Changer d'édition

Les rames SNCF remplacées par les bus CFL
Luxembourg 25.07.2019 Cet article est archivé

Les rames SNCF remplacées par les bus CFL

Les rames SNCF remplacées par les bus CFL

Photo:Guy Jallay
Luxembourg 25.07.2019 Cet article est archivé

Les rames SNCF remplacées par les bus CFL

La canicule a eu raison de 10 rames SNCF qui devaient normalement rallier Luxembourg à Metz cet après-midi. Un service de bus sera assuré en compensation par les CFL mais le service de transport entre les deux pays devrait connaître de fortes perturbations, encore.

La chaleur qui règne ne nuit pas qu'aux humains, à la faune et à la flore. La canicule impacte aussi le matériel roulant de la SNCF. Ainsi, ce jeudi la Société nationale des chemins de fer français a-t-elle annoncé qu'elle ne pourrait fournir que 15 rames des 25 rames normalement en circulation, entre 16h et 20h. Pour assurer toutefois un acheminement correct des voyageurs, sur ce tronçon de la ligne 90, les CFL ont accepté de mettre en place des bus de renfort.

Ces bus circuleront, dès cet après-midi au départ de la gare de Luxembourg et à destination de Thionville. Ces navettes effectueront la liaison directe entre Luxembourg et Thionville, toutes les 30 minutes sur la période horaire indiquée. Malheureusement, selon le trafic routier, «des retards sont à prévoir». 

Covoiturage à privilégier

De plus, la SNCF a annoncé qu'a minima les TER à destination de Metz et au départ de la capitale à 16h58 et 19h39 circuleront «avec une capacité de places réduite». Par contre, l'accès au TGV 2873 au départ de la gare de Luxembourg sera autorisé sur présentation du titre de transport TER.

Pour ceux qui en ont la possibilité, l'opérateur français conseille toutefois de privilégier le covoiturage au départ du Luxembourg, «si possible».  

Eau distribuée en gare

Afin de limiter la température dans les rames, les pantographes des trains au dépôt à Luxembourg seront levés afin d’assurer la climatisation à bord des trains. Mais, rappelle aussi la SNCF «une coupure momentanée de la climatisation des wagons au moment du passage de la frontière est normale. Cela étant dû à la conception de nos trains».

Autant dire que chacun à bord est invité à prévoir de quoi se rafraîchir s'il ne veut pas être victime d'un coup de chaud. Dans le meilleur des cas, les passagers pourront recevoir l'une ou l'autre des bouteilles d'eau que l'opérateur s'engage à distribuer dans les différentes gares d'arrêt ce jeudi.



Sur le même sujet

La grève retarde (un peu plus) la mise à niveau des TER
Les douze rames promises pour circuler sans encombre entre la France et le Luxembourg n'ont pu être toutes équipées du système ERTMS indispensable pour rouler au Grand-Duché. De fait, la SNCF doit (encore) revoir son plan de circulation
la voix du luxembourg