Changer d'édition

Les restaurants reprendront eux aussi du service
Luxembourg 4 min. 05.05.2021

Les restaurants reprendront eux aussi du service

Une fois la nouvelle version de la loi adoptée, les terrasses et restaurants pourront ouvrir jusqu'à 22h. Le couvre-feu, lui, n'entrera en vigueur qu'à minuit.

Les restaurants reprendront eux aussi du service

Une fois la nouvelle version de la loi adoptée, les terrasses et restaurants pourront ouvrir jusqu'à 22h. Le couvre-feu, lui, n'entrera en vigueur qu'à minuit.
Photo: Lex Kleren/archive
Luxembourg 4 min. 05.05.2021

Les restaurants reprendront eux aussi du service

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Face à une situation sanitaire jugée stable «depuis plusieurs semaines», le gouvernement annonce, mercredi, la mise en place de nouveaux allègements. Parmi eux, le plus spectaculaire tient dans la réouverture des tables en intérieur. A condition que les clients prouvent qu'ils sont négatifs.

Comme sous-entendu lundi lors de la visite du commissaire européen en charge de l'acquisition de vaccin, le Luxembourg assouplira bel et bien son dispositif sanitaire à la mi-mai. Si Xavier Bettel (DP) avait indiqué que les mesures en vigueur actuellement ne représentaient «plus grand-chose» des restrictions de liberté mises en place au plus fort de la crise, celles à venir dressent un aperçu d'un monde post-covid.


Le Luxembourg lève le pied sur les restrictions
Face à l'évolution de la situation sanitaire, Xavier Bettel annonce mercredi que les acteurs de l'Horeca pourront à nouveau servir en intérieur. Les terrasses pourront, elles, rester ouvertes jusqu'à 22h. Le couvre-feu, lui, reste de vigueur, mais débutera à minuit.

A compter de la mi-mai - et jusqu'au 12 juin -, les résidents seront en effet autorisés à rencontrer non plus deux, mais quatre personnes issues de ménages différents, aussi bien à domicile que sur une terrasse. Des espaces désormais ouverts jusqu'à 22h, tandis que le couvre-feu restera en vigueur mais activé uniquement entre 0h et 6h. Ils pourront également participer à des rassemblements publics pouvant aller jusqu'à 150 personnes, voire «jusqu'à 1.000 dans le cadre de certains projets-pilotes», notamment dans le secteur culturel. Le huis clos dans le milieu sportif est aussi levé.


Sonic Visions 2019 - BALTHAZAR - Belval - Rockhal - 17/11/2019 - photo: claude piscitelli
Vers un concert test de 1.000 spectateurs à la Rockhal
Faisant le bilan des cinq évènements pilotes du mois de février, l'inspection sanitaire envisage d'autoriser «500 à 1.000» personnes à assister à un nouveau concert avant l'été. Mais ces réjouissances musicales restent conditionnées à l'évolution de la pandémie.

Mais la principale nouveauté tient dans la réouverture de la totalité du secteur Horeca, les restaurants étant amenés à reprendre les services en intérieur. Seule condition imposée: que les clients prouvent qu'ils ne sont pas infectés par le covid. «Le futur texte prévoit que les commandes ne pourront être passées avant que le restaurateur n'ait une preuve», précise le Premier ministre. Les volontaires au retour en salle possèdent alors le choix quant au dispositif à utiliser pour prouver leur situation sanitaire: posséder «un test PCR négatif de moins de 72 heures»; un test rapide «effectué par un personnel qualifié de moins de 24 heures» ou alors «faire un test sur place».


Toujours plus de tests pour «revenir à la normalité»
Avec une situation sanitaire considérée comme «stable» depuis deux semaines, Xavier Bettel pourrait annoncer mercredi prochain de nouvelles mesures d'assouplissement. A condition toutefois que l'utilisation des tests devienne «une nouvelle routine».

Une dernière option dont les modalités pratiques restent encore, à ce stade, en discussion, Xavier Bettel indiquant que «les échanges avec la fédération Horesca prévoient pour l'heure plusieurs possibilités». Parmi elles, l'installation d'un espace de test devant les établissements ou la mise à disposition d'un test directement sur la table. Quelle que soit la formule adoptée d'ici au 15 mai, cette obligation va se traduire par la distribution de quelque 500.000 autotests dans le secteur Horeca par la Chambre de commerce.

Si Paulette Lenert (LSAP) reconnaît qu'«il existe toujours un risque» de devoir «faire marche arrière», la ministre de la Santé justifie les mesures par «la stabilité observée ces dernières semaines». Raison pour laquelle elle lance un appel au civisme, plaidant que tout le monde soit «sélectif» dans ses contacts, afin de «privilégier la qualité à la quantité». Interrogée sur la possibilité d'introduire des assouplissements supplémentaires pour les quelque 58.000 personnes ayant reçu la totalité de leurs doses, la ministre indique toutefois vouloir «attendre sur ce sujet», notamment en raison des cas signalés de nouvelles contaminations de personnes vaccinées.

A noter enfin que la vaccination reste toujours largement acceptée par la population, puisque «76% des invitations ont été honorées», précise Xavier Bettel qui indique que «31.100 personnes se sont inscrites sur les listes pour recevoir des doses d'AstraZeneca» et que «20.000 le sont sur les listes pour les doses résiduelles». Si 16.200 invitations pour le premier cas de figure ont d'ores et déjà été envoyées et «que d'autres partiront dans les jours à venir», aucune ne l'a été pour le second «car aucune dose résiduelle n'a été disponible au cours de la semaine écoulée», précise le Premier ministre qui réaffirme que le but ultime reste d'«utiliser chaque goutte de vaccin disponible».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après avoir assuré la distribution d'un million de tests rapides pour permettre le service en salle, le ministère des Classes moyennes n'entend pas renouveler l'expérience. A chaque établissement de s'organiser désormais.
Restaurant, Gastronomie, Covid-Test, Schnelltest, Antigen-Schnelltest, Coronavirus, Foto: John Schmit
Les restaurants et bars du Grand-Duché ont pu accueillir leurs clients en intérieur dimanche. Un goût de normalité après six mois de fermeture, d'autant que tous ne disposent pas de terrasses abritées de la pluie.
Alors que la nouvelle version de la loi covid doit entrer en vigueur ce dimanche, les nouvelles dispositions prévues se trouvent toujours au cœur de nombreuses interrogations dans le secteur Horeca. En cause, la possibilité pour les clients de passer un test rapide.
Face à l'évolution de la situation sanitaire, Xavier Bettel annonce mercredi que les acteurs de l'Horeca pourront à nouveau servir en intérieur. Les terrasses pourront, elles, rester ouvertes jusqu'à 22h. Le couvre-feu, lui, reste de vigueur, mais débutera à minuit.
Avec une situation sanitaire considérée comme «stable» depuis deux semaines, Xavier Bettel pourrait annoncer mercredi prochain de nouvelles mesures d'assouplissement. A condition toutefois que l'utilisation des tests devienne «une nouvelle routine».
Faisant le bilan des cinq évènements pilotes du mois de février, l'inspection sanitaire envisage d'autoriser «500 à 1.000» personnes à assister à un nouveau concert avant l'été. Mais ces réjouissances musicales restent conditionnées à l'évolution de la pandémie.
Sonic Visions 2019 - BALTHAZAR - Belval - Rockhal - 17/11/2019 - photo: claude piscitelli