Changer d'édition

Les récoltes pourraient baisser de 20% cet été
Luxembourg 2 min. 14.05.2022
Sécheresse

Les récoltes pourraient baisser de 20% cet été

Les agriculteurs ont dû aussi utiliser moins d'engrais à cause de la flambée des prix.
Sécheresse

Les récoltes pourraient baisser de 20% cet été

Les agriculteurs ont dû aussi utiliser moins d'engrais à cause de la flambée des prix.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 14.05.2022
Sécheresse

Les récoltes pourraient baisser de 20% cet été

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
A cause du manque d'eau des derniers mois, la Chambre de l'agriculture estime que les récoltes au Luxembourg pourraient baisser de 20% cet été.

Avec le manque de pluie des derniers mois, Guy Steichen observe une «phase critique» pour le monde agricole. Le conseiller en production végétale de la Chambre de l'agriculture s'attend à une récolte en baisse de près de 20%. Au mois d'avril par exemple, la station météorologique du Findel a enregistré 34 litres par mètre carré, soit 15 litres de moins que par rapport aux années 1991-2020.


ARCHIV - 31.07.2021, Brandenburg, ---: Auf einem Feld wird mit einem Mähdrescher Roggen gedroschen. (Zu dpa «Branche: Hohe Getreidepreise kommen Bauern kaum zugute») Foto: Patrick Pleul/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les agriculteurs divisés sur le plan stratégique national
Des représentants de l'agriculture ont invité à une réunion d'information à Mertzig pour faire entendre leur voix contre le nouveau plan stratégique national.

«Au Luxembourg, la culture principale est le blé. Avec le manque d'eau, il y a moins d'épis au mètre carré et les graines sont plus petites», explique son collègue Max Hetto. Ce dernier remarque que les mois d'avril et mai des dernières années sont de plus en plus secs. Pour Max Hetto, il faudra repenser les cultures et s'adapter à ce qui se fait dans les pays du Sud: «Nous devons aussi changer nos techniques de culture en travaillant plus à la surface de la terre et avoir du matériel pour travailler la terre plus sèche.» Selon le conseiller, il faudra à l'avenir se tourner sans doute vers la culture du sorgo qui nécessite moins d'eau.

1,2 million d'euros versés en 2021

Le ministère de l'Agriculture rappelle que «les entreprises agricoles qui ont souscrit à une assurance contre les pertes de récoltes ont droit à une compensation de leurs pertes en cas de sécheresse». Une première évaluation de la pluviométrie sera effectuée «au plus tôt au mois de juin», indique le ministère. Il s'agit d'une analyse importante, car «cette assurance est indexée et calculée sur base des données météorologiques mesurées par les différentes stations météo du service météorologique de l’ASTA».

En 2021, le ministère dit avoir versé 1,2 million d'euros à 200 exploitations. Au 12 mai dernier, 930 contrats d'assurance contre la sécheresse ont été souscrits auprès de Vereinigte Hagel-Verischerung au Luxembourg. Près de 18.700 ha sont actuellement assurés.


Getreideexperten beobachten derzeit kräftige Preisaufschläge zum Beispiel bei Weizen, Mais und Ölsaaten wie Raps.
Des aides pour les exploitations agricoles
Des aides financières seront mises à disposition des agriculteurs suite au conflit en Ukraine. Les bénéficiaires de ces aides ne sont toutefois pas encore identifiés.

Mais si la récolte est moins riche cet été, ce ne sera pas seulement à cause de la sécheresse selon Guy Steichen. Ce dernier rappelle que «le prix des engrais a été multiplié par trois par rapport aux dernières années», ce qui a poussé les agriculteurs à moins en utiliser. «Le prix de 100 kilos d'engrais coûte habituellement 20 euros, cet hiver il est passé à 60 euros et maintenant au printemps il s'élève à 100 euros.»

Pour Guy Steichen, les agriculteurs devront sans doute augmenter le prix de leurs produits pour pouvoir s'y retrouver, y compris face à la hausse des prix d'énergie. «Si jamais il ne pleut pas assez cet été, il n'y aura pas assez de maïs pour nourrir les vaches et le prix de la viande augmentera», prévient son collègue Max Hetto. Selon lui, il reste encore trois à quatre semaines pour changer la situation si la météo le permet. Pour rappel, le coût de certaines viandes a bondi de 9% entre le mois d'octobre 2021 et de mars 2022.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Action «Gielt Band − Hei dierft Dir plécken»
Durant les prochains mois, des milliers d'arbres fruitiers seront entourés d'un ruban jaune à différents endroits du pays pour indiquer que la cueillette pour un usage personnel est autorisée.
Der Schifflinger Bürgermeister Paul Weimerskirch, Landwirtschaftsminister Claude Haagen und Syvicol-Präsident Emile Eicher (v.l.n.r.) stellten am Mittwoch die zweite Auflage der Aktion „Gielt Band“ vor.