Changer d'édition

Les projets immobiliers se multiplient: La route d'Esch prépare sa renaissance
Nouvel immeuble prévu à la place des numéros 262 à 270 route d'Esch

Les projets immobiliers se multiplient: La route d'Esch prépare sa renaissance

Photo: groupe Félix Giorgetti
Nouvel immeuble prévu à la place des numéros 262 à 270 route d'Esch
Luxembourg 48 6 min. 04.03.2015

Les projets immobiliers se multiplient: La route d'Esch prépare sa renaissance

Une vingtaine de maisons bordant la route d’Esch, à proximité de la voie ferrée et du magasin Delhaize, sont aujourd’hui abandonnées : une situation étrange dans une ville où la demande de logements explose, mais temporaire car le long de cette route, les projets immobiliers foisonnent et certains ont déjà démarré.

PAR DOMINIQUE NAUROY

Une vingtaine de maisons bordant la route d’Esch, à proximité de la voie ferrée et du magasin Delhaize, sont aujourd’hui abandonnées : une situation étrange dans une ville où la demande de logements explose, mais temporaire car le long de cette route, les projets immobiliers foisonnent et certains ont déjà démarré.

Face au bâtiment jaune et gris de la Sécurité sociale, trois immeubles à l'abandon font triste mine aux 80, 82 et 84 rue de l’Aciérie. Aucun projet de cession ou de réhabilitation, n'est connu des services de la Ville de Luxembourg.

En remontant la route d'Esch, plein sud vers Gasperich, le spectacle est du même acabit : huit immeubles sont eux aussi abandonnés, certains depuis plusieurs années. Dans trois autres, les derniers locataires ont été priés de partir fin février.

Roger Grober, travaillant dans l'agence immobilière du même nom, sise au 192, route d’Esch, indique qu’il est prévu d’abattre au mois de mars toute la portion qui va de l’agence jusqu’à la rue d’Ethe. Soit les numéros 194, 196, 198, 200, 202 et 204.

194 > 204 route d'Esch

Au moment du reportage, deux personnes résidant au 198 nous ouvrent et confient qu'elles doivent être parties pour le 23 février. Au-dessus, sur la façade du numéro 200, un avis de démolition est scotché. Au 202, un restaurant a fermé ses portes, même sort pour le photographe au 204.

L’agence immobilière Elliot S.A. était jusqu’en novembre 2014 co-investisseur pour le côté pair. Elle a vendu ses parts et ne suit plus directement le dossier.

Il existe aujourd'hui une autorisation de démolir mais le promoteur reste dans l'attente d'une autorisation de bâtir définitive. Un accord de principe avec la Ville sur l'implantation et la volumétrie est cependant acté.

Les nouveaux bâtiments seront en retrait pour permettre d'élargir la voie, précise Bert Burelbach, au service de l'Urbanisme de la Ville de Luxembourg. Ils doivent comporter 4,8 niveaux (un rez-de-chaussée, trois étages plus un étage en retrait, sous combles) et seront donc plus hauts que les maisons actuelles. L'immeuble de coin, à l'emplacement de l'ancien photographe (numéro 204), comportera cinq niveaux.

155 > 141 route d'Esch

En redescendant côté impair, les numéros 155, 153, 145 et 141 (il n’existe pas de 143, 147, 149 et 151) sont vides, certaines portes murées. Un immeuble est en cours de construction au numéro 137.

Une autorisation de bâtir a été délivrée pour le numéro 155. Vu la nature pentue du terrain, une étude géotechnique a été liée au dossier. Neuf logements et deux commerces sont prévus.

Un accord de principe existe pour les numéros 141 à 145, qui seront réunis : les nouveaux bâtiments accueilleront des espaces commerciaux, administratifs et résidentiels.

Il existe enfin un projet pour bâtir entre le numéro 145 et le numéro 153 : à cet endroit, le terrain ne présente actuellement aucune construction. Le dossier attend l'accord de principe de la Ville.

Pour l'ensemble de cette section de rue, y compris le numéro 137 actuellement en construction, le promoteur est Immo Future. Comme pour les autres projets immobiliers, les façades seront reculées pour permettre d'élargir la voie.

6, 7, 9 rue d'Ethe

Curieusement, aucun projet n'existe à l'heure actuelle pour le numéro 206. L’ancienne épicerie Ludig, dont une partie des locaux a brûlé, est ouverte aux quatre vents.

Mais dans la petite rue d'Ethe dont l'ancienne épicerie fait l'angle avec la route d'Esch, deux projets immobiliers ont été validés par le service de l'Urbanisme de la Ville. Ils se font quasiment face et occuperont d'un côté les 7 et 9 (le numéro 9 disparaîtra) et de l'autre le numéro 6. Chacun accueillera 17 appartements de une à trois chambres, variant pour l'un de 55 à 124 m², pour l'autre de 45 à 128 m². 

Au coin de la route d'Esch et de la rue de Gasperich

Au croisement de la route d'Esch avec la rue de Gasperich, un autre projet a, lui, déjà commencé. Il s'agit d'un nouvel immeuble commercial et résidentiel, qui fera l'angle. 63 logements y sont prévus et 259 mètres carrés de commerces. L'ensemble est enfin conçu pour accueillir 67 stationnements en sous-sol.

262 > 270 route d'Esch

Entre la résidence Wermon II et la station essence Q8, le cabinet Giorgetti prévoit aussi un immeuble très important. La démolition doit avoir lieu en avril et le nouvel immeuble « Morgan » va prendre l'emplacement des actuels numéros 262 à 270. La construction devrait avoir lieu dans la foulée, au mois de mai.

L'immeuble de 5,8 niveaux (un rez-de-chaussée, quatre étages plus un étage en retrait, sous combles) accueillera 700 m² de commerces, environ 1.800 m² de bureaux et 28 appartements de 47 à 138 m². Il disposera de deux sous-sols de garages. La hauteur des façade sera donc plus élevée qu'actuellement. L'immeuble sera reculé de cinq mètres par rapport aux façades actuelles et la rue sera, là également, élargie.

L'idée d'élargir la route chaque fois que c'est possible, donc dès qu'un nouveau projet immobilier se dessine, vise, à terme, à redessiner à terme les voies. Mais c'est un but qui va se poursuivre sur plusieurs décennies, et « il faut aussi tenir compte des immeubles qu'on ne peut pas démolir », nuance M. Burelbach.

Une nouvelle rue carrossable contournera à terme l'actuel Delhaize, pour obliquer à gauche et revenir derrière l'immeuble « Morgan ». A l'endroit entre l'immeuble « Morgan » et l'actuel « Wermon II », il est prévu un passage piéton pour rejoindre la route d'Esch. 

De l'autre côté de la voie, un nouvel immeuble a été récemment inauguré, aux adresses 219 à 233, route d'Esch.

193, route d'Esch

Face au magasin Delhaize, un dernier projet immobilier est acté, à l'angle de la route d'Esch et de la rue Pensis. Il accueillera également commerces, bureaux et logements, s'élèvera à 5,8 niveaux et offrira deux sous-sols de garages. Tracol gère le chantier. Toutefois l'autorisation définitive n'a pas encore été délivrée par la Ville.

302 > 304 route d'Esch

Deux maisons qui se trouvaient à ces endroits ont été rasées récemment par l'entreprise Giorgetti. L'emplacement, désormais vide, est en attente d'un futur projet immobilier. Il se trouve juste à côté de la station essence Shell.

Les travaux ont donc déjà commencé pour donner à la route d'Esch une physionomie qui, dans quelques années, aura radicalement changé. Mais, dans ce secteur, les ambitions portées par quelques groupes, dont Giorgetti fait partie, dépassent le cadre de cet axe. Un projet immobilier d'ampleur, qui s'étend à l'ouest de la route d'Esch, des anciens entrepôts Monopol jusqu'à la rue d'Ethe, est aussi en préparation.


Sur le même sujet

Kirchberg: de nombreux projets à venir
Amener davantage de monde à vivre au Kirchberg: c'est l'un des objectifs fixés par le Fonds Kirchberg par le biais de nombreux projets. Petit tour d'horizon des aménagements à venir dans ce quartier dans les années à venir.
1.000 logements sur la friche industrielle de Dudelange
Lorsqu'un nouveau quartier doit être construit dans une commune, il est habituellement déjà planifié de A à Z au moment de la présentation du projet au grand public. Mais pour le quartier «Neischmelz», à la sortie de Dudelange en direction de la France, il a été décidé de procéder différemment.
quartier Nei Schmelz Dudelange - Photo : Pierre Matgé