Changer d'édition

Les rivières à l'heure de la toilette

Les rivières à l'heure de la toilette

Les rivières à l'heure de la toilette
Environnement

Les rivières à l'heure de la toilette


par Steve REMESCH/ 07.09.2021

Près de deux mois après les intempéries de la mi-juillet, l'Administration de la gestion de l'eau poursuit le grand nettoyage des cours d'eau luxembourgeois. Ceux-ci ont en effet charrié bien des déchets et doivent en être débarrassés au plus tôt.

(pj avec Steve REMESCH) Ici un panier à linge, plus loin une chaise, là des sacs plastiques pris dans les hautes herbes. Si, après les crues inédites des 14-15 juillet derniers, les rivières sont sagement retournées dans leur lit, l'épisode a laissé bien des traces. «Nous avons tout de suite commencé par un inventaire», explique Yves Reder, ingénieur à l'Administration de la gestion des eaux (AGE). Partout dans le pays, il a fallu faire l'état des lieux et maintenant redonner toute sa place à la nature, et un peu moins aux débris.


Lokales,Hochwasser,Überschwemmungen nach Starkregen in Schouweiler..Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
100 millions sur la table après les inondations
Le Premier ministre a annoncé que l'enveloppe gouvernementale dédiée à la réparation des dommages des crues de la mi-juillet doublera. Rien que pour réparer routes et bâtiments publics endommagés, 26 millions d'euros seraient nécessaires.

Bien sûr, comme en ce petit matin sur les bords de l'Our près de Bëttel, on ne se contente pas de retirer les petits détritus emportés par les eaux rendues folles. Il faut aussi se préoccuper des arbres déracinés, des talus ravinés. La main de l'homme ne suffit alors plus, place aux pelles à grappin et autres tronçonneuses. 

«Au moment des pluies, il fallait agir rapidement aux points critiques pour que l'eau s'évacue à nouveau correctement. C'était indispensable pour éviter des dommages encore plus importants aux ponts et autres structures», précise Yves Reder . Ensuite, l'AGE a utilisé le congé collectif pour planifier les travaux de restauration à venir en les coordonnant avec les projets prévus précédemment.

C'est ce qui se passe maintenant, sur l'Our et la Sûre, par exemple. «Enlever la végétation, stabiliser les berges là où c'est nécessaire, faire des travaux de réparation : voilà ce que nous faisons», poursuit le chef de projet. Par la suite, des études sont prévues pour analyser là où les eaux ont réussi à passer, déborder et voir comment, à l'avenir, éviter une telle ampleur des inondations. Le tout en prenant soin des équilibres faune-flore.

D'ailleurs, les travaux de l'AGE ne se limitent pas à enlever les détritus humains ou végétaux. Ainsi, certains bois morts sont sagement replacés en bord de rivière, afin de créer un nouveau biotope propice au retour de la vie. Il faut aussi replacer ces pierres au fond des rivières qui constitueront autant d'abris pour les poissons et autres animaux aquatiques; pierres qui ont pu être charriées par les courants. Qui sait, demain, elles serviront peut-être de frayères et permettront aux cours d'eau de voir leur population se reproduire. 


Inondation Luxembourg  22 juillet 2021 nettoyage barrage de Vianden Photo SIBILA LIND
Le barrage de Vianden voit affluer les débris
En aval de l'Our, la retenue de la station hydroélectrique est envahie par des monceaux de déchets arrachés par le courant de la rivière. Des débris à retirer sous peine d'endommager l'installation.

Depuis juillet, les équipes de l'Administration de la gestion de l'eau sont déjà intervenues sur plus de 200 sites. Avec donc comme ligne de conduite la «protection contre les inondations et amélioration écologique». Pour l'heure, les techniciens et les ouvriers ont essentiellement travaillé le long de l'Ernz (blanc et noir), la Clerve, l'Our, la Blees et la Sûre. Mais tous savent qu'il reste des années avant que l'impact des crues 2021 ne soit plus qu'un mauvais souvenir. 

Au moins, la «catastrophe naturelle la plus importante de l'histoire du Luxembourg», dixit Xavier Bettel, aura eu comme mérite d'accélérer certaines réflexions autour de l'aménagement du territoire et de la gestion des eaux.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pluies, crues et véhicules électriques font-ils bon ménage? A l'occasion d'une question parlementaire, le ministre écologiste de l'Energie a tenu à faire le point sur cette interrogation prête à faire des étincelles.
Inondation Luxembourg  14 juillet 2021 Grund, Place d'argent Pfaffental luxembourg le 14.07.2021 Photo Christophe Olinger
Au-delà des sirènes communales ou des applications, le Luxembourg entend adopter le système "Cell Broadcast" pour prévenir des catastrophes imminentes tous les citoyens présents sur une zone donnée. SMS pour tout le monde!
ARCHIV - 13.12.2017, Niedersachsen, Hannover: Eine Pegellatte zeigt den Pegelstand der Leine an. Weil die Sturzflut Mitte Juli im Ahrtal mit 133 Toten auch Pegel weggerissen hat, bittet das Landesamt für Umwelt Rheinland-Pfalz Anwohner um Informationen zu den Wasserständen. (Illustration zu dpa «Pegel von Hochwasser weggerissen - Anwohner an der Ahr selber melden») Foto: picture alliance / Hauke-Christian Dittrich/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Six semaines après les inondations qui ont frappé le pays, le ministère de l'Agriculture a reçu 153 demandes d'aides financières de la part d'exploitations impactées. Celles-ci devront attendre septembre pour savoir comment être indemnisées.
Chihuahuan farmer Antonio Mendoza watches water flood a field of newly planted jalapeno plants near the Rio Conchos river outside of Delicias, Mexico, Wednesday, May 1, 2002. Under a 1944 treaty, Mexico owes Texas farmers 1.5 million acre feet of water from the Rio Grande, but some Texas farmers claim Chihuahuan growers are ignoring the treaty and gobbling up the water while it is still in the Rio Conchos. (AP Photo/Gregory Bull)
Un mois après les inondations ayant frappé le Luxembourg, la ministre de l'Intérieur reconnait que les alertes de la population pour ce type de sinistre pourraient passer par le réseau des alarmes installées dans chaque ville et village.
Warning siren on the roof of a city hall. (Photo by: BSIP/Universal Images Group via Getty Images)
Alors qu'elle avait encore deux ans d'activité devant elle, la structure aquatique va devoir fermer ses portes plus tôt que prévu: les réparations nécessaires seraient trop onéreuses. D'autant que ce n'est pas le seul bâtiment public à avoir subi des dégâts.
Getrockneter Schlamm  bedeckt die Fliesen, braunes Wasser steht im Becken, doch die wirklichen Schäden sind an der Technik entstanden.