Changer d'édition

Les seniors au cœur des préoccupations des députés
Luxembourg 2 min. 18.11.2020

Les seniors au cœur des préoccupations des députés

Pour lutter contre l'isolement des personnes âgées, le libéral Gusty Graas (DP) a suggéré un recours plus important aux moyens de communication numériques.

Les seniors au cœur des préoccupations des députés

Pour lutter contre l'isolement des personnes âgées, le libéral Gusty Graas (DP) a suggéré un recours plus important aux moyens de communication numériques.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 18.11.2020

Les seniors au cœur des préoccupations des députés

A la suite des annonces du gouvernement, la Chambre des députés a débattu des mesures sanitaires actuellement en place dans les maisons de retraite et les établissements de soins. Des députés partagés entre liberté et sécurité de ces individus à risque.

(ASdN avec Marc Hoscheid) - Quel sera le sort réservé aux plus fragiles ? Mardi, la Chambre des députés a débattu de la question des mesures sanitaires liées au covid-19 dans les maisons de retraite et de soins lors d'un débat d'actualité demandé par le groupe parlementaire chrétien-social. Son président, Marc Spautz (CSV), regrette en effet le «manque de mesures préventives» mises en place à leur égard par le gouvernement. 

A commencer par les délais pour soumettre les résidents - et les éventuels visiteurs - à des tests. Pour appuyer son propos, le député a ainsi cité l'exemple d'une maison de retraite où les pensionnaires ont été informés le 29 octobre qu'aucun test ne pourrait être réalisé avant le 16 novembre, soit une vingtaine de jours plus tard. A ce problème, Marc Spautz évoque les tests rapides dont 75.000 sont attendus d'ici la fin de la semaine.


12.11.2020, Bayern, Freising: Eine Frau hält am Flughafen München in einem Covid-19 Testcenter einen Antigen-Schnelltest zum COVID-19-Antikörper-Nachweis in den Händen. Lufthansa startet erste Probeläufe, sämtliche Passagiere vor Flugantritt auf das Corona-Virus zu testen. Auf einzelnen Flügen sollen alle Passagiere einen für sie kostenfreien Antigen-Schnelltest ablegen. Erst nachdem ein negatives Ergebnis vorliegt, wird die Bordkarte freigeschaltet. Foto: Sven Hoppe/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
75.000 tests rapides attendus pour le 20 novembre
Compte tenu des imprécisions de certains kits, la direction de la Santé a choisi de limiter leur usage à certains dépistages. Ainsi les seniors et les enfants auront encore intérêt à subir le test PCR en usage jusqu'à présent.

Simone Asselborn-Bintz (LSAP), pour sa part, a repris la cause des tests à grande échelle, qui permettent de réagir rapidement aux éventuels foyers d'infection. Josée Lorsché, responsable du groupe Déi Gréng, a salué la bonne coopération avec tous les acteurs du secteur de la santé et des soins, en particulier l'organisation faîtière des prestataires de soins Copas. Elle a également plaidé pour le principe d'autodétermination des personnes en phase terminale qui souhaitent recevoir une autre visite. 

Des équipes mobiles

De son côté, le libéral Gusty Graas (DP) a plaidé pour une «certaine autonomie» des maisons de retraite. Pour lutter contre l'isolement des personnes âgées, le député a par ailleurs suggéré un recours plus important aux moyens de communication numériques.

Car les contacts sociaux restent indispensables aux pensionnaires des maisons de retraite. En outre, Jeff Engelen (ADR) a regretté le manque de points de contact externes pour les familles des personnes touchées. Il a également fait référence à une expertise de la commission nationale d'éthique, qui a demandé la plus grande transparence possible. 


Politik, Xavier Bettel DP und Paulette Lenert LSAP, Regierung, Col Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Prêt à dégainer de nouvelles restrictions... lundi
Si les chiffres de l'épidémie covid ne s'améliorent pas d'ici la fin de semaine, le gouvernement a prévu diverses mesures contraignantes. Un projet de loi détaillant ces nouveaux dispositifs est déposé ce mardi à la Chambre, pour un possible vote dès le 23 novembre.

Pour répondre aux préoccupations des députés, la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) a mis en avant son objectif de maintenir un faible taux d'infection et de permettre en même temps les contacts sociaux comme la «quadrature du cercle». Avec les équipes mobiles, tous les établissements doivent être testés ; un processus déjà mené à bien dans 23 maisons.

Un système à quatre niveaux

La ministre des Affaires familiales, Corinne Cahen (DP), a présenté les derniers chiffres sur les infections. Actuellement, 259 personnes issues de 28 foyers sont considérées comme atteintes de covid-19. Au total, 846 infections et 125 décès ont été recensés. Du côté du personnel infirmier, 696 tests positifs ont été relevés. 

Face à ces chiffres importants, Corinne Cahen a rappelé qu'il existe un système de feux de signalisation à quatre niveaux. Plus concrètement, plus le niveau est élevé, plus les directives sont restrictives. Sur les 52 foyers du pays, six sont au niveau 1, neuf au niveau 2, 26 au niveau 3 et huit au niveau 4. Trois maisons sont sur deux niveaux en même temps, possédant plusieurs structures.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

75.000 tests rapides attendus pour le 20 novembre
Compte tenu des imprécisions de certains kits, la direction de la Santé a choisi de limiter leur usage à certains dépistages. Ainsi les seniors et les enfants auront encore intérêt à subir le test PCR en usage jusqu'à présent.
12.11.2020, Bayern, Freising: Eine Frau hält am Flughafen München in einem Covid-19 Testcenter einen Antigen-Schnelltest zum COVID-19-Antikörper-Nachweis in den Händen. Lufthansa startet erste Probeläufe, sämtliche Passagiere vor Flugantritt auf das Corona-Virus zu testen. Auf einzelnen Flügen sollen alle Passagiere einen für sie kostenfreien Antigen-Schnelltest ablegen. Erst nachdem ein negatives Ergebnis vorliegt, wird die Bordkarte freigeschaltet. Foto: Sven Hoppe/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Prêt à dégainer de nouvelles restrictions... lundi
Si les chiffres de l'épidémie covid ne s'améliorent pas d'ici la fin de semaine, le gouvernement a prévu diverses mesures contraignantes. Un projet de loi détaillant ces nouveaux dispositifs est déposé ce mardi à la Chambre, pour un possible vote dès le 23 novembre.
Politik, Xavier Bettel DP und Paulette Lenert LSAP, Regierung, Col Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Encore une semaine pour analyser les tendances»
Trois semaines après les dernières mesures, le Premier ministre luxembourgeois estime que le pays a atteint "une certaine stabilité". Mais pas de quoi déclencher de nouvelles restrictions pour le moment. Mais un projet de loi se prépare si besoin.
Politik, Xavier Bettel DP und Paulette Lenert LSAP, Regierung, Col Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort