Changer d'édition

Les rivières malades par abus de médicaments
Luxembourg 3 min. 02.12.2019

Les rivières malades par abus de médicaments

Les stations d'épuration actuelles ne réussissent pas à éliminer les polluants d'origine pharmaceutique.

Les rivières malades par abus de médicaments

Les stations d'épuration actuelles ne réussissent pas à éliminer les polluants d'origine pharmaceutique.
Photo : Shutterstock
Luxembourg 3 min. 02.12.2019

Les rivières malades par abus de médicaments

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Qui des particuliers ou des établissements de soins participent le plus à cette pollution des cours d'eau? Pour le ministère de la Santé, pas de doute : les ménages ont un impact bien plus «primordial» que les hôpitaux.

Où trouver dicoflenac, estone ou antibiotiques? Pas seulement en pharmacie. En effet, de plus en plus d'analyses indiquent la présence cet anti-inflammatoire, de cette hormone ou de ces autres médicaments dans... les rivières du pays. Notamment la Sûre et l'Alzette. Pour l'heure, le ministère de la Santé entend «relativiser» le problème. En effet, il n'existe pas de normes de qualité environnementales réglementées sur le sujet.

Mais une chose est sûre : pas la peine de pointer du doigt les établissements de santé pour les accuser de favoriser ces concentrations de résidus pharmaceutiques. Car, comme l'a rappelé le ministre de la Santé, Etienne Schneider (LSAP) dans une réponse parlementaire, l'influence des hôpitaux, maisons de soins et centres intégrés pour personnes âgées est bien moindre que l'impact des familles. Un impact qualifié de «primordial» dans la diffusion de ces micro-polluants.


Carole Dieschbourg promet des contrôles renforcés en amont pour protéger la qualité des eaux de rivière.
En finir avec la pollution des cours d'eau
Quatre récentes pollutions de rivière ont mis en lumière la faiblesse des mesures préventives pour ce type de risque industriel. Les députés et la ministre de l'Environnement ont évoqué la question à la Chambre.

A cela une explication : «Les ménages contribuent, d'une part, à cette charge par l'utilisation et l'excrétion des substances médicamenteuses et, d'autre part, par une élimination non conforme des surplus via éviers et toilettes». 

Les stations d'épuration n'étant pas suffisamment à la pointe pour éliminer ce type de composants, une partie se retrouvent dans les rivières après le rejet des eaux traitées. Conséquences? «Augmentation des taux de mortalité, déclin des espèces, altération de l’ADN, déséquilibre hormonal chez certains organismes voire même féminisation des organismes mâles», liste avec inquiétude Marc Hansen.

Un réseau double flux

Pour parer à des concentrations trop massives, le Luxembourg a déjà adopté différentes mesures. Par exemple : l'installation d'un double réseau d'eaux usées en amont des futurs établissements de santé, avec une séparation des fluides avant le réseau urbain. «Ceci permettra d'acheminer séparément ces eaux usées très chargées vers un traitement ciblé des résidus pharmaceutiques», relate Etienne Schneider sans toutefois avancer une date de mise en service obligatoire. 


Durch den Brand in Echternach gelangte Löschwasser in den Grenzfluss Sauer.
Trois rivières polluées en deux mois
Fin juillet c'est la Chiers qui était impactée. Mi-septembre de nombreux poissons sont morts dans l'Alzette. Et depuis mardi, c'est au tour de la Sûre de subir les conséquences de l'incendie d'Euro-Composites. Quatre pollutions majeures en peu de temps qui posent question.

De même, chaque établissement de soins pourrait à l'avenir être doté de son propre système de traitement des eaux. A cette fin, les permis de construire désormais délivrés obligent le constructeur à réserver une surface adéquate sur le terrain à bâtir permettant de raccorder et de traiter les liquides collectés en amont. 

L'approche préventive concerne également les exploitations agricoles. Les bêtes soignées par les vétérinaires rejetant elles aussi des composants pas forcément désirables pour les rivières. Aussi, afin d'éviter tout lessivage des déjections animales vers les eaux de surface, le ministère de l'Agriculture a listé une série d'obligations à suivre. 

Diagnostic en cours

Voici quelques semaines, la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) avait également annoncé un bilan généralisé du fonctionnement de l'ensemble des stations d'épuration du pays. Occasion de voir leur degré d'efficacité notamment dans le traitement de ces substances chimiques. En 2013, la Cour européenne avait condamné le Luxembourg à 2 millions d'euros d'amende pour des stations d'épuration non conformes.

Concernant la protection de la ressource en eau du pays, un vaste plan de vigilance a lui aussi été lancé par le ministère de l'Environnement. Au lendemain des incidents qui, cet été, ont impacté tour à tour la Chiers, l'Alzette, puis la Sûre, la mesure est loin d'être négligeable. 


Sur le même sujet

Le data center de Google suscite bien des interrogations
Le scepticisme prévaut chez les citoyens de Bissen, conviés jeudi soir par le géant américain de l'internet à une séance d'information sur le projet d'implantation d'un centre de données. Google n'avait pas toutes les réponses à leurs questions.
Le Centre culturel Frounert a fait le plein de citoyens inquiets de l'implantation d'un centre données de Google à Bissen
ArcelorMittal en cause dans une nouvelle pollution
La cokerie de Florange, en Moselle, est pointée du doigt après un déversement d'acide chlorhydrique dans la rivière Fensch. L'industriel se défend de tout accident, mais un rapport interne confirme l'incident.
En huit mois, la Fensch a connu cinq épisodes de pollution en lien avec les activités sidérurgiques.
255 tonnes de méthane recyclées chaque année
Le méthane et le protoxyde d’azote provenant des stations d'épuration des eaux usées et des décharges contribuent au réchauffement climatique. Selon l'accord de coalition, ces sites devront être en capacité de produire de l'énergie renouvelable. Mais, à ce jour, les résultats sont encore confidentiels.
Ausgasendes Methan wird nicht in allen Anlagen aufgefangen.
47 millions de m3 d'eau puisés dans le sous-sol
Les sources et forages du Luxembourg sont de plus en plus sollicités. Que ce soit pour la consommation humaine, un usage industriel ou l'emploi au profit de l'agriculture. De quoi justifier une meilleure protection de cette ressource, voire l'exploitation de nouvelles réserves.
Certaines ressources souterraines ne sont plus exploitées pour maintenir suffisamment de volume d'eau de qualité en surface.