Changer d'édition

Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous
Luxembourg 5 min. 26.05.2020 Cet article est archivé

Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous

Que ce soit l'Espagne, la Grèce ou le Portugal, le tourisme constitue un secteur important de l'économie des pays méditerranéens.

Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous

Que ce soit l'Espagne, la Grèce ou le Portugal, le tourisme constitue un secteur important de l'économie des pays méditerranéens.
Photo: AFP
Luxembourg 5 min. 26.05.2020 Cet article est archivé

Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Si le déconfinement s'est amorcé un peu partout sur le Vieux Continent, la question des destinations de vacances autorisées reste d'actualité. Tour d'horizon des points de chute possibles durant les mois de juillet et août alors que l'accès aux pays situés hors UE sera exclu.

Dégât collatéral de la pandémie de coronavirus, la fermeture des frontières de l'Union européenne et surtout de celles à l'intérieur même de l'UE a été très durement ressentie par la population. Si la plupart des frontières restent à ce jour fermées, les signaux favorables aux voyageurs se multiplient néanmoins, à l'image de la reprise des vols de Luxair, vers six destinations dès vendredi.  

Face à l'absence de politique européenne commune, chaque État membre rouvre donc ses frontières et relance son activité touristique à son rythme. Traditionnelles terres d'accueil et de villégiature, les pays méditerranéens ont brisé la glace les premiers. A commencer par l'Italie, qui a pourtant payé un lourd tribut à la pandémie avec plus de 30.000 personnes décédées et dont le tourisme représente 15% du PIB. Dès le mercredi 3 juin, tous les aéroports de la Botte seront rouverts, et les citoyens de l'Union européenne ne subiront pas de quarantaine à leur entrée dans le pays.


A placard reading " forbidden eat or drink at the counter " is seen as a barman prepares Spritz cocktails in a seafront coffee bar in Ostia, west of Rome, as the country eases lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. - Restaurants and churches reopened in Italy from May 18, 2020 as part of a fresh wave of lockdown easing in Europe and a gradual return to normality after two-month lockdown. (Photo by Andreas SOLARO / AFP)
L'Europe déconfine, près de 100.000 morts aux Etats-Unis
Le Vieux Continent, où plus de 173.000 personnes ont été tuées par le coronavirus, poursuit avec prudence son retour à la normale, tandis que les USA frôlent les 100.000 morts et que plus de 40.000 personnes ont péri en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Désireuse elle aussi de passer à la vitesse supérieure, l'Espagne mise sur une réouverture aux touristes le 1er juillet, comme l'a annoncé samedi le Premier ministre, Pedro Sanchez. Le tourisme représente 12% du PIB de ce pays qui reste la deuxième destination touristique au monde, avec 83,7 millions de visiteurs en 2019. Selon une enquête réalisée par le Statec en 2018, l'Italie et l'Espagne restent des destinations de prédilection des résidents luxembourgeois, avec 9,9% et 7,6% de l'ensemble des voyages à l'étranger.

Autre destination phare des résidents (7,9%), le Portugal compte lui aussi relancer progressivement son activité touristique qui lui assure près de 9% de sa création de richesse. Nettement moins touché par la pandémie que son voisin ibérique (1.333 décès contre 26.834 en Espagne), le pays garde néanmoins sa frontière terrestre avec l'Espagne fermée jusqu'au 8 juin. «Les touristes sont les bienvenus cet été», a récemment déclaré Augusto Santos Silvadit, le ministre des Affaires étrangères, en se voulant des plus rassurants, mais sans préciser de date.  

Plus à l'est, la Grèce a, comme le Portugal, bien résisté à la crise sanitaire, avec 2.882 cas confirmés pour 172 décès. La république hellénique prévoit toutefois de laisser ses frontières fermées aux touristes jusqu'au 1er juillet, même si le tourisme représente le deuxième secteur le plus important de son économie avec plus de 20% du PIB. A partir de cette date, les vols reprendront et l'accès sera libre et sans contrôle. Des tests de dépistages aléatoires pourraient cependant être appliqués aux touristes. «Les premiers pays avec lesquels les liaisons pourront reprendre sont les pays des Balkans et les pays du nord de l'Europe, notamment l'Allemagne», a récemment précisé Harry Theocharis, le ministre du Tourisme.

Finalement, c'est chez les voisins directs du Grand-Duché que la situation reste aujourd'hui la plus floue. Ainsi, si la Belgique vient d'autoriser l'accès des propriétaires à leurs résidences secondaires sur la côte ou en Ardenne, aucune décision n'a encore été prise quant à la réouverture des frontières.


Spanish Civil Guard officers stand guard in a checkpoint at the Spanish-Portuguese border between Tui and Valenca, on March 16, 2020. - Portugal will close its border with Spain to tourists for at least a month to curb the spread of coronavirus, Portuguese Prime Minister Antonio Costa said yesterday. Goods and people travelling for work will still be allowed to cross the border but not those on leisure trips, he told a news conference after speaking by videoconference with his Spanish counterpart Pedro Sanchez. (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)
Appel franco-allemand à la réouverture des frontières
Le président de l'Assemblée nationale française et son homologue allemand appellent à une réouverture le plus vite possible des frontières entre pays européens, après plusieurs semaines de fermeture due à la pandémie de coronavirus.

De même en France, qui demeure la destination n°1 des résidents luxembourgeois, le gouvernement réfléchit toujours à «la meilleure solution pour sauver la saison touristique.» La seule décision concernant les visiteurs venant de l’étranger est que les frontières resteront fermées jusqu'au 15 juin. A cette date, il est prévu que l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche rouvrent leurs frontières communes si la situation le permet.

Enfin, nombre de résidents seront peut-être tentés de rester au Grand-Duché cet été. Le bon de 50 euros à valoir dans le secteur Horeca et destiné à «découvrir notre pays» offert par le gouvernement aux résidents de plus de 16 ans et aux travailleurs frontaliers pourrait servir d'incitant. De quoi, peut-être, permettre de faire découvrir le pays à de nombreux résidents, puisque seuls 1,7% d'entre eux indiquaient, en 2018, passer ses vacances d'été dans le pays.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Appel franco-allemand à la réouverture des frontières
Le président de l'Assemblée nationale française et son homologue allemand appellent à une réouverture le plus vite possible des frontières entre pays européens, après plusieurs semaines de fermeture due à la pandémie de coronavirus.
Spanish Civil Guard officers stand guard in a checkpoint at the Spanish-Portuguese border between Tui and Valenca, on March 16, 2020. - Portugal will close its border with Spain to tourists for at least a month to curb the spread of coronavirus, Portuguese Prime Minister Antonio Costa said yesterday. Goods and people travelling for work will still be allowed to cross the border but not those on leisure trips, he told a news conference after speaking by videoconference with his Spanish counterpart Pedro Sanchez. (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)
La frontière avec l'Allemagne rouverte dès samedi
Horst Seehofer, le ministre de l'Intérieur de la république fédérale en a fait l'annonce ce mercredi. Pour le reste, l'Allemagne vise une levée à la mi-juin de toutes les restrictions de circulation mises en place à ses frontières.
Lokales, Grenze bei Remich wieder geöffnet , Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les frontaliers français exonérés de quarantaine
La mesure prise dans l'Hexagone «ne s'appliquera pas aux travailleurs français du Grand-Duché», explique lundi Jean Asselborn. Le ministre des Affaires étrangères assure en avoir reçu «la garantie» de la part du gouvernement d'Emmanuel Macron.
Contrôles sur A3 frontière franco-luxembourgeoise de la police hauteur Entrange, photo Maurice Fick
Pourquoi le Portugal échappe au sort de l'Espagne
Avec moins de cas déclarés de covid-19 que son voisin ne compte de morts, le Portugal s'est cloîtré à temps pour éviter l'hécatombe du pays voisin, malgré un service de santé affaibli par des années d'austérité.
A woman stands by her window decorated with a Portuguese flag as Father Nuno Westood travels aboard a convertible Smart to pray for the faithful fulfilling the duty to stay at home on Easter Sunday due to the coronavirus COVID-19 outbreak in Oeiras in the outskirts of Lisbon on April 12, 2020. - Standing in a small white convertible Smart, Father Nuno Westwood travelled this Easter Sunday through the streets of his parishes in the suburbs of Lisbon, praying in a microphone to be heard by the faithful at their window. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Dubaï, la nouvelle destination en vogue
Dans le sillage des lieux de villégiature méditerranéens classiques qui gardent la cote, l'Émirat surfe sur la vague de la prochaine Exposition universelle pour effectuer une percée auprès des résidents luxembourgeois.
Outre le fait d'abriter la prochaine Exposition universelle d'octobre 2020 à mars 2021, Dubaï présente un rapport qualité/prix en hiver meilleur qu'aux îles Canaries