Changer d'édition

Les salariés inégaux face aux avantages en nature
Luxembourg 2 min. 03.05.2019 Cet article est archivé

Les salariés inégaux face aux avantages en nature

8% de salariés résidant au Luxembourg bénéficient d'une voiture de société à des fins privées.

Les salariés inégaux face aux avantages en nature

8% de salariés résidant au Luxembourg bénéficient d'une voiture de société à des fins privées.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 03.05.2019 Cet article est archivé

Les salariés inégaux face aux avantages en nature

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Selon une étude publiée ce vendredi par le Statec, un quart des travailleurs résidant au Luxembourg bénéficient notamment de chèques repas, de repas gratuits ou d'une voiture de société. Les femmes, les professions manuelles et les CDD sont les moins bien lotis.

Les avantages en nature ne sont pas pour tout le monde. Dans une étude publiée ce vendredi par le Statec, seulement 26% des salariés résidant au Luxembourg seraient en partie rémunérés, non pas en espèces sonnantes et trébuchantes uniquement, mais aussi en biens ou en services.  Un chiffre qui s'ajoute aux inégalités sociales et salariales toujours croissantes entre salariés, apprentis et retraités.


Source: Statec

Dans le top trois des avantages en nature répertoriés par l'enquête, les chèques repas arrivent en tête (18%), suivis de la voiture de société à des fins privées (8%) et du paiement des frais de transport et de parking (5%). En bas de tableau figurent l'attribution d'un logement de fonction (1%), un taux d'intérêt préférentiel (0,3%) ou le paiement des frais de chauffage et/ou électricité (0,2%). La valeur monétaire de tels avantages en nature ne représentait toutefois que 1.4% de la rémunération totale des salariés résidents, estime le Statec.

Dans ce domaine, les professions ne sont cependant pas toutes logées à la même enseigne : rare chez les travailleurs manuels (12%), peu répandue chez les techniciens et les salariés qui exercent des professions intermédiaires (33%) et chez les employés administratifs (26%), la rémunération non pécuniaire est l'apanage des salariés exerçant une profession intellectuelle supérieure (40%) et des cadres dirigeants (48%).

Source: Statec

Le Statec souligne également une inégalité de traitement entre les sexes. Si 31% des hommes et 21% des femmes ont bénéficié d'avantages en nature en 2018, deux fois plus d'hommes que de femmes ont pu disposer d'une voiture de fonction pour des déplacements privés. Un déséquilibre que le Statec justifie par le fait que les «hommes représentent deux tiers des cadres dirigeants et 54% des professions intellectuelles supérieures, alors que les femmes constituent 60% des employés de type administratif.» 

Enfin, c'est la branche services, qui profite le plus des avantages en nature. Selon l'enquête en effet, 28% des salariés actifs dans le secteur reçoivent des avantages en nature contre seulement 14% des salariés travaillant dans l'industrie et dans la construction. 

Source: Statec

«Les personnes travaillant dans les services ont quatre fois plus de chances que celles employées dans l'industrie et la construction de bénéficier de chèques repas, de repas gratuits ou de la cantine,» note le Statec. En 2018, les salariés sous contrat à durée indéterminée (CDI) ont eux aussi quatre fois plus de chances de bénéficier d'avantages en nature que ceux avec un contrat de travail à durée déterminée (CDD).  


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.