Changer d'édition

Les règles du télétravail désormais adoptées
Luxembourg 2 min. 20.10.2020

Les règles du télétravail désormais adoptées

Le Statec estime que plus de la moitié (52%) des salariés au Luxembourg ont régulièrement télétravaillé durant le deuxième trimestre 2020.

Les règles du télétravail désormais adoptées

Le Statec estime que plus de la moitié (52%) des salariés au Luxembourg ont régulièrement télétravaillé durant le deuxième trimestre 2020.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 20.10.2020

Les règles du télétravail désormais adoptées

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Ce n'est pas une loi qui encadre les modalités de la pratique du travail à distance mais un accord signé, mardi, par syndicats et patronat.

«Le télétravail a permis de sauver l'économie d'un effondrement plus marqué encore.» Pas moins. Aussi était-il temps que le Luxembourg modernise quelque peu le texte qui encadre cette pratique passée d'accessoire à indispensable avec la crise covid. C'est chose faite, depuis ce 20 octobre alors qu'OGBL, LCGB et UEL viennent d'apposer leur signature sur la nouvelle convention régissant le home-office. 

Si le texte de 2006, en vigueur jusque-là, avait été amendé par le passé, l'épisode 2020 a fait prendre conscience à l'ensemble des partenaires sociaux qu'il était temps de toiletter les mesures. Et se basant sur l'avis du Conseil économique et social sur le télétravail publié début septembre, patronat et syndicats ont rapidement trouvé un terrain d'entente. A la satisfaction d'ailleurs du ministre du Travail, Dan Kersch (LSAP) qui ne souhaitait pas légiférer sur la question, mais se contenter d'un texte qui demain pourtant s'appliquera à l'ensemble des entreprises et des salariés du pays.


bearded business man reading on mobile in home office
La convention sur le télétravail remise à jour
Les partenaires sociaux ont planché sur la révision des textes organisant les modalités du travail à distance. Et vendredi, un accord est en passe d'être conclu, actualisant le dispositif auquel le Luxembourg a largement eu recours durant la crise covid.

L'accord interprofessionnel trouvé maintient le caractère volontaire du télétravail tant pour l'employeur que l'employé. Les deux parties devant donc trouver un accord avant de pratiquer ce travail à domicile. Comme discuté, lundi, à l'occasion d'un débat public : le télétravail ne sera donc «ni un droit, ni une obligation». Mais la dernière mouture met en place les dispositions nécessaires à une pratique régulière autant qu'occasionnelle. 

Alors que la pratique du home-office reste à un niveau jamais enregistré par le passé, les trois cosignataires rappellent que «les entreprises seront cependant bien avisées de clarifier par écrit avec les salariés concernés les modalités de ce régime temporaire de télétravail». Cela même si le nouveau texte n'entrera en vigueur réellement que d'ici quelques semaines; le temps de transcrire les mesures en une déclaration d’obligation générale par voie de règlement grand-ducal.

Et si le privé a désormais un cadre, le ministère de l'Intérieur a lui transmis hier à l'ensemble des 102 communes un texte spécifiant comment les entités locales pouvaient encadrer le travail à distance de leurs agents. Il s'agit d'un «modèle d’autorisation» pour l’exercice du télétravail. Il est vrai que la fonction publique fait partie des secteurs ayant le plus massivement changé leurs habitudes de travail à l'occasion du confinement et ses suites depuis le printemps.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Télétravailler ne deviendra pas un droit
...ni une obligation. Ainsi comptent en décider les députés après le débat public, lundi matin, autour de la pétition réclamant que le home-office soit clairement accessible à tous les salariés pouvant assurer certaines missions en dehors du bureau.
L'OGBL demande 25% de télétravail pour tous
Alors qu'un accord entre les autorités luxembourgeoises et allemandes fait état d'une prolongation du travail à domicile jusqu'au 31 décembre, le syndicat luxembourgeois soulève un problème. Tous les salariés ne seraient «pas traités de manière équitable».
In Luxemburg hat die Telearbeit in den vergangenen zehn Jahren stark zugenommen.
La convention sur le télétravail remise à jour
Les partenaires sociaux ont planché sur la révision des textes organisant les modalités du travail à distance. Et vendredi, un accord est en passe d'être conclu, actualisant le dispositif auquel le Luxembourg a largement eu recours durant la crise covid.
bearded business man reading on mobile in home office
Le télétravail ne doit pas empêcher de rester actif
Depuis la pandémie sanitaire et la mise en place du travail à domicile, les comportements sédentaires des résidents et frontaliers augmentent. Avec pour conséquences, alertent les médecins, des risques pour leur santé.
Illustration Arbeiten von Zuhause aus, Telearbeit, Télétravail, Coronavirus, Covid-19, Homeoffice, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort