Cactus a cessé son service de livraison aux particuliers il y a plusieurs années et ne livre plus que les gros clients.

Le simple fait de tenter d'appeler une de ces sociétés démontre qu'elles sont en ce moment débordées: la plupart du temps, toutes les lignes sont en effet occupées. Ce n'est qu'au bout de nombreuses tentatives qu'enfin la communication s'établit. «Toutes nos voitures sont constamment en route, et c'est comme cela depuis plusieurs jours», répond Luxcaddy.

Certains produits sont parfois indisponibles à des moments de la journée

Gonflée par la vague du coronavirus, l'entreprise basée à Kehlen a pratiquement atteint son niveau de saturation aujourd'hui. Le nombre de réservations est monté en flèche, à tel point que la société ne peut plus actuellement fournir que les personnes âgées de plus de 65 ans ou celles qui sont soumises à des restrictions. «Nous faisons de notre mieux», explique Jacques Lorang, co-fondateur et PDG de la société. «En raison de cette augmentation drastique des commandes, nous connaissons parfois des pénuries de stock», ajoute-t-il, précisant que «les fruits et les denrées périssables ne sont généralement pas stockés, mais sont apportés directement de l'agriculteur, du boucher ou du boulanger au client.»

Du côté de chez Auchan Drive, qui ne livre pas les marchandises à domicile mais possède quatre points de retrait dans le pays, les commandes ont également explosé ces derniers jours. «Nous constatons une augmentation extraordinaire des achats, et malheureusement certains produits sont parfois indisponibles à des moments de la journée», explique Sophie Morle, porte-parole d'Auchan Luxembourg. Elle ajoute: «nous sommes en mesure de reconstituer nos stocks pour le lendemain au plus tard». C'est pourquoi le service Auchan Drive prend actuellement plus de temps que d'habitude.

La menace Amazon Fresh

A l'instar de Luxcaddy, Auchan Drive propose à emporter non seulement des fruits et légumes, du poisson et d'autres produits alimentaires ainsi que des aliments pour animaux domestiques, mais aussi des articles d'hygiène ou des fournitures de bureau. En revanche, des sociétés comme WeDely et Foostix sont strictement spécialisées dans la livraison de plats préparés provenant de restaurants.

Par ailleurs, vu le contexte actuel de la crise du coronavirus, à côté de ces enseignes déjà bien établies, une multinationale est déjà dans les starting-blocks: Amazon Fresh. Le détaillant en ligne a déjà lancé son service de livraison de nourriture dans plusieurs pays en dehors des États-Unis. Certains sentent déjà le vent d'Amazon, capable de balayer tout le marché alimentaire et d'acquérir rapidement le monopole dans le secteur avec son propre service de livraison.

Les restaurants sont vides en ce moment au Luxembourg. Mais tous ne peuvent pas se permettre de mettre en oeuvre un service traiteur
Les restaurants sont vides en ce moment au Luxembourg. Mais tous ne peuvent pas se permettre de mettre en oeuvre un service traiteur
Photo: Guy Wolff

Du côté des restaurants traditionnels, il n'est pas toujours évident de s'adapter à cette situation inédite. Selon l'Horesca, «chaque restaurant reste libre de décider de garder sa cuisine ouverte», en tablant sur «la livraison de la nourriture au domicile du client», une procédure qui reste admise actuellement. Mais, même si le syndicat de la restauration lui-même «préconise ce service traiteur», cette option n'est toutefois pas envisageable pour tous les établissements.

Car pour pouvoir offrir un tel service, il faut disposer de véhicules, de matériaux d'emballage, de boîtes isothermes et aussi du personnel approprié. Il est clair que si la crise venait à durer plusieurs mois, elle risquerait de mettre en danger l'existence même de nombreuses enseignes, déjà au bord de l'asphyxie. Pour rappel, le secteur de la restauration et de l'hôtellerie emploie 12.000 personnes au Luxembourg.


Sur le même sujet

La fréquentation des hôtels, des restaurants et des cafés est en chute libre au Luxembourg. L'Horesca tire la sonnette d'alarme! La fédération demande que les taxes locales soient suspendues et les délais de paiement prolongés pour éviter l'asphyxie des entreprises les plus touchées.
Alors que le pays se retrouve dans une phase où il est avant tout question de limiter la propagation du Covid-19, le gouvernement planche sur les différents cas de figure qu'il faudra mettre en place en cas d'aggravation de la situation. Tour...
Ansteckende Krankheiten - Service des Maladies infectieuses du CHL - coronavirus -  Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La livraison de repas «à domicile», souvent au bureau en réalité, prend un nouvel essor avec quatre plates-formes qui permettent de commander dans le restaurant de votre choix.