Changer d'édition

Les secours mobilisés dans le Gousselerbierg
Luxembourg 22 12.05.2019

Les secours mobilisés dans le Gousselerbierg

Maurice FICK
Maurice FICK
Pour être prêts à répondre en cas d'urgence, les services de secours ont mené ce dimanche un exercice de sécurité, grandeur nature, dans le tunnel du Gousselerbierg sur l'autoroute A7, restée fermée à la circulation.

Le scénario de l'exercice de sécurité mené ce dimanche matin à partir de 7 heures dans l'un des tubes du tunnel du Gousselerbierg peut faire froid dans le dos mais oblige surtout les services de secours à prendre rapidement les bonnes décisions. «Un véhicule a pris feu et l'accident a généré un blocage du trafic dans le tunnel. Derrière le véhicule étaient bloqués un bus et un poids lourd», raconte Cédric Gantzer.

Et au chargé de communication du Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) de glisser: «L'exercice consiste dès lors à s'assurer que les pompiers puissent éteindre le feu et évacuer toutes les personnes du tunnel. Mais selon la situation, il faut d'abord donner la priorité à l'un ou à l'autre. Parfois il vaut mieux d'abord éteindre le feu.»

30 soldats du feu, professionnels comme volontaires du CGDIS, mais aussi des agents de l'Inspection du travail et des mines (ITM), de la police grand-ducale et des Ponts et Chaussées se sont retrouvés dans le tunnel du Gousselerbierg tandis que l'A7 a été fermée dans les deux sens  de circulation entre Lorentzweiler et Mierscherberg.

Ce type d'exercice, grandeur nature, de simulation d'un accident est régulièrement organisé dans les tunnels au Luxembourg. Ces tests sont obligatoires pour garantir la sécurité des usagers du tunnel en cas d’incident, comme stipulé dans le règlement grand-ducal du 20 décembre 2007 portant sur les mesures de sécurité applicables dans certains tunnels routiers. Le dimanche 7 octobre 2018 un exercice au scénario similaire avait déjà été conduit dans le tunnel Micheville à Belval.

Dans le tube du tunnel, des systèmes d'alerte visuels et sonores se déclenchent automatiquement en cas de dégagement de fumée.
Dans le tube du tunnel, des systèmes d'alerte visuels et sonores se déclenchent automatiquement en cas de dégagement de fumée.
Photo: Laurent Blum

C'est l'occasion pour les services de secours de tester en situation réelle leurs tactiques d'intervention et la chaîne de commandement. Pour les Ponts et Chaussées ces exercices servent à s'assurer du bon fonctionnement de tous les systèmes de sécurité très poussés qui équipent les tunnels modernes dont s'est doté le Luxembourg.



Sur le même sujet