Changer d'édition

Les premiers emplacements sont connus
Luxembourg 15.09.2015 Cet article est archivé
Villages de containers pour les réfugiés

Les premiers emplacements sont connus

Villages de containers pour les réfugiés

Les premiers emplacements sont connus

Illustration: Shutterstock
Luxembourg 15.09.2015 Cet article est archivé
Villages de containers pour les réfugiés

Les premiers emplacements sont connus

La ministre de la Famille et de l'Intégration l'avait annoncé début septembre: afin d'accueillir les réfugiés au Luxembourg le plus vite possible, le Gouvernement a décidé d'installer des villages de containers habitables.

(TJ/AF) - La ministre de la Famille et de l'Intégration l'avait annoncé début septembre: afin d'accueillir les réfugiés au Luxembourg le plus vite possible, le Gouvernement a décidé d'installer des villages de containers habitables. Les emplacements de ces villages n'étaient néanmoins pas connus jusqu'alors.

L'idée est de pouvoir loger ces personnes dans l'urgence. Mardi, le ministre de l'Intérieur Dan Kersch a indiqué sur RTL que les communes de Steinfort, Mamer et Diekirch avaient été retenues. Des pourparlers sont en cours avec les bourgmestres concernés. Cette annonce «ne les a pas fait sauter de joie», a glissé Dan Kersch, mais les bourgmestres se sont néanmoins dit prêts à assumer cette charge.

Chaque village de containers doit pouvoir accueillir 300 personnes. Les installations doivent être prêtes pour mi-2016. Le Gouvernement cherche d'ores et déjà d'autres sites susceptibles d'accueillir d'autres villages de containers.

La commune de Differdange avait déjà annoncé lors de son assemblée communale lundi soir qu'elle allait accueillir des réfugiés en installant six containers au centre Noppeney.


En savoir plus:


Suivez-nous sur FacebookTwitter et/ou abonnez-vous à notre Newsletter diffusée six fois par semaine à 17h30.


Sur le même sujet

Malgré 157 observations introduites, le conseil communal de Steinfort a donné ce vendredi son aval pour l'installation d'un village de containers. Au lieu de 300 réfugiés «nous aimerions n'en accueillir que 100». Jean-Marie Wirth, le bourgmestre, explique pourquoi.
Le conseil communal de Steinfort souhaite un village de containers moins grand que prévu initialement.
François Bausch, a été chargé ce vendredi par le gouvernement, d'établir des Plans d'occupation du sol pour pouvoir accueillir des réfugiés dans des «villages containers» à Diekirch, Junglinster, Mamer et Steinfort. Ils pourraient être prêts avant le printemps 2016.
Après un passage obligé par un Centre d'accueil d'urgence, les réfugiés seront redirigés vers des «villages containers» à partir du printemps 2016.
Afflux de 400 réfugiés en septembre
Depuis le 1er septembre, «nous avons accueilli 400 personnes mais toutes ne vont pas rester», assure la ministre de l'Intégration. Pour l'heure le Luxembourg parvient à «digérer» l'afflux de réfugiés mais les structures d'hébergement actuelles «risquent d'arriver à saturation» très vite. Trois ministres font le point sur le Plan d'urgence d'accueil qui se met en place.
Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l'Intégration: «Tout demandeur de protection internationale a le droit d'être accueilli».