Changer d'édition

Les pop-up stores séduisent toujours autant
Luxembourg 10.03.2021 Cet article est archivé

Les pop-up stores séduisent toujours autant

Inoccupés depuis le mois de juillet, les deux espaces accueilleront finalement des boutiques de vêtements.

Les pop-up stores séduisent toujours autant

Inoccupés depuis le mois de juillet, les deux espaces accueilleront finalement des boutiques de vêtements.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 10.03.2021 Cet article est archivé

Les pop-up stores séduisent toujours autant

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
D'ici peu, les deux magasins de la rue Philippe II ouverts à la location par la Ville rouvriront prochainement leurs portes avec de nouvelles enseignes. Ce ne sera pas encore le cas pour celui situé avenue de la Gare.

Deux enseignes de vêtements: l'une destinée aux enfants, l'autre proposant des produits recyclés. La rue Philippe II va accueillir deux nouveaux locataires dans ses pop-up stores, a annoncé mercredi Serge Wilmes (CSV), premier échevin de la capitale. 


Wort.fr Pop Up Store Rue Philippe II FOTO: Chris Karaba/Luxemburger Wort
De l'éphémère pour combler les vitrines vides
Face à la multiplication des départs de commerces au centre-ville, les responsables de Luxembourg-Ville reprennent en partie la main et multiplient les pop-up stores. Avec comme ambition de redynamiser l'ensemble de la capitale, via la création de nouvelles offres de proximité.

En tout, 70 candidatures ont été déposées pour prendre la suite de « Bricks4Kidz», qui proposait des activités autour des Lego, et de «Botari», plutôt centré sur les objets et vêtements japonais. Situés aux numéros 38 et 40 de l'artère du centre-ville, les enseignes sont disponibles pour un bail compris entre un et six mois.

Lancée en septembre 2019 pour «venir en aide aux commerces de l'hyper-centre et du quartier gare» tout en «redynamisant l'ensemble de la capitale», la formule vise à attirer «les jeunes entrepreneurs qui ont de bonnes idées», assure le premier échevin. Et ce, via des loyers oscillant entre 650 et 2.250 euros selon les profils. 

Des prix bas par rapport aux prix du marché destinés à permettre une occupation des espaces commerciaux. Et donc limiter au maximum les vitrines vides au centre-ville, conséquences directes de la crise sanitaire. Une opération qui n'est pas encore accomplie à 100%, à l'image des 200 m2 proposés à la location le long de l'avenue de la Gare, dans les locaux occupés précédemment par Veritas. Un local proposé à la location contre un loyer mensuel compris entre 3.000 et 7.500 euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la multiplication des départs de commerces au centre-ville, les responsables de Luxembourg-Ville reprennent en partie la main et multiplient les pop-up stores. Avec comme ambition de redynamiser l'ensemble de la capitale, via la création de nouvelles offres de proximité.
Wort.fr Pop Up Store Rue Philippe II FOTO: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les deux magasins éphémères Botari et Bricks4Kidz dans la rue Philippe II achèveront leur bail fin juillet. L'administration communale de la capitale lance un nouvel appel à candidatures. La date limite pour l'introduction des dossiers est fixée au 21 juin.
Lokales,Pop-Up-Stores in der Hauptstadt -  Bricks4Kidz (38, rue Philippe II) . Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Et si l'avenir du commerce de ville tenait dans les boutiques éphémères? A Luxembourg, la tendance commence à prendre. La Ville étant même prête à tenter l'expérience au-delà du centre-ville.
Lokales,Pop-Up-Stores in der Hauptstadt -  Bricks4Kidz (38, rue Philippe II) . Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Pour venir en aide au commerce de l'hypercentre et de la gare, la Ville de Luxembourg lance ce mercredi sa nouvelle offre pour louer deux pop-up stores à prix très attractifs. Les «jeunes qui ont de bonnes idées» seront prioritaires.
Solden an Rue Philippe II, Foto Lex Kleren