Changer d'édition

Les résidents ont eu la bougeotte en 2021
Luxembourg 6 min. 29.07.2022 Cet article est archivé
Tourisme

Les résidents ont eu la bougeotte en 2021

Les vacances à la campagne sont de plus en plus tendance.
Tourisme

Les résidents ont eu la bougeotte en 2021

Les vacances à la campagne sont de plus en plus tendance.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 6 min. 29.07.2022 Cet article est archivé
Tourisme

Les résidents ont eu la bougeotte en 2021

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
L'enquête sur le tourisme du Statec révèle que 77% de la population résidente est partie au moins une fois en voyage de loisirs l'an dernier. La France reste toujours la destination numéro 1.

Le covid n'a pas freiné les envies de voyage des résidents. L'an dernier, ils ont effectué en moyenne 3,4 voyages sur l'année, soit 1,9 million de séjours dont la grosse majorité (près de 1,8 million) était dédiée aux loisirs, rapporte la dernière enquête sur le tourisme du Statec, à laquelle ont répondu entre 5 et 6.000 résidents âgés de 15 à 85 ans. Ces chiffres restent inférieurs à ceux d'avant la pandémie mais sont à nouveau en hausse, après une année 2020 morose pour le tourisme. En pleine crise sanitaire, les résidents n'avaient réalisé que 2,6 voyages sur l'année.


Voici les destinations les plus prisées des Luxembourgeois
Les vacances d'été débutent ce samedi, l'occasion de dresser le portrait-robot des vacanciers grand-ducaux.

77% des résidents (74% des Luxembourgeois et 80% des étrangers) sont partis au moins une fois sur l'année en voyage de loisirs. La majorité des voyages (41%) ont lieu durant l'été. Le rapport du Statec nous apprend également qu'un séjour de loisirs dure en moyenne près de 8 nuitées mais la moitié des voyages de ce type ne dépasse pas 1 à 5 nuitées. La durée dépend également du type de destination. Plus celle-ci est lointaine, plus le voyage sera long. C'est le cas notamment au Portugal, où les résidents restent en moyenne 14 nuitées.

96% sont partis en Europe

Le Portugal figure d'ailleurs, sans surprise, parmi les destinations les plus prisées des résidents. Une très grosse majorité de résidents (96%) a privilégié le continent européen pour ses vacances en 2021, même si c'était déjà le cas avant la crise du covid. Ils ne sont que très peu à avoir osé s'aventurer sur d'autres continents- 1% des résidents se sont rendus en Asie et 2% en Afrique-, en raison des nombreuses mesures encore en place, qui rendaient certains pays, comme les Etats-Unis, inaccessibles.

Les pays les plus visités par les résidents restent les pays frontaliers. La France arrivant largement en tête (24%). Puis suivent l'Allemagne et la Belgique (10%). Les destinations ensoleillés ont également la cote auprès des résidents, qui aiment se rendre dans la péninsule ibérique et dans la botte italienne pour décompresser quelques jours.

Quand ils sont en vacances, les résidents préfèrent séjourner à l'hôtel, révèle le rapport du Statec. Ils sont un tiers à préférer ce type d'hébergement, contre 50% en 2019. Mais suite à la crise sanitaire, les hébergements en location et chez des amis ou des parents rencontrent de plus en plus de succès.

La campagne gagne du terrain

La ville est par ailleurs le lieu de séjour que les résidents préfèrent puisqu'ils sont 44% d'entre eux à avoir choisi une destination urbaine pour leurs vacances en 2021. Avec la crise sanitaire, la ville a perdu 10 points au profit de la campagne, et l'attrait pour les séjours champêtres s'est maintenu en 2021. La campagne s'est ainsi installée à la 3e place l'an dernier, juste derrière les destinations de bord de mer, qui restent le lieu de vacances de prédilection d'un tiers des résidents.

Pour partir en voyage, les résidents continuent de privilégier la voiture, une tendance qui s'est encore accentuée avec la crise sanitaire. 63% des déplacements se sont fait en voiture l'an dernier, contre 28% pour l'avion. Avant la crise sanitaire, 41% des résidents se déplaçaient par les airs pour leurs voyages de loisirs. Le train et le bus restent des modes de transport très marginaux. 

Les résidents aiment se relaxer

Une fois arrivés sur leur lieu de destination, que font les résidents? Les données compilées par le Statec nous apprennent que leur activité préférée est de se reposer (64%). Ils profitent aussi de leurs vacances pour rendre visite à des proches (47%) ou pour passer du temps avec les autres participants au voyage (39%). Ici aussi, les comportements ont quelque peu évolué avec la crise sanitaire. Si les résidents font plus de sport qu'auparavant durant leur voyage, ils délaissent quelque peu les activités de contact, comme les visites culturelles ou le shopping.


Wer verreist, muss mit steigenden Preisen rechnen: Innereuropäische Flüge kosten rund 22 Prozent mehr als 2019.
Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers
Les vacanciers doivent mettre la main au porte-monnaie pour voyager, mais cela n'est pas uniquement dû à l'inflation.

Même si les résidents disposent du pouvoir d'achat le plus important d'Europe, sont-ils pour autant dépensiers quand ils partent en voyage? En moyenne, un séjour de loisirs a coûté 969 euros par personne en 2021, tous frais compris: transport, hébergement et dépenses diverses. Un budget qui est revenu quasiment à son niveau de 2019, alors qu'il avait chuté en 2020 (787 euros).

Un rebond du tourisme local

La crise sanitaire a également profité au tourisme local. Suite aux restrictions de déplacement imposées en 2020 pour endiguer la propagation du virus, et grâce aussi à la campagne de soutien du gouvernement, le Luxembourg est redevenu une destination de vacances pour les résidents. 10% des séjours se sont déroulés au Grand-Duché en 2020. La tendance a perduré en 2021 (8%). Alors qu'avant la crise du covid, seulement 1% des résidents passaient leurs vacances dans le pays. Les régions les plus prisées sont le centre, le cœur économique du pays, puis l'Ardenne et le Mullerthal.   

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La côte belge est rapidement accessible aux Luxembourgeois et constitue une destination de vacances très appréciée. Outre le tourisme, l'art y joue un rôle important.
Cet été, chaque samedi, nous vous proposons une balade, à pied ou à vélo, à travers le Luxembourg. Cette semaine, cap vers le sud du pays, à Schengen, point de départ du tout nouveau Moselle³-Trail.
Cet été, chaque samedi, nous vous proposons une balade, à pied ou à vélo, à travers le Luxembourg. Première étape dans l'est, à Wormeldange, pour un circuit VTT de 25 km dans un cadre verdoyant.
Même si le Luxembourg est l'un des pays européens les moins concernés par la hausse des prix, l'inflation continue de se propager à tous les secteurs de l'économie, dont les activités récréatives.